Editorial: quand un pouvoir s’effondre, le système des valeurs qui va avec s’effondre aussi.

La théorie des   marchés efficients  est une incroyable escroquerie destinée à conférer le pouvoir  de fixer les valeurs au système bancaire, et aux marchés boursiers.

Elle permet de les disjoindre du fondamental et de les relier aux perceptions. Ensuite il suffit de manipuler les perceptions.

Celui qui détient le pouvoir dans un système, je vous le rappelle c’est celui qui a la possibilité d’imposer les équivalences; un système de valeurs est un système d’équivalences.

Le pouvoir de fixer les équivalences c’est  le pouvoir de dire 1 S&P 500 équivaut à 3000 dollars. Par exemple .

Tout système de pouvoir est un système d’équivalences: exemple le Droit qui dit qu’un assassinat équivaut à 15 ans de prison.

Ou un viol en France par un migrant ou un ministre équivaut à une tape sur la main.

Le système soviétique était un système d’équivalences fixées par une Nomenklatura: quand le pouvoir de la Nomenklatura s’est effondré le système de Valeurs et de prix s’est fracassé.

Ce qui va se passer en Chine et aussi en Europe quand le pouvoir des eurocrates sera renversé.

Pouvoir équivaut à droit de fixer les Valeurs et surtout le mode de fixation des valeurs.

D’ou la théorie des marchés soi disants efficaces qui était le complément nécessaire du néo-libéralisme financiarisé.

D’ou aussi la théorie des anticipations rationnelles sur laquelle repose la pseudo science économique moderne .

D’ou la théorie de l’équilibre

D’ou la théorie de la neutralité du crédit et de la monnaie.

Tout se tient, tout un corpus idéologique bidon  a été construit afin d’accompagner/légitimer  la diffusiion du néo libéralisme version financière.

La théorie des marchés efficients a contribué à  établir le pouvoir illusoire des banques centrales car elle a fait reposer la valeur des actifs sur trois choses dont on a exclu … le réel :

-les taux

-la communication

-le risque dénaturé comme incertitude et remplacé artificiellment par la  volatilité.

C’est une clossale fumisterie que j’ai épinglée dès 1981 dans un article intitulé « les nains de la réflexion » . Article qui fut considéré comme scandaleux à l’époque .

Celui qui a  raison -et sa fortune le prouve, c’est Soros qui soutient que la théorie de l’équilibre est fausse , les marchés vont de stupidité en stupidité, d’aberration en aberration,  et que c’est en jouant contre eux que l’on gagne, pas en les suivant.

Les marchés découvrent les prix certes, mais c’est uniquement au travers  leurs erreurs!

Le système a pour fonction non pas de vous dire comment les choses sont réellement mais mais de vous dire comment ceux qui en ont l’illusion du contrôle veulent que vous pensiez qu’elle sont.

Le système tord la réalité dans le sens qui convient a  la perpétuation de son pouvoir, de ses intérêts et de ses désirs.

De la même façon que la vérité de l’inconcient du sujet qui parle se découvre non pas dans son discours conscient/maitrisé  mais dans ses failles, dans ses lapsus etc .

La vérité des valeurs se découvre dans les ruptures du système dans ses défaillances .

Retenez cela .

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s