Comment la politique monétaire pompe la bulle, enrichit les uns et paupérise les autres .

La Fed gonfle délibérément les marchés financiers. C’est voulu, volontaire. Elle se sert de sa politique monétaire non conventionnelle pour pomper à la hausse le marché financier. Elle le fait avec l’aide de concessionnaires que l’on appelle les Primary Dealers.

Elle le fait pour accomplir tout ce qu’elle veut accomplir faire baisser les taux, comprimer les primes de risque, monétiser la dette du gouvernement, maintenir le leverage global etc. Et bien sur pour empêcher les agents économiques de faire faillite. Ce qu’ils devraient avoir fait depuis longtemps, plusieurs fois. La Fed les maintient en vie permanente.

La Fed gonfle délibérément les prix des actifs afin de donner l’illusion que le système est solvable sinon rentable. Car soit dit en passant la politique monétaire affecte aussi la rentabilité apparente, elle donne l’illusion d ‘une rentabilité du système supérieure à ce qu’elle est grâce aux faux chiffres d’affaires réalisés par le faux pouvoir d ‘achat.

La façon dont cet argent fonctionne pour stimuler les prix des actifs est opaque, indirecte.. Ceci conforme notre hypothèse de base et tout notre cadre analytique, les actifs financiers sont une mutation alchimique , un avatar de la politique monétaire, leur gonflement s’opère par une opération monétaire, sans transiter par la création de richesses réelles.

À long terme, ce n’est pas une bonne chose, mais à long terme, nous sommes tous morts. À court terme, nous devons survivre et, espérons-le, éviter la future Grande Destruction..

Maintenant une remarque: sachant que c’est la Fed qui pompe la bulle des marchés est ce que vous vous attendez à ce que les gouverneurs et leurs complices acceptent de reconnaitre que les marchés sont en bulle?

Résumé:

Les QE créent directement une inflation des prix des actifs et provoquent indirectement une inflation de la masse monétaire.

La Fed crée de l’argent neuf pour payer ses achats d’actifs auprès des négociants primaires. ceux ci ont alors de nouveaux soldes dans leurs comptes de dépôt auprès de la banque centrale.

Ces primary dealers dépensent leurs soldes en dépôt auprès de la banque centrale en achetant des titres (obligations, MBS, etc.) auprès:

du Trésor qui émet de nouveaux titres pour emprunter cet l’argent (le Trésor dépense l’argent neuf, qui entre dans les comptes bancaires des bénéficiaires et cet argent devient en partie une rentrée d’argent »);

et auprès d’autres détenteurs d’actifs (y compris vous et moi lorsque nous vendons des obligations ou des MBS à partir de nos comptes , et que les acheteurs nous paient des soldes de trésorerie, que nous pouvons transférer sur nos comptes bancaires, qui devient une partie de «la masse monétaire»).

Une grande partie du nouvel argent de la Fed n’arrive jamais sur des comptes bancaires.

Les vendeurs d’actifs peuvent « s’asseoir » sur leurs soldes de trésorerie, ou les prêter sur le marché monétaire, ou utiliser leurs soldes de trésorerie pour acheter différents actifs et payer les soldes sur les comptes des vendeurs d’actifs.

L’argent reste dans le «système bancaire parallèle» en tant que soldes de trésorerie dans les comptes de courtage, les comptes bancaires d’investissement, les comptes de fonds spéculatifs, etc.

Mais comme le montrent les graphiques la plupart des nouveaux fonds QE finissent par se retrouver dans des comptes bancaires, donc la masse monétaire augmente avec les actifs détenus au bilan de la Fed.

La monnaie injectée peut rester dans le système bancaire ou Shadow bancaire ou ensuite en sortir

Actifs et masse monétaire de la Fed

Comment l’argent entre dans le système

Les actifs de la Fed sur le graphique ci-dessous sont ses titres et prêts totaux. Les titres sont détenus dans le compte système Open Market (SOMA).

La Fed publie ces données chaque semaine dans son bilan hebdomadaire H41. 

Le H41 est probablement la publication financière la plus importante au monde. Personne ne publie à ce sujet régulièrement. Allez comprendre.

Mais commençons par M1, qui provient d’une autre publication hebdomadaire de la Fed. Parce que c’est là que commence une grande partie de la confusion. Je veux vous montrer comment M1 est lié au QE

M1 sur ce graphique représente le total des dépôts bancaires sur compte courant, plus le papier-monnaie en circulation, qui est une infime partie. Il s’agit principalement de comptes bancaires. Les actifs sur ce graphique sont ceux de la Fed du compte SOMA.

M1 Masse monétaire et bilan de la Fed

M1 Masse monétaire et bilan de la Fed

M1 n’est pas la cause de toutes les spéculations sur les marchés. 

C’est l’inverse, M1 mesure l’effet.

La cause de la progression de M1 c’est un processus :

La fed achète des bons du Trésor, des obligations et des bonds aux courtiers primaires . Elle achète des MBS aux courtiers primaires .

La Fed dépose d’abord l’argent sur les comptes des courtiers primaires de la Fed. La Fed fait cela pour payer les titres du Trésor et MBS qu’elle achète aux courtiers dans le cadre de l’exécution de la politique monétaire.

Ils appellent ces transactions entre la Fed et les concessionnaires, Open Market Operations (OMO). 

La Fed négocie avec les courtiers primaires. Elle paye pour ces transactions. Une fois que la Fed a payé les courtiers pour ces transactions, les courtiers utilisent cet argent pour acheter davantage de titre et reconsituer leurs stocks s. C’est leur travail. Ce sont des marchands. Ils achètent des stocks de papier, et les re-distribuent avec profit. Au moins c’est le but.

Ainsi, la Fed crée de l’argent en payant les courtiers pour les titres qu’elle leur achète. Une fois crédité sur les comptes de ces courtiers/ concessionnaires, cet argent qui n’existait pas auparavant devient soudainement très réel.

Les concessionnaires utilisent ensuite cet argent neuf pour acheter plus de titres . 

Ils en achètent une partie au Trésor américain lors des enchères hebdomadaires. 

Mais surtout, ils l’achètent à une multitude de tiers. Ces tiers sont d’autres courtiers, banques, sociétés d’investissement, fonds spéculatifs. 

Lors de ces prochaines transactions, les concessionnaires paient avec l’argent nouvellement créé à partir de rien que la Fed vient de leur verser, à leurs millions de clients et à d’autres contreparties.

C’est ainsi que l’argent entre dans le système bancaire et vient approvisionner les masses monétaires. C’est à travers les transactions avec les courtiers puis à travers les transactions des courtiers avec les détenteurs de titres.

 La Fed utilise le QE pour MANIPULER DIRECTEMENT LES MARCHÉS. Pas indirectement. DIRECTEMENT. Les Primary dealer sont des sortes de faux nez, des tourniquets de la Fed.

Il n’y a qu’une seule façon pour la Fed de transmettre la politique monétaire aux marchés financiers. Ce n’est pas un processus nébuleux et amorphe. La Fed ne saupoudre pas de « graines d’argent » qui viendraient féconder le système bancaire, elle fait croître la masse monétaire (M1 et M2) et, d’une manière ou d’une autre, elle pénètre sur les marchés.

La Fed achète des bons du Trésor et des MBS aux concessionnaires/courtiers . La Fed paie ces titres en déposant instantanément de l’argent nouvellement créés sur les comptes des courtiers. Un instant avant cette transaction, L’ARGENT N’EXISTE PAS. L’instant suivant, il existe.

APRÈS AVOIR EXÉCUTÉ DES OPÉRATIONS DECRITES , IL EST ENTRÉE DANS LE SYSTÈME BANCAIRE.

Le fait que la Fed n’achète que certaines catégories de titres mais élargissent maintenant ses achats au titres secondaires de mauvaise qualité- ce qui est illégal- lui permet de trasmettre plus directement sa politique de soutien de la valeur des portefeuilles malgré les doutes sur la solvabilité.

La politique de la Fed de soutien des cours des actifs se transmet d e proche en proche par ce que l’on appelle le processus mondial de rééquilibrage des portefeuilles: quand la Fed achète, elle crée un trou et modifie un équilibre et la théorie (1) montre que les portefeuilles ont tendance à se rééquilibrer pour s’adapter a l’opération de la Fed. Ainsi si la Fed retire du rendement du portefeuille mondial, celui ci va chercher un rendement voisin sur un actif voisin plus ou moins comparable.

C’est ainsi que procède Jay POWELL

Pour qu’il y ait inflation du prix des actions.

Pour  qu’il y ait de faibles rendements obligataires . 

Pour que les épargnants /prudents conservateurs deviennent pauvres.

Pour que les riches et les puissants s’approprient toutes les richesses .

(1)La théorie moderne du portefeuille est une théorie financière développée en 1952 par Harry Markowiz Le mathématicien de renom Benoît Mandelbrot à travers ses nombreux travaux sur le sujet (notamment son étude historique a fourni une critique de cette théorie.

4 réflexions sur “Comment la politique monétaire pompe la bulle, enrichit les uns et paupérise les autres .

  1. Merci infiniment pour ces explications qui valent de l’or ou plutôt du bitcoin…

    La seule limite à cette creation monetaire est la croyance des citoyens en ce système comme vous l avez dit à plusieurs reprises.
    Mais il y a encore (beaucoup) du potentiel à la hausse car lorsque j’aborde ce genre de discution autour de moi, les personnes prennent cela à la dérision et préfèrent rester dans leur ignorance.

    J'aime

    1. Le secret de la monnaie, ses mystères ont hérité quelque chose du sacré de la religion;
      Il ne faut pas oublier que cela remonte loin; chez les grecs la monnaie avait à voir avec les temples de Minerve laquelle était figurée en chouette sur les pièces .

      https://www.google.com/search?q=piece+grecque+minerve&rlz=1C1DIMC_enFR856FR856&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=EyCTioASu2K62M%252CYtxLBSEs_V30qM%252C_&vet=1&usg=AI4_-kStpJ8FUsKDlfsNV2bqu8Vj9e6cHw&sa=X&ved=2ahUKEwjgqM-Bq_HuAhWJkhQKHf5wBbQQ9QF6BAgHEAE#imgrc=EyCTioASu2K62M

      Les humains ont fait descendre le divin sur terre non pour le progrès mais pour pouvoir tromper plus aisément leurs congénères.

      Le mensonge est de la fausse monnaie, la parole de Macron est de la fausse monnaie, c’est un banquier , un faux monnayeur au sens de Gide, il en..le les autres comme Charles Gide le faisait avec son neveu André .

      Dans le monde post moderne la destruction de la catégorie Vérité par des gens, comme Michel Foucault a pour résultat de tout relativiser et de faire en sorte que ce soit l’opinion du plus fort, puissant ou du plus riche qui l’emporte.

      La Verité en tant que catégorie divine était libératrice, le relativisme nous enchaine comme des serfs.

      la fausse monnaie est un des outils de notre servitude tout comme les fausses paroles .

      Les medias sont a la Verité, ce que les banques sont à la monnaie saine, authentique..

      J'aime

  2. Merci pour ce descriptif, plus mécanique et physique, ces notions sont aussi importantes pour s’imprégner de vos analyses et vos pensées.

    Je m’interroge souvent sur cette hypothèse, sans pouvoir y répondre évidemment:

    Le bilan des BC peut-il continuer à gonfler, sans que les peuples ne s’en aperçoivent, ni n’en souffrent?
    En modifiant/dérèglant encore le système.
    Existe-t-il ne serait-ce qu’une seule possibilité, ou bien cela est-il impossible?

    Merci pour votre travail quotidien

    J'aime

    1. Cela peut encore durer longtemps, et je ne cesse de le répéter; c’est pour cela que je n’accepte pas que l’on me range dans les catastrophistes; je soutiens que le seul pouvoir des responsables de la conduite des affaires, ce n’est pas de résoudre les problèmes, non; leur seul pouvoir est de retarder l’inéluctable.

      il y a encore beaucoup, beaucoup de subterfuges disponibles pour retarder les échéances et tromper les peuples.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s