Billet: du « tout en bulles » à l’inflation future. Inflation, nous voila… dans quelque temps bien sûr

Contrairement aux affirmations que l’on entend un peu partout, la bulle mondiale n’a pas éclaté . Il suffit pour s’en persuader de considérer le graphique ci dessous qui montre l’évolution de la bulle des obligations d’état dans le monde.

Le capital mondial placé en fonds d’état est de 57,9 trillions,   et pour ceux qui ne  comprendraient pas comment cela fonctionne il faut préciser que ce capital a progressé de 2,3 trilllions grâce au début des achats des banques centrales. Les banques centrales ont re-soufflé dans la bulle en grossissant l’actif de leur bilan.

Le rendement du 10 ans US a baissé de 16 pbs à 0,67% comme celui du Bund qui se retrouve à  -0,48%.

Le « tout en bulle » reste en place, simplement les « hernies » se sont un peu déplacées, elles se répartissent différemment entre les actions, les obligations, les emprunts investment-grade, les emprunts junks et les money market funds.

Le « tout en bulle » c’est tout cela, tout ce que je viens d’énumérer; le tout en bulles ce n’est pas seulement un concept de prix gonflés, c’est aussi une masse hypertrophiée comme celle des MMF. 

je suis assez satisfait, relisez mes textes, très clairs, de ne pas m’être trompé et d’avoir annoncé dès les premiers jours que la bulle ou le « tout en bulles » n’étaient pas en train d’éclater .

C’était important de le diagnostiquer non seulement pour le présent mais pour l’avenir, j’y reviendrais.

Pour le présent car cela permet aux autorités de prétendre contrôler la situation et de maintenir un certain effet de richesse qui évite la déflation en chaine.

Pour l’avenir car si la bulle et le « tout en bulles » n’éclatent pas, la sortie des politiques actuelles et la reprise économique future vont être très difficiles à gérer , voire impossible.

C’est à partir  de ces analyses que j’ose affirmer avec conviction que dans quelques années, à la sortie, nous aurons une forte accelération de l’inflation des prix et des salaires contre laquelle les autorités ne pourront rien, elles seront tétanisées. j’expliquerai tout cela un jour prochain.

Retenez en tous cas ceci;

Soulagement + inondation de monnaie + regonflement du tout en bulles + choc de l’offre + demande potentielle comprimée + début de reprise  économique + régression de la globalisation + dette de l’état considérable = rapport de forces plus favorables aux salariés = accélération des prix des biens et des services.

Accélération contre laquelle la banque centrale ne pourra pas lutter car l’existence de bulles colossales et d’un endettement astronomique  la paralyseront, elle n’osera pas remonter les taux de peur de refaire une grande crise financière, une GFC3.

La bulles des fonds d’état bien requinquée.

Image

 

2 réflexions sur “Billet: du « tout en bulles » à l’inflation future. Inflation, nous voila… dans quelque temps bien sûr

  1. bien vu , mais le delais entre les trois phases (crise sanitaire dont on ne connait pas le date de sortie, crise financière puis crise économique )pourrait a un moment ou a un autre se chevaucher aux vus de l’immensité et le volume des problèmes .

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s