Les dépêches vendredi fin d’après midi; certitude de stimulus. On essaie de créer une ambiance de reflation.

Les marchés voient à nouveau au travers les lunettes roses des stimulus.

Ils ont compris que ce n’était qu’une question de temps et que seule la politisation en cours les retardait.

On est sûr qu’ils viendront, tout le monde le veut; l’accord sur ce point est bipartisan.

La seule question est non pas l’efficacité ou le coût, non la seule question c’est de savoir qui en tirera le bénéfice politique ou électoral. Trump veut en tirer gloire, Pelosi essaie plus ou moins adroitement de résister.

Le système s’enfonce dans l’imaginaire et raisonne de moins en moins en focntion des contraintes de la réalité. C’est finalement tout à fait normal puisque toutes les actions entreprises s’analysent comme des moyens d’empêcher la réalité de se réintroduire.

Aussi bien Powell que Trump ou Pelosi veulent un gros trillion de dépenses fiscales et chacun veut ces dépenses pour des raisons personnelles! Il n’y a aucun débat sur le rendement, sur les couts à long terme des politiques monétaires, aucun debat sur le gouffre des déficits, le long terme n’existe plus,.

Ce soir on improvise disent tous les acteurs. La notion d’engrenage que j’ai introduite comme facteur explicatif prend toute sa force ici.

il n’y a que Rosengreen de la Fed qui élève une voix timide pour aborder la question des risques.

Ce Rosengreen se trompe et il commet une erreur de communcation en parlant de risque car les risques tout le monde s’en fiche!

On croit que l’on pourra toujours éviter leur concretisation! Non il faut non pas parler des risques mais des couts, des couts ici et maintenant, des couts de destruction du système, des couts de plongée dans l’inefficacité, des couts de gaspillage, de ce qui est sur, engrangé, inéluctable.

En passant, la Fed entretient la spéculation à la hausse des taux longs pour prouver le mouvement en marchant, elle a retenu les leçons de Yellen: Il faut que les taux longs montent pour crédibiliser le succés.Attendons de voir si cela fonctionne, si le mouvemment se prouve en marchant. Il est plus facile de faire monter les taux longs que de faire monter le pétrole ou les commodities.

On essaie de créer une ambiance de reflation.

Perception is all, mais les chiffres ne mentent pas:

Le nombre d’Américains demandant des allocations de chômage pour la première fois a diminué la semaine dernière de 9 000 à 840 000, selon les données du gouvernement américain.

Les demandes de chômage continues sont tombées à 11 millions.

Néanmoins, sept mois après le début de la pandémie, les demandes initiales d’indemnisations sont quatre fois plus élevées que le niveau d’avant le virus et plus élevées que leur pic pendant la crise financière il y a plus de dix ans.

Et le pire est à venir, car les récentes annonces de licenciements d’entreprises telles que Walt Disney et Allstate et de nombreuses compagnies aériennes ne se sont pas encore enregistrées.

Alors que les allers-retours à Washington sur un deuxième projet de loi de sauvetage du coronavirus se poursuivent, le soulagement des compagnies aériennes autonomes a été rejeté par la présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, qui demande un plan de sauvetage plus large.

Goldman incite à la prudence:

Goldman Sachs avertit que le marché boursier sera confronté à la possibilité de baisses importantes avant les élections américaines, compte tenu de l’imprévisibilité économique et politique des prochaines semaines.

La question des conséquences de la politique monétaire de la Fed est de plus en plus souvent évoquée:

Les 50 Américains les plus riches détiennent maintenant presque autant de richesse que la moitié de la population des États-Unis, car Covid-19 transforme l’économie d’une manière qui a récompensé de manière disproportionnée à une petite classe de milliardaires.

Biden est pro climtat

Biden envisage de créer un bureau spécial à la Maison Blanche dirigé par un «tsar» du climat pour coordonner les efforts de lutte contre le réchauffement climatique et l’accélération de la crise climatique s’il est élu président.

Trump a qualifié le changement climatique de canular et son administration a passé les quatre dernières années à tenter d’inverser les efforts de l’administration Obama pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Déficits us record depuis 1945

Par rapport à la taille de l’économie, le déficit – à environ 15,2 pour cent du produit intérieur brut (PIB) – est le plus important depuis 1945, et 2020 a été la cinquième année consécutive où le déficit a augmenté en pourcentage du PIB. Le déficit estimé est plus du triple du déficit enregistré au cours de l’exercice 2019. Les revenus étaient inférieurs de 1% et les dépenses étaient 47% plus élevées en 2020 qu’en 2019, estime le CBO.

[Yahoo/Bloomberg] U.S. Stocks Rise as Stimulus Talks Weighed: Markets Wrap

[Reuters] Stocks surge as hopes grow for U.S. stimulus

[Reuter] Dollar falls as likelihood of a Biden victory grows; yuan gains

[Yahoo/Bloomberg] White House Open to Bigger Stimulus Bill as Mnuchin, Pelosi Talk

[AP] COVID-19 relief pushes U.S. budget deficit to a record $3.1T

[CNBC] Coronavirus live updates: Russia, Ukraine and Poland report record new cases; Trump eyes a return to rallies

[Yahoo/Bloomberg] Biden Poll Lead Dents Case for Costly Election Volatility Trades

[Yahoo/Bloomberg] Delta Targets Louisiana With Category 3 Winds: Hurricane Update

[CNBC] Central banks are weighing their own digital currencies – this is what they could look like

[Reuters] China’s services sector recovery gathers pace in Sept – Caixin PMI

[WSJ] U.S. Budget Gap Tripled in Fiscal 2020 as Government Battled Pandemic

[WSJ] Covid Is Crushing Small Businesses. That’s Bad News for American Innovation.

[WSJ] Chinese Exports to the U.S. Get a Lifeline From Coronavirus-Related Demand

[FT] Investors say recent bond market sell-off may be just the start

[FT] Renminbi jumps by most in more than 4 years as China returns to work

[Yahoo/Bloomberg] U.S. Stock Futures Rise as Stimulus Talks Weighed: Markets Wrap

[Reuters] Asian shares close in on two and half-year peak as U.S. stimulus hopes return

[Reuters] Dollar slips and yuan soars as investors eye Biden presidency

[Reuters] China’s services sector recovery gathers pace in Sept – Caixin PMI

[WSJ] U.S. Budget Gap Tripled in Fiscal 2020 as Government Battled Pandemic

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s