Sciences Po: ça fait mal!

Je n’ai jamais compris en quoi Sciences Po était une école d’excellence et j’en parle en connaissance de cause puisque j’ai été étudiant à Sciences Po, entré directement en seconde année, ce que vous ne voyez pas sur mes biographies.

En sortant d’HEC je me suis tout de suite lancé dans la finance car parait il selon mes professeurs et en particulier Didier Pineau Valencienne j’y excellais.

J’étais militairement sursitaire et je voulais travailler de suite afin de subvenir à mes besoins et ceux de ma femme. Afin de prolonger mon sursis je suis entré à Science Po ou j’ai suivi les cours et participé aux travaux. plus ou moins dirigés. Le milieu y était détestable.

Le niveau m’a paru d’une faiblesse inattendue et surtout incroyable compte tenu de la réputation de l’établissement sauf un ou deux cours professés par des gens comme Raymond Barre. J’en garde le souvenir d’une école ou tout ce qu’on apprend c’est .. à baratiner, faire des exposés .

Une école de pure Tchatche sans véritable contenu. une école ou plutot un moule superficiel d’expression et de pensée.

je ne me suis pas présenté pour le diplome jugeant que c’était dévaloriser celui d’HEC.

Parallelement à mon travail dans la finance et à Sciences Po je me suis lancé dans l’étude du marxisme et de la psychanalyse et là, je dois dire que je n’ai pas perdu mon temps.

Ht le blogalupus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s