Les dépêches jeudi

 

L’euro poursuit sa hausse sur l’idée que la BCE n’a plus d’outils dans sa boite pour le faire baisser

Image

Indicateur solide pour la zone euro en octobre.

Les ventes au détail, corrigées des variations saisonnières, ont en effet augmenté de 1,5% sur la période, nettement plus que la hausse de 0,7% attendue par le marché. Le volume des ventes du commerce de détail a augmenté de 2,0% tant pour les produits non-alimentaires que pour le secteur  » alimentation, boissons et tabac « , tandis qu’il a diminué de 3,7% pour les carburants, précise Eurostat.

En glissement annuel, les ventes affichent une progression de 4,3%, contre +2,6% de consensus.

Les dernières données PMI ont mis en évidence un fort repli de l’activité en France dans le secteur des services,

La contraction s’est accélérée en novembre, du fait de l’introduction de mesures de confinement sur l’ensemble du territoire destinées à endiguer la propagation du Covid-19. Se repliant de 46,5 en octobre à 38,8, l’indice titre IHS Markit de l’activité commerciale signale ainsi une contraction marquée de l’activité, la plus forte depuis six mois.

L’indice composite de l’activité globale signale pour sa part la plus forte baisse de l’activité du secteur privé français depuis six mois. A 40,6, il ressort en nette baisse par rapport au niveau de 47,5 d’octobre mais s’établit au-dessus de son estimation flash (39,9).

Eliot Kerr, économiste à IHS Markit, commente ainsi les derniers résultats de l’enquête : « les dernières données PMI mettent de nouveau en évidence la forte incidence des mesures de confinement sur l’économie du pays. Les nouvelles restrictions imposées sur le territoire français à la fin du mois d’octobre afin d’endiguer la deuxième vague de Covid-19 ont en effet entraîné un fort recul de l’activité et des nouvelles affaires dans le secteur privé français en novembre. Malgré la détérioration de la conjoncture, les destructions d’emplois ont ralenti par rapport au mois d’octobre, tendance suggérant que les entreprises sont désormais mieux préparées à opérer dans le cadre de restrictions sans avoir à licencier une part importante de leur personnel ».

[Reuters] Asian shares mixed, U.S. dollar near two-and-half year lows

[Reuters] Deal on fresh U.S. coronavirus relief eluding congressional Republicans, Democrats

[Reuters] Chinese firms on U.S. exchanges threatened by bill headed to Trump’s desk

[Reuters] Growth in China’s services sector soars on stronger consumer demand: Caixin PM

[Yahoo/Bloomberg] Power Cuts Begin in California as High Winds Risk New Fires

[Yahoo/Bloomberg] Housing Frenzy in New Zealand Exposes Perils of Ultra-Low Rates

[Bloomberg] L.A. Orders Stay-Home; U.S. Has Deadliest Day Ever: Virus Update

[WSJ] Congress Sets Stage for Exiling Chinese Stocks From U.S. Over Audit Dispute

[FT] The ‘everything rally’: vaccines prompt wave of market exuberance

la rerpise US flechit bien

le grand reset risque de tyrannie par les stakeholders

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s