Macron est et restera Président par défaut. Une hyperprésidence « lame duck ».

Voici un sondage JDD. C’est un sondage qui risque « d’améliorer » les relations entre l’Elysée et Matignon.

La côte de popularité de Philippe est meilleure que celle de Macron.

Avec un Premier Ministre plus populaire que lui, Macron est coincé, même si il en a eu un moment envie, il ne peut en changer.

Macron voulait faire un coup, un coup de Com en changeant de Premier Ministre,- il n’y a pas de fumée sans feu- et ce coup de Com a foiré.

Changer de Premier ministre n’est rien d’autre, dans le régime présidentialisé actuel, qu’une médiocre opération de communication supplémentaire en vue de l’élection présidentielle.

On sait que Macron est désemparé, tout  a foiré!

Ses réformes comme celle des retraites tournent en eau de boudin, il ne pourra en retirer les bénéfices puisque les équilbres financiers vont être considêrablement détériorés, et que l’activité économique s’effondre favorisant une remontée spectaculaire du chômage. Il va même falloir augmenter les impots!

Au plan européen, Il n’ a rien obtenu et le départ de Merkel, usée,  à la fin de l’année lui ote toute chance d’obtenir quoi que ce soit.

La mystification des 500 milliards qu’il a essayé de faire passer pour un succès personnel avec l’aide de la presse a fait long feu ; on sait qu’il n’y a aucune mutualisation et d’autre part les partenaires du Nord refusent ce plan.

Le seul actif de son action qui susbsiste , c’est son aspect anti-social, celui qui a organisé la régression des avantages acquis des salariés et cela lui vaut le soutien indéfectible d’une majorité de la bourgeoisie et des bobos . Mais cette majorité est autant sinon plus LR que LREM.

Macron a quasi toutes  chances d’etre réélu, mal réélu, élu grace à la configuration politique éclatée mise en  oeuvre cyniquement par Mitterrand mais il n’a aucune chance de récupérer la moindre légitimité.

Il est le présient par défaut. Un lame duck comme on dit aux USA.

Quelques articles de presse évoquent  l’idée de dissoudre la Chambre. Cela ne rient pas debout et si cela était envisagé cela signifierait un accord avec les LR, accord  qui signerait la fin de cette formation politique qui n’a plus aucune raison d’exister car non differenciée et sans identité. Les LR sont un croupion mais si ils  se ralliaient explicitement,  ce serait la fin du croupion.

Nous sommes en situation d’inversion, c’est le chef du gouvernement celui qui est censé servir de fusible qui est plus apprécié que le Président.

Selon toute probabilité ce qui est jugé par les Français et sanctionné c’est l’attitude de Macron, son irrationnalité, ses arrogances , la politique incarnée par Philippe, elle, passe mieux.

Ce qui est en cause avec des chiffres aussi faibles pour Macron c’est:

-l’hyperprésidentialisation

-la personnalité avec ce narcissisme agaçant

-la multiplication enfantine des mensonges comme ce fut le cas pour les masques

-les incohérences et gamineries naives comme celle de Moncormet

Néanmoins je ferai remarquer deux choses.

Le socle de Macron reste solide dans ses bas niveaux , on peut dire que malgré la situation il bénéficie d’un socle d’un français sur trois voire un peu plus selon certaines enquêtes.

Il est plus populaire que Sarkozy et Hollande à la même époque .  La violence des attaques contre lui détériore moins sa popularité qu’on aurait pu l’imaginer.

Je pense  qu’il faut y voir le reflet du légitimisme habituel en tant de crise, l’influence colossale des Medias qui le protègent et aussi le fait que la bourgeoisie apprécie son action envers et contre les salariés .

Un nouveau groupe parlementaire vient d’être créé par une bande  « macroniste ». La plupart des commentaires annoncent la fin de la majorité LREM et en font un événement politique.

Comment peut-on être aussi stupide! Il s’agit d’une manoeuvre de basse segmentation marketing du type de celle que l’on fait pour essayer de vendre plus de dentifrice! Absurde : ces soi-disant dissidents  doivent tout à l’élection présidentielle. Ils ne représentent rien par eux même. C’est de la pure magouille à la petite semaine.

Ecoutons et apprécions l’indignation d’un honnête homme, sage, raisonnable: Maxime Tandonnet:

« La France est par terre: 30 000 morts du covid, des milliers de personnes âgées sacrifiées, une économie dévastée, des millions de jeunes sur le carreau et dans la détresse, des libertés saccagées. Je ne partage pas l’idée selon laquelle l’écroulement de la France est une vue de l’esprit et une traduction de la haine de soi. Non, l’écroulement de la France a bien eu lieu, surtout comparé à l’Allemagne, et toute la gestion de la crise du covid, marquée par l’aveuglement, les mensonges, les volte-face, le mépris, est bien le résultat d’une faillite particulière de la classe dirigeante française.

Que dans ces conditions de malheur collectif, des individus puissent songer à leur élection (une candidate s’est déjà déclarée deux ans à l’avance!) ou réélection à l’Elysée est d’une médiocrité indicible. Cette obsession élyséenne n’est rien d’autre que la poursuite d’une perversion du régime politique français qui substitue la démence narcissique au bien commun, à l’intérêt général, au destin national. Quand j’en parle à des amis politiques, ils me disent outrés: « mais il faut bien incarner! » Incarner quoi? L’impuissance? La bêtise humaine? Je suis pour la destruction de ce système mégalomaniaque et la restauration d’une démocratie libérale fondée sur le débat d’idées, de projets et le service de la France. »

Le sondage JDD;

Alors qu’Emmanuel Macron voit sa popularité chuter de trois points en un mois, avec 39% de satisfaits et 60% de mécontents, son Premier ministre Edouard Philippe, lui, en gagne deux, pour atteindre 46% de bonnes opinions, selon notre baromètre Ifop.

Les Français saluent la gestion de la crise du coronavirus par le chef du gouvernement et apprécient ses discours clairs et son ton juste. Edouard Philippe vit « un petit état de grâce », selon le directeur général adjoint de l’Ifop Frédéric Dabi.

Lire aussi – Second tour des municipales le 28 juin : voici comment cela va se passer

Il est apprécié par les plus jeunes (61% de satisfaits) comme par les plus de 65 ans (50%), par les sympathisants LREM (92%), Les Républicains (64%), mais aussi par ceux du Parti socialiste (46%) et d’Europe Ecologie-Les Verts (51%).

Il fait même mieux que le chef de l’Etat dans l’électorat d’Emmanuel Macron en 2017 (76% de satisfaits contre 73%)

Emmanuel Macron voit son socle s’éroder

A contrario, Emmanuel Macron voit son socle s’éroder. S’il reste plus populaire que Nicolas Sarkozy et François Hollande au même stade de leur mandat (respectivement 33% et 21% de satisfaits), sa popularité est en baisse de sept points dans son électorat de 2017 et chez les sympathisants LR, de cinq points chez les retraités et les cadres. Sur sa gestion de la crise, les jugements sont sévères, avec un « leitmotiv » selon Frédéric Dabi : l’accusation de « mensonge », sur les masques en particulier.

* L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1.918 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du jeudi 14 au samedi 23 mai 2020. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s