La situation suisse reste bonne malgré la covid déficit limité.

Les comptes fédéraux de la Suisse ont clôturé l’année 2020 avec un déficit record de 15,8 milliards de francs. Le déficit a été causé par la pandémie.

Une baisse inattendue des revenus de 3,6 milliards de francs combinée à 12,5 milliards de francs nets de dépenses largement imprévues se sont combinées pour ramener le résultat global de 16,1 milliards de francs en deçà du résultat net positif attendu de 0,3 milliard de francs, soit une perte de 15,8 milliards de francs pour l’année.

Les dépenses liées à la pandémie se sont élevées à 14,7 milliards de francs en 2020. Les postes de dépenses les plus importants étaient les indemnités de chômage partiel (10,8 milliards) et le COVID-19 pour perte de revenus (2,2 milliards).

Les prévisions initiales prévoyaient 31 milliards de francs supplémentaires de dépenses du gouvernement fédéral au lieu de 14,7 milliards de francs. Cependant, le ralentissement économique en 2020 s’est avéré moins sévère que prévu.

Une autre année négative est attendue en 2021. Cependant, en 2022, 2023 et 2024, le gouvernement fédéral prévoit d’atteindre l’équilibre ou d’être en territoire positif.

Le déficit a entraîné une augmentation de la dette nette de 15,5 milliards de francs en 2020. Après un ajustement comptable des actifs , la dette brute a augmenté de 6,7 milliards de francs à 103,7 milliards de francs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s