Ne manquez pas. Pour les livres d’histoire: « il n’y a pas de bulles pour l’instant sur les marchés ». Vrai et faux.

Pour les livres d’histoire: « il n’y a pas de bulles pour l’instant sur les marchés ».

Je ne vais pas radoter et répéter cent fois la même chose , Lagarde ment avec aplomb , mais elle se sait pas qu’elle dit la vérité.

Je m’explique Lagarde n’est pas assez sophistiquée pour savoir que les actifs financiers ont, comme la monnaie en 1971 changé de nature; ils ont subi une mutation ontologique, essentielle. Ils volent, ils sont frivoles et libérés du poids la valeur fondamentale.

La valeur des actifs a été rendue abstraite, ils ont intégré le champ des outils monétaires.

Ils ont été libérés du poids du réel.

Or le concept de bulle ne s’applique qu’en regard de la notion de valeur fondamentale, ce qui signifie que si il n’y a plus de valeur fondamentale il n’y a plus de référence donc plus de bulle.

La preuve de ce que j’avance est fournie par l’équation de la Fed qui fait reposer la valeur des actifs boursiers sur le taux du 10 ans US, lequel taux est monétaire et non pas naturel, ancré dans l’économie réelle.

Un actif financier c’est abstrait, reprsenté par des signes, un rendement et un risque/prime de risque.

Comme le rendement de référence c’est celui du 10 ans US, et que le rendement du 10 ans est fait à la main par les QE alors la notion de bulle disparait. Il suffit de faire baisser le taux du 10 ans US pour faire disparaitre l’appréciation « bulle ».

C’est ce que disent les illusionnistes comme Powell ou Shiller: les actions ne sont pas trop chères compte tenu du rendement du 10 ans US très bas.

Seuls les fondamentalistes comme Hussman ou Grantham peuvent parler de bulle parce que eux ne reconnaissent pas la mutation ontologique des actifs financiers en pures bestioles monétaires et eux disent que les actions font bulle car elles sont valorisées 2,9 fois trop cher, 2,9 fois ce qu’elle devraient valoir pour offrir le rendement moyen historique.

Mais cela Lagarde ne le sait pas , -et je ne serais jamais invité à BFM TV pour lui expliquer- , elle ne connait rien à la théorie financière et monétaire.

Les actifs financiers ont changé de nature dès 1971 quand la monnaie est devenue pure commodity, séparée de la valeur-travail et même de la valeur-d’échange pour intégrer le système « des valeurs désir ».la monnaie est desirable en elle meme, lire sur ce sujet André Orléan. La monnaie est non seulement équivalent général des marchandises mais équivalent général de tous les désirs.

Et ceci s’est ensuite imposé progressivement au fil des expériences monétaires.

D’actifs représentatifs de valerus économiques réelles ils sont devenus pures bestioles monétaires , c’est à dire avatars, mutations de la monnaie elle même mutante. ?

C’est ce que les observateurs disent quand ils disent que ce sont les liquidités qui font monter les cours: ils disent que les liquidités mutent et se transforment en actifs financiers. Ce qui explique bien sur la baisse continue de la vélocité de la monnaie.

Mais la notion de bulle peut être rétablie non pas au niveau des actifs financiers mais au niveau de la monnaie; la masse de monnaie est excédentaire : elle est excédentaire en regard des possibilités de prélèvement sur la richesse réelle, c’est la monnaie qui fait bulle. la rareté existe toujours, la Loi de la valeur est toujours valable, 2+2 =4

« 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s