La reprise post-crise de 2008 a avorté en 2013/2014. Le vrai problème de nos systèmes économiques c’est l’insuffisance du profit malgré les trucages.

Le vrai problème de nos systèmes économiques c’est l’insuffisance du profit malgré les trucages, malgré le levier, malgré l’ingenierie financière créative.

La baisse de la part des salaires dans les GDP et l’euthanasie des rentiers des classes moyennes n’a pas suffit à restauraer la profitabilité.

La masse de profit stagne depuis longtemps mais encore plus depuis 8 ans selon les chiffres d la comptabilité nationale et si on tient compte de la masse de capital colossale qui s’est acrue pendant la periode l’érosionde la profiatbilité est considerbale. la profitabilité c’est le ratio du profit divisé apr la masse totalede capital engagé dans le systme et qui prened a sa rémuneation.

La reprise post crise de 2008 a avorté en 2013/2014.

C’est encore plus vrai ailleurs et en particiulier en Europe.

C’est le grand secret , celui qui est caché car il ne faut pas casser la reprise des Bourses.

Cette reprise produit un effet de richesse fictive ponzi comme le fut la hausse boursière de la rue Quincampoix lors de l’Experience de John Law.

La bourse mondiale est monétisée comme le fut l’agiotage de la rue Quincampoix afin de prolonger le cycle long du crédit sur les bases d’une solvabilité et d’une profitabilité fictives.

On crée de moins en moins de valeur alors que le capital necessaire pour faire tourner le système ne cesse de progresser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s