Regarder la peinture sécher est exaltant et dangereux; les autorités ne le savaient pas!

La Fed comme toutes les banques centrales est dans la seringue, elle ne peut en sortir .

Monter le total du bilan de la banque  centrale est aisé et ne comporte pour ainsi dire que des avantages: tout le monde est content d’avoir plus de crédit et de le payer moins cher; en revanche c’est la descente, la réduction  de la taille du bilan qui fait problème .

Le crédit et les taux sont incrustés, sont logés dans les actifs, dans les montages complexes, dans les projets d’investissements et les plans de financement.  Et surtout dans la tête des agents économiques.

Telle dette qui était supportable à 1% ne l’est plus à 3% surtout si entre temps comme c’est le cas, l’inflation n’a pas été au rendez vous.

Ce qui compte et que les autorités n’ont jamais compris ou admis, ce ne sont pas les flux, mais les stocks! Le passé, le passif c’est la malédiction qu’il faut trainer comme un boulet.

Les stocks, ce sont les bilans: les politiques monétaires d’abondance et de stimulation  sont dans les  bilans, elles y ont laissé leur trace, elles ont gonflé les actifs financiers et   elles ont usé le capital , le capital propre.

C’est une notion de gestion financière maintenant oubliée, mais la fonction des capitaux propres c’est de financer, de supporter les risques et d’autoriser  une capacité d’endettement. Quand les capitaux  propres ont été usés et que les capacités d’endettement ont été poussées à bout sur la base de taux ultra bas, il y a problème, gros problême!

La politique de l’inflationnisme du crédit n’a pas de coût à l’aller , c’est au retour que se manifeste le coût sous la forme de l’impossibilité de régulariser sans choc négatif, déflationniste, destructeur. . Un système qui a connu l’addiction  monétaire ne peut s’en désintoxiquer sans drame.

Conclusion: l’inflationnisme et les mesuress non conventionnelles sont un aller simple, one way street, un Hotel California: on peut check-in, on ne peut check-out.

Ce que j’ai écrit, expliqué et réécrit sans cesse depuis mars 2009.

ici Peter Schmidt rappelle les illusions ou mensonges des démiurges:

-Bernanke en 2010 promet de faire revenir le bilan  de la Banque Centrale à 1 trillion,  ce que Brian Sack de la Fed de New York confirme

-Bullard la même année nous dit que le programme de la Fed est temporaire par nature

-En juin 2014 la Fed de Saint Louis nous redit que l’expansion du bilan de la Fed est temporaire et qu’il reviendra à sa taille d’origine dès que … on ne sait pas trop quoi se passera

-le 14 juin 2017 Yellen nous dit que la taille du bilan va se réduire quasi automatiquementet qu‘observer la réduction de cette taille du bilan sera aussi ennuyeux que de regarder de la peinture sécher; c’est la même Yellen qui nous dit qu’elle était sure qu’elle ne connaitrait plus de crise financière pendant t la période qui lui restait à vivre!

Powell peu de temps après sa nomination nous assure que la réduction de la taille du bilan et le retour à des taux normaux sont en auto pilote.

Nous sommes partis de 800 milliards et nous venons de dépasser 7 trillions!

Et ce que je viens de décrire pour la politique monétaire vaut également pour la politique budgétaire, on ne peut tendanciellement qu’augmenter les déficits; il n’y a plus de retour en arrière possible.

Les monnaies sont condamnées. 

Une réflexion sur “Regarder la peinture sécher est exaltant et dangereux; les autorités ne le savaient pas!

  1. Un peu d’humour (noir) et de mauvais esprit:

    Vous écrivez: « c’est la même Yellen qui nous dit qu’elle était sure qu’elle ne connaitrait plus de crise financière pendant t la période qui lui restait à vivre! »

    Avez vous des nouvelles de Madame Yellen ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s