Réponse très importante à un lecteur sur la monnaie et les actifs financiers.

Réponse a une question fondamentale du lecteur Lisa:

Peut on résumer ce qui se passe, ce monde fou qui tourne à l’envers par cette phrase : une gigantesque vente à découvert sur les monnaies ?

Réponse:

Non Lisa c’est une erreur car acheter des quasi-monnaies comme des actions ou des obligations ou des fonds d’état c’est non pas vendre à decouvert des monnaies mais acheter des monnaies à terme lointain.

In fine toute quasi monnaie est remboursée ou vendue contre des monnaies .

Quand les marchés d’actifs s’effondrent comme ce fut le cas en Mars dernier les banques centrales , tout de suite en soutiennent la valeur d’échange en créant de la monnaie de base.

Elles assurent ce que j’appelle la money-itude.

La money-itude c’est l’équivalence:
« actif monétaire est aussi bon que de la monnaie ».

N’oubliez jamais ce que je professe: le pouvoir c’est d’imposer des équivalences entre des choses qui ne sont pas équivalentes.

Les actifs financiers sont une créance, une promesse sur de la monnaie future.

J’ai démontré dès le debut de la mise en place de mon cadre analytique, il y a longtemps, au début des années 80 , que le grand secret de la dérégulation c’était l’unification du champ monétaire et quasi monétaire par les banques centrales et leur prise de contrôle de ce champ.

La prise de controle a été finalisée par les Quantitative Easing, mais à notre époque cette prise de contrôle se revèle insuffisante en raison de la borne du zero sur les taux. La fameuse zero bound .

Les actifs financiers sont achetés parce que dans le système du « Put », les banques centrales promettent de toujours assurer la liquidité c’est à dire la possibilité de les échanger contre de la monnaie.

Un actif financier est de la monnaie à maturité longue, non instantanée, tandis que la monnaie c’est un actf financier à maturité zéro.

La preuve on les compte dans les masses monétaires M3, M4 que bien sur on ne calcule plus depuis Greenspan.

Les actions, les obligations et encore plus clairement les fonds d’état sont une des formes transitoires, à terme, à maturité longue de la monnaie.

Quand l’Italie a failli sauter c’est sur sa monnaie à terme long, c’est à dire que c’est sur ses fonds d’état que la panique et les ventes se sont portées.

Même chose sur le cas Grec: une hausse des taux longs = fuite devant la monnaie.

Je suis l’un des rares auteurs à raisonner ainsi, je n’ai connu qu’une personne qui avait adopté le même cadre analytique, c’est Paul Brodsky , je ne garantis pas l’orthographe- c’est un grand penseur privé de la monnaie mais il s’est reconverti, à juste titre comme spécialiste des cryptos.

3 réflexions sur “Réponse très importante à un lecteur sur la monnaie et les actifs financiers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s