Jusqu’ou prendre les gens pour des imbéciles

Comme toujours lire Tandonnet est un régal.

Cet article bien vu traite de la question du masque. Pas du masque ne tant que tel mais de son utilisation politique .

J’apprécie que Tandonnet, si raisonnable ose poser la question du masque vu comme « baillon populaire ». C’est une question qui va loin, très loin et elle n’est ni conspirationniste ni polémique. C’est bien que quelqu’un comme Tandonnet la pose.

J’apprécie également qu’il ose poser la question de la responsabilité du pouvoir sur les 30 000 morts, même si il la nuance en ajoutant « partielle ».

Mais il y encore plus grave d’une façon générale dans la gestion de Macron, c’est la vie gachée de millions et dizaines de millions de personnes depuis qu’il a pris le Pouvoir par un coup d ‘état médiatico-juridico-financier; il n’a cessé et ne cesse de nous pourrir la vie, de gacher notre vie. De quel droit?

je soutiens que le principal objectif d’un pouvoir politique devrait d’abord et avant tout de ne pas faire de tort, de ne pas faire de mal à son peuple et je le pense plus que jamais.

Le masque est emblématique de la vie politique française en 2020.

Depuis plus d’un semestre, il hante les esprits, les discours et les consciences. Au plus fort de la crise du covid, en avril-mai, quand l’épidémie a atteint sa quintessence entraînant plus de 30 000 morts en France, les plus hautes autorités politiques, scientifiques et médiatiques n’avaient qu’un seul mot d’ordre, martelé sur les ondes, jusqu’à l’obsession: promis, juré, le masque dans la vie courante, ne servait strictement à rien.

Au prix de la plus sidérante volte face, d’une formidable contorsion intellectuelle ces mêmes hautes autorités tiennent, depuis mai, le discours exactement inverse. Le masque est désormais présenté comme la solution miracle, magique, pour éviter une reprise de l’épidémie. Cette arme secrète est tellement efficace qu’il est fortement question de la rendre obligatoire, non seulement dans les lieux confinés, mais aussi dans la rue et tel est déjà le cas dans quelques quartiers parisiens.

Un minimum de cohérence et d’honnêteté ne ferait pas de mal. Ce revirement signifie-t-il  que les plus hautes autorités se sont lourdement trompées en mars-avril 2020? Mal conseillées par les médecins? Peut-être, mais cela ne change rien à leur responsabilité: tout aussi responsables pour avoir choisi de mauvais conseillers et écouté de mauvais conseils. Dès lors, par simple déduction logique, si le masque qu’elles ont tant dénigré offrait une authentique protection, n’auraient-elles pas une responsabilité au moins partielle dans les 30 000 morts? Désigner deux boucs émissaires à la vindicte populaire, en l’occurrence l’ex Premier ministres et l’ex porte-parole du gouvernement,  tous deux sèchement limogés, règle-t-il la question de la responsabilité intrinsèque des plus hautes autorités du pays, toutes celles qui ont été impliquées de près ou de loin dans le désastre sanitaire?

Aujourd’hui, les « anti-masques » sont montrés du doigt. Mais qui a propagé le discours anti-masque, avant de se raviser sur le tard, une fois passé le pic mortel de l’épidémie? Qui a répandu l’idée que le masque était inutile?

Le revirement du pouvoir sur le sujet soulève d’autres questions.

Ne serions-nous pas en train de basculer d’une approche dogmatique à une autre approche dogmatique? D’une imposture à une autre imposture? A quoi-sert-il d’imposer le masque, si longtemps dénigré, comme un objet miraculeux qui en toute circonstance, y compris à l’extérieur, offrirait une arme magique contre la reprise de l’épidémie? Pour quoi faire? Gesticuler et faire semblant d’agir en maniant le bâton? Le masque comme bâillon populaire? Il faudrait au moins qu’un jour, les détenteurs de l’autorité dans ce pays cessent de prendre les Français pour des imbéciles et plutôt que de leur asséner des ordres et des contre-ordres, des « injonctions paradoxales » en langage technocratique,  leur fournissent quelques explications auxquelles ils ont droit.

Maxime TANDONNET

9 réflexions sur “Jusqu’ou prendre les gens pour des imbéciles

  1. Bonjour M. Bertez
    Injonction paradoxale n’est pas un terme technocratique, c’est le terme utilisé en psychologie clinique pour décrire un outil de manipulation utilisé par les pervers: enjoindre quelqu’un de faire quelque chose qui lui est nuisible et lui présenter une alternative également nuisible pour lui même aboutit à le paralyser. Il s’agirait donc de paralyser le peuple, surtout avant la rentrée qui s’annonce terrible. Ce pourrait être une arme préventive contre la résurgence des gilets jaunes et leur réunion avec d’autres mouvements contestataires.
    Cordialement

    J'aime

  2. Cela évite de parler d’autre chose, sachant que ce n’est déjà pas simple d’avoir un minimum d’information fiable sur la vie/l’état du monde. Une sorte de marronnier d’été comme les crèmes solaires, l’immobilier ou la meilleure façon de faire un bbq. Un vrai morceau de chance, ce marronnier peut durer à l’année puisque repris en boucle par tous les pays avec le décalage horaire et de saison.

    J'aime

  3. Bonjour,
    Jusqu’où prendre les gens pour des imbéciles ?
    Bonne question M. Bertez et pas uniquement, à vous lire, sur la santé…
    Le docteur Blachier, médecin épidémiologiste sur bmf à propos de la 2éme vague :
    https://www.bfmtv.com/sante/dr-blachier-si-l-epidemie-circulait-a-bas-bruit-depuis-novembre-il-n-y-aura-probablement-pas-de-seconde-vague_VN-202005080195.html
    Rassurez vous la prochaine étape c’est le masque à la maison (plutôt pour Lupus?):

    J'aime

  4. Le drame de ce pays est qu’il est dirigé par des bureaucrates arrogants qui ne comprennent pas grand chose et n’apprennent pas grand chose (de leurs erreurs).

    On passe d’un totem à l’autre avec la même ferveur, pour faire différement et vraiment produire une réponse efficace il faudrait qu’ils comprennent la complexité du monde qui est fait d’un grand nombre de facettes tout en gris.

    Ils ne sont pas cablés pour ça et non pas le temps; après ce sont des sachants et des décidants; non ? Le pouvoir qu’ils ont est mérité sinon de droit divin ? Ils n’ont d’ailleurs que ça : l’obession et l’ivresse du pouvoir.

    Ici c’est le masque, là bas c’est l’hydrogène, hier c’était la voiture électrique, y a 1 mois l’émpotion était au dessus de la loi, ailleurs c’est le cloud souverain, demain ce sera la chloroquine n’en doutez pas.

    Ces gens sont hyper dangereux; des enfants attardés qui jouent avec des allumettes dans une gigafactory de nitroglycérine.

    Ils sont vraiment dangereux parce que ces gens arrivent à un moment ou le monde est dans un état de plus en plus instable, y compris notre propre pays; cela craque de partout.

    Cela va devenir de plus en plus difficle de maîtriser les trajectoires pour que cela ne dégénère pas. J’ai bien peur que l’on quitte le presque linéaire pour le chaotique et là cele ne sera plus la même musique. On regretta le temps ou ces clowns nous faisaient rire jaune.

    On a vraiment pas besoin de petits branleurs pareils et malheureusement j’ai bien peur qu’on en reprenent pour 5 ans.

    J'aime

  5. Vous me voyez désolée, il ne les prend pas pour des imbéciles, ils le sont. Avez vous essayé de convaincre quelqu’un qu’il était inutile de porter un masque en plein air face à la mer alors que cette même personne ne va pas porter de masque en auto climatisée avec moi, moi qui ne porte jamais de masque sauf un vieux jetable de 6 mois d’utilisation quand je ne peux faire autrement dans un magasin, masque que je me dépêche de descendre une fois à l’intérieur ? et ce alors que la personne le sait .???? Vous voyez ils n’ont même pas de logique, juste du conditionnement. Eh bien, c’est impossible de les faire changer d’avis et pourtant ce sont des commerçants qui se plaignent d’avoir moins de clients. Vous pouvez leur dire qu’en encourageant eux même le port du masque à l’extérieur, ils encouragent la non reprise, ça ne change rien, dans leur tête le masque protège c’est gravé au fer rouge par les médias….Je leur ai commandé un scaphandre pour l’hiver.

    J'aime

  6. Nous prend-on pour des imbéciles ?Nombre de morts du Covid (chiffres volontairement bidonnés a la hausse) 0,045% ce qui signifie que 99,955% sont bien portant et le masque qui arrête le virus de 0,1 micron comme un grillage arrête les moustiques, est obligatoire….j’arrête là je sens que je vais faire mon complotiste d’extrême droite antisémite les heures les plus sombres toussa toussa ! Perso je considère qu’ils ont volés a moi et ma famille six mois de notre vie. On n’oubliera pas !!

    J'aime

  7. « Nous pourrir la vie « . Au fond, n’est-ce pas le seul et dernier pouvoir qu’il reste à notre caste politico-administrative ? Les vraies décisions se passent ailleurs ( à Bruxelles, Francfort, Davos, Washington…) puisque toutes les clés de la souveraineté ont été données à d’autres. Ne restent que le micro-management, les normes pour que la caste se rassure.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s