Bloomberg: Un rush sur la chloroquine au Nigeria, surdoses …

Le Nigéria a signalé deux cas d’empoisonnement à la chloroquine après que le président américain Donald Trump a fait l’éloge du médicament antipaludique comme traitement du nouveau coronavirus.
Les responsables de la santé mettent en garde les Nigérians contre l’automédication alors que la demande de drogue a augmenté à Lagos, une ville qui abrite 20 millions de personnes.

Deux personnes ont été hospitalisées à Lagos pour des surdoses de chloroquine, a déclaré Oreoluwa Finnih, assistant sanitaire principal du gouverneur de Lagos, dans une interview.
« Ne paniquez pas », a-t-elle dit par SMS. « La chloroquine est toujours en phase de test en combinaison avec d’autres médicaments et n’est pas encore vérifiée en tant que traitement préventif ou option curative. »
Le Center for Disease Control du Nigeria a averti que l’Organisation mondiale de la santé n’avait pas approuvé l’utilisation du médicament contre le virus. Samedi, le pays le plus peuplé d’Afrique a signalé 22 infections.

Bloomberg.

https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-03-21/nigeria-reports-chloroquine-poisonings-after-trump-praised-drug

Nigeria reported two cases of chloroquine poisoning after U.S. President Donald Trump praised the anti-malaria drug as a treatment for the novel coronavirus.

Health officials are warning Nigerians against self-medicating after demand for the drug surged in Lagos, a city that’s home to 20 million people. Two people were hospitalized in Lagos for chloroquine overdoses, Oreoluwa Finnih, senior health assistant to the governor of Lagos, said in an interview.

“Please don’t panic,” she said via text message. “Chloroquine is still in a testing phase in combination with other medication and not yet verified as a preventive treatment or curative option.”

Nigeria’s Centre for Disease Control warned that the World Health Organization hasn’t approved use of the drug against the virus. Africa’s most populous country reported 22 infections as of Saturday.

Trump said Thursday that chloroquine and its less-toxic cousin hydroxychloroquine had shown “tremendous promise” to treat the new illness.

Read More: Trump Pushes Malaria Drug for Covid-19, But Evidence Is Lacking

The president doubled down on Saturday, telling his Twitter followers that hydroxychloroquine and azithromycin “taken together” could be “one of the biggest game changers in the history of medicine.” He urged they “be put in use IMMEDIATELY.”

Sign up to our Next Africa newsletter and follow Bloomberg Africa on Twitter

Trump also retweeted an online post about a small study of 26 patients that showed success in eradicating the new coronavirus when the two drugs were taken together. Some hospitals have already begun stockpiling hydroxychloroquine, and medical institutions are gearing up to conduct further studies. In the meantime, experts say using the drug and its cousin chloroquine to treat Covid-19 isn’t backed by enough scientific evidence.

The Food and Drug Administration hasn’t approved the antimalarials to treat Covid-19, the respiratory illness caused by the coronavirus.

While chloroquine is no longer used to treat malaria in Africa, some pharmacies still stock it for patients who are resistant to other anti-malaria drugs.

— With assistance by Olivia Rockeman

4 réflexions sur “Bloomberg: Un rush sur la chloroquine au Nigeria, surdoses …

  1. Je viens de découvrir cette information datant du 19 mars sur Nice-matin. Pourquoi AUCUN média MSM ne s’en fait l’écho !?

    CHRISTIAN ESTROSI, MAIRE DE NICE, EST TRAITE A LA CHLOROQUINE + AZYTHROMYCINE DEPUIS LE 17 MARS !

    Ecoutez la vidéo sur ses déclarations à ce sujet. Il semble remuer ciel et terre au sommet de l’Etat pour que le traitement soit disponible pour une prescription à grande échelle.

    JE SUIS TRAITÉ À LA CHLOROQUINE »

    « Au début, j’ai pris un Doliprane 1000 trois fois par jour. C’est ce qui est recommandé. Certains infectiologues comme le Pr Didier Raoult ou des spécialistes du CHU de Nice sont à peu près d’accord sur le fait que même s’il n’y a pas assez de recul en terme épidémiologique, le fameux traitement à la chloroquine associé à des substituts de type nivaquine ajouté à un antiviral, l’Azithromycin ou plus vulgairement le Zithromax peuvent à la fois mieux protéger et accélérer la guérison. J’ai suivi leurs conseils et j’utilise ce traitement depuis hier (mardi, NDLR). »

    https://www.nicematin.com/sante/video-teste-positif-au-coronavirus-christian-estrosi-previent-chaque-fois-que-vous-croisez-quelquun-il-y-a-un-risque-482954

    J'aime

  2. Bonsoir,
    Il serait terriblement ironique que le professeur RAOULT provoque de nombreux morts en Afrique en voulant soigner la maladie.
    Il aura peut être raison in fine, mais les gens dans les pays en voie de développement ne peuvent compter que sur eux même et pourraient bien « s’auto médicer » massivement et s’empoisonner massivement.
    C’est bien pour ça qu’on fait des protocoles et qu’on multiplie les études pour s’assurer qu’on a bien croisé les différentes situations.
    Crier sur les toits qu’on a trouvé un médicament miracle en dehors de la communauté scientifique relève plus de l’attitude des prédicateurs des sectes que de celle d’un scientifique.

    Cdlt.

    J'aime

Répondre à Eric83 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s