La confiance perdue

Le gouvernement a beau taper sur les éxécutants, insulter les français, désigner des boucs émissaires, multiplier les dénégations, rien n’y fait , les Français sont majoritaires à ne plus lui accorder leur confiance .

En témoigne cette enquête .

Alors que le variant britannique du virus est de plus en plus présent sur le territoire national laissant présager un nouveau tour de vis dans les semaines à venir, l’Ifop pour Le Journal du Dimanche a mesuré la confiance des Français dans la gestion de la crise sanitaire en ce début d’année 2021.

De manière générale, les Français semblent peu enclins à faire confiance au gouvernement pour relancer l’économie et faire face efficacement à la crise sanitaire que nous traversons.

Ainsi, moins d’un Français sur deux (48 %) déclare toujours avoir confiance dans le gouvernement pour aider les entreprises en difficulté en raison de l’épidémie de coronavirus, un chiffre stable depuis la semaine dernière.

Malgré les réponses apportées par le gouvernement pour répondre aux critiques sur la campagne de vaccination, les Français ont toujours majoritairement peu confiance dans la capacité du gouvernement à mener à bien la vaccination (37 %, + 1 point depuis la semaine dernière).

En outre, 32 % des Français considèrent que le gouvernement fait moins bien que les autres pays en matière de gestion de la crise sanitaire.

Un item qui cristallise les oppositions puisqu’ils sont 47 % des sympathisants LFI et 56 % des sympathisants RN à le penser.

Toutefois, les sympathisants LREM ne témoignent pas d’une plus grande bienveillance à l’égard de l’action gouvernementale : ils sont 63 % à considérer que le gouvernement ne fait ni mieux ni moins bien que les autres pays (l’ensemble des Français étant 56 % à partager cette opinion).

La suite sur

Une réflexion sur “La confiance perdue

  1. Monsieur Bertez, ne croyez-vous pas que la seule différence entre l’époque pré-Covid et celle Covid, c’est que désormais on a l’œil rivé sur les résultats des tests, sur le nombre de morts et le nombre de lits dispos en szrvice de réa…

    Avant, on avait déjà des grippes et annuellement autant (pas plus, pas moins) de décès.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s