Politique monétaire, vers une contorsion aux USA. Vers une nouvelle aventure.

Jeudi, la secrétaire au Trésor Yellen était sur CNBC pour une interview préenregistrée sur Closing Bell, où elle s’est alignée plus étroitement ment sur le président de la Fed, Jérôme Powell. 

Encore une fois, la secrétaire au Trésor a exposé son constat:

-«nous sommes en train de creuser un trou dans l’économie» tout en notant

-«le taux de chômage, correctement mesuré, est proche de 10%». 

Yellen a également continué à maintenir que si « l’inflation est un risque, la Fed a des outils pour y faire face. »

La question se pose: de quels outils la Fed dispose-t- elle si le chômage est à 10%, lorsqu’il est correctement mesuré? Si vous souhaitez ramener le chômage des minorités aux niveaux de janvier 2020, de quels outils dispose-t-elle pour freiner l’inflation sans augmenter le chômage des plus défavorisés du marché de l’emploi?

Comment résoudre cette contradiction classique qui a déterminé toutes les politiques monétaires et économiques anciennes?

Comment équilibrer les deux mandats quand ils sont antagoniques?

 Le Trésor et la Fed tentent d’équilibrer leurs deux mandats pour atteindre les objectifs politiques que Biden souhaite atteindre. La réduction de l’écart de chômage entre les communautés est-elle plus importante que des niveaux d’inflation qui atteindraient 4% ou plus?

La Fed  n’a aucun outil classique pour atteindre ce résultat économique que l’on peut qualifier d’asymétrique. 

L’augmentation des taux dans le court-terme – façon traditionnelle- entraînerait une diminution de l’emploi à moins qu’il n’y ait également un programme de mise au travail massif de la part gouvernement… programme qui aurait une incidence contraire sur les taux longs .

Subsidiairement, jusqu’où les taux longs peuvent-ils aller avant qu’ils ne fragilisent de nombreuses classes d’actifs?

La Fed reste catégorique sur sa volonté de faire baisser le chômage alors que le rendement des obligations à long terme monte et que le marché comme je l’ai écrit hier veut inciter à la discipline.

Le marché des Treasuries longues  tente de forcer la Fed à s’engager dans la lutte contre l’inflation considérée comme non transitoire.

 Les banques centrales du monde ont mené une mission coordonnée pour saper les mécanismes de signalisation des marchés. mais ceux ci se montrent récalcitrants.

La courbe des taux 2/10 ans s’est pentifiée à plus de 120 points de base.

Le seul moyen d’éviter une nouvelle pentification est de relever les taux à court terme. 

Le taux implicite du contrat à terme sur les fonds fédéraux de février 2022 est de 9pbs! 

On va bientôt reparler du contrôle de la courbe des taux, la fameuse YCC.

Une nouvelle aventure!

EN PRIME:

taux réels sur le 1à ans US

Image

Citation.

Quote: « We think it’s very important to have a big stimulus package [that] addresses the pain this has caused – 15M Americans behind on their rent, 24M adults and 12M children who don’t have enough to eat, small businesses failing, » Treasury Secretary Janet Yellen told CNBC. « I think the price of doing too little is much higher than the price of doing something big. We think that the benefits will far outweigh the costs in the longer run. »

Attentes sur les fed funds

Image

Une réflexion sur “Politique monétaire, vers une contorsion aux USA. Vers une nouvelle aventure.

Répondre à milou Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s