Vive les faillites, la mort sociale des propriétaires des entreprises inefficaces c’est la vie.

Le capitalisme sans les faillites, c’est la religion sans l’enfer.

Les faillites sont vitales pour que le système ne devienne pas pervers.

Le serpent ne survit que de sa mue; sans faillite sans sanctions pour les mauvais capitalistes le système ne peut que pourrir et c’est ce qui se passe; les politiques de crédit gratuit et de  création de fausse monnaie ont pour fonction d’empêcher les faillites et de faire léviter les zombies.

Quand un salarié échoue, il perd son emploi.

Quand un capitaliste échoue il perd le droit de prélever sur le travail vivant des autres.

Vive les faillites, la mort du capital  inefficace c’est la vie.

Lisez l’echange ci dessous.

Les règles du jeu doivent être symétriques.

Image

2 réflexions sur “Vive les faillites, la mort sociale des propriétaires des entreprises inefficaces c’est la vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s