Les dépêches mercredi 14, en France on attend Godot-Macron!

La question des masses de dettes fait les conversations feutrées des élites.

Dans l’ensemble les élites essaient de faire passer l’idée qu’elles sont supportables pour les grands pays.

En revancje elles developpent une campagne pour affirmer que les pays en voie de developpment ne peuvent faire face à leurs engagements car leurs deficits sont maintenant très élevés, leurs ratios de dettes egalement et surtout ces dettes sont libellées en dollars, devises dont ils manquent.

Conclusion des élites il faut plus ou moins faire un Jubilé des dettes des pays en voie de développement si on veut éviter une crise de la dette mondiale qui mettrait en peril les ex-pays riches.

Aider les pays pauvres serait en quelque sorte, comme on l’ a fait pour la Grèce aider les pays riches, puisque l’on supprimerait uen fragilité systémique.

C’est habile.

Les 100% et au delà des GDP ne font plus peur alors que ce ratio en 2008 faisait encore peur. On va allègrement bien au dela en chantant.

Les élites s’enhardissent, elles pensent pouvoir continuer à s’endetter tout en ne recourant pas à l’austérité comme ce fut le cas lors de la crise précédente.

Cela parait normal puisqu’elles ont repoussé les limites des dettes en les monétisant et en passant, sans le dire au régime monétaire de MMT. Les banques centrales ne cachent plus pour financer les déficts budgétaires et le roulement des dettes passées. plus prsonne, meme pas les allemands ne pose la vieille question de l’orthodoxie.

Pour les pays developpés le problème a changé de nature, il n’est plus tant de soutenir le ratio dette sur GDP, il n’y a plus de « bond vigilantes » ou de « money vigilantes » mais:

-de calmer les apprehensions sur le risque d’inflation

-de signaler aux marchés que même si l’inflation arrive , on ne montera pas les taux

-qu’en ne montant pas les taux, on ne fera pas chuter les marchés financiers

Apres avoir géré les ratios, apres être passé à la MMT subreptice, on s’attache à desamorcer préventivement les critiques et les risques attachés à un avilissement monétaire top visible.

En clair et pour qui sait lire entre les lignes et connait le système, le message actuel est simple: nous ne creveront pas les bulles même si l’inflation montre sa sinistre tête.

Il y a derriere tout cela un pari qui est fragile, très problématique, est-ce que gerer les anticipations et faire tolérer par les intervenants sur les marchés une inflation de 3% ou 4% sera suffisant pour éviter la destabilisation du système?

Ou présenté encore autrement est ce que la pari prométhéen des apprentis-dieux de faire face a tout accident par les moyens réglementaires et prudentiels et eviter l’usage de la politique monétaire peut etre tenu?

C’est audacieux, car il n’y a pas d’exemple comparable dans l’Histoire. Meme les guerres et après-guerres ne fournissent pas de véritable similitude.

A mon sens c ‘est l’Aventure, la Grande Aventure.

La question est : est ce que cela suffira?

Est ce que tout, dans le monde financier, est bien fixé, ancré dans les perceptions ou bien est ce qu’il y a un seuil à partir duquel le Réel frappe et ou les perceptions même truquées deviennnent inopérantes? Peut-on tromper tout le monde tout le temps?

On en revient au problème central; y a -t- il à l’interieur du système capitaliste financiarisé une contradiction interne, endogène, une limite qui fait que « cela sautera »? Peut-on dissocier entièrement le réel de ses ombres fianancières et toujours entretenir l’imaginaire des porteurs de créances et de capital fictif? Peut on revenir au mythe qui a précédé la crsie de 1929 sur le perpétuel haut plateau?

Ou encore autrement formulé est ce que la rareté et la finitude qui sont les base de l’économie, existent encore dans le régime de capitalisme financiarisé?

Est ce que l’on a échappé définitivement à la rareté?

Est ce que les signes monétaires tombés du ciel peuvent défiitivement remplacer la création de richesses réelles et grâce à cela satisfaire a toutes les promesses du système? Quand je dis toutes les promesses, c’est aussi bien celles qui sont faites aux riches sur les marchés financiers qu’aux pauvres pour leur niveau de vie, leurs soinsde santé, leurs subventions , leurs retraites.

Je laisse la réponse à votre sagacité.

Mais n’oubliez pas, in fine , qu’on ne se nourrit pas que de signes monétaires!

Les Français attendent avec anxiété l’intervention de Macron ce soir. tout est suspendu…

[Reuters] Shares steady with U.S. bank earnings in sight

[CNBC] Stock futures are flat as traders monitor earnings, stimulus talks

[Reuters] Oil under pressure as coronavirus spike stokes demand concerns

[Reuters] U.S. producer prices accelerate in September

[CNBC] Mortgage rates set yet another record low, but applications fall

[Reuters] After two lost decades, U.S.’s weakest local economies may face worse from pandemic

[Reuters] IMF sees debt soaring but stabilizing at 100% of GDP–if pandemic eases, growth resumes

[Reuters] BofA misses revenue estimates on lower interest rates

[Yahoo/Bloomberg] Goldman Posts Wall Street’s Biggest Bond-Trading Jump So Far

[CNBC] Coronavirus live updates: Germany’s economic forecast downgraded; return to optional health care slower than expected

[Yahoo/Bloomberg] Evergrande Investor Leans Toward Seeking $3.4 Billion Repayment

[Yahoo/Bloomberg] Inflation Risks Start to Hit Pockets of Global Bond Market

[Yahoo/Bloomberg] Countries Start Hoarding Food as Prices Rise and Covid Worsens

[Reuters] Nagorno-Karabakh tensions rise sharply, Azerbaijan warns over pipelines

[Bloomberg] Evergrande Tumbles After Share Placement Misses Target

[FT] The other election: South Carolina and the battle for the US Senate

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s