L’affaire Duhamel: plongée dans les égouts de la gauche morale.

Superbe.

J’apprécie bien sur le lien qui est fait avec le Milieu et l’Entre Soi socialiste. Je l’ai assez fréquenté pour savoir que tout y est bien pire que ce qui est su .

Je déguste les allusions à la transgression qui est devenue le credo des soixante huitards, ceux là qui ont réussi à évacuer et transformer la lutte des classes en lutte pour la liberté libidineuse perverse.

Ceux là qui ont échangé le maintien et le renforcement de l’exploitation des salariés contre les fiertés du viol des interdits.

L’alliance de ces ex-revolutionnaires avec le très grand capital en échange de « la jouissance sans limites » de Mai 68 m’a toujours semblé nauséabonde.

Que dire du glissement pourri de l’éthique qui a consacré « le droit de l’hommisme » sur la négation du respect de l’autre, des enfants.

Dans l’analyse, il manque le glissement vers la french theory, cette infamie qui permet tout, détruit tout, relativise tout au prétexte que tout serait acquis, culturel et donc arbitraire: non la morale et le respect ne sont pas des conventions arbitraires, elles ont du sens elles sont nécessaires, constitutives de ce que nous sommes et quand on les transgresse, on détruit l’humain, on fout en l’air le sujet comme le fut cette famille.

Le point faible de cette classe, car c’en est une, c’est le cul et l’on retrouve exactement les mêmes pratiques que celles qui ont commencé à émerger aux Etats Unis.

Nous sommes en plein , totalement dans la politique. La destruction des moeurs est une donnée politique. voila ce sur quoi il faut insister, pilonner. Le système survit de la destruction de ce qu’il y a d’humain en nous.

Les élites ont noué une alliance perverse, ils ont sciemment destructuré nos sociétés, détruit la famille, la nation, les valeurs, au profit de l’extension du Capital et de la Marchandise. On fait tenir la société par la consommation et la pseudo liberation du sexe, de la drogue, ..

N’est-ce pas le grand bailleur de fonds des socialistes bobos, Pierre Bergé qui a osé faire la comparaison entre louer son ventre et louer ses bras? C’est lui qui trace délibérement le lien entre la perversité et le travail. Ce n’est pas moi! Louer son ventre, louer son cul, salir, dominer, tout cela trace un fil conducteur qui va légitimer l’exploitation la plus sordide et qui explique le parcours infame des socialistes dans le monde.

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

L’affaire Duhamel : plongée dans les égouts de la gauche morale

C’est l’affolement, depuis lundi soir. Sur les plateaux, les journalistes prennent un ton feutré, baissent le regard, s’habillent de noir… Encore un mort ? Non. Juste un moment de vérité. Un petit coup de projecteur sur les égouts de la gauche morale.

On n’est pas chez les pouilleux, non, on est dans le haut du panier, au cœur de la haute bourgeoisie socialiste, dans le saint des saints du Paris intellectuel et politique. La figure qui tombe, ce lundi soir, c’est Olivier Duhamel. Un personnage que nul n’ignore, une figure à laquelle chaque ambitieux fait allégeance. Une autorité dont on cherche l’onction. Un socialiste historique redresseur de torts dont le bon peuple découvre que sa belle-fille l’accuse d’être un violeur d’enfant, d’avoir eu des gestes plus que déplacés sur son beau-fils. C’est la…

Voir l’article original 4 056 mots de plus

3 réflexions sur “L’affaire Duhamel: plongée dans les égouts de la gauche morale.

  1. Depuis 70 ans, le siècle défend les voleurs, pardon, les violeurs, pardon, les chaleurs, flute, les valeurs de la Raie Publique: un tel aplomb chez ces pourris n’est pas humain, en réalité ce ne sont que des cas pathologiques.

    Merci en tous cas de démonter l’arsenal philosophique et politique pervers mis en place par cette coterie et leur ministère de la culture.

    J'aime

  2. « Je l’ai assez fréquenté pour savoir que tout y est bien pire que ce qui est su ».

    Moi je pense à Christine Ockrent (pas très loin de l’affaire Duhamel d’ailleurs) qui dans les années 80 était une habituée du « ciné-club » de la GNLF boulevard Bineau (Neuilly – 92) où étaient projetés des films TRES particuliers.
    « Botrytis cinerea » pour qualifier cette gauche-caviar…?

    J'aime

  3. C’est un coin du voile qui se soulève et nous révèle le portrait de Dorian Gray !
    Mais ne nous y trompons pas, la droite morale peut aussi s’y reconnaître.
    En plus du vaccin, il va nous falloir des anti nauséeux!

    Cordiales salutations.

    J'aime

Répondre à Steve Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s