Astra Zeneca aurait mal informé, voire triché selon le NYT

– Le vaccin contre le COVID-19 d’AstraZeneca est probablement très bon mais la manière dont le laboratoire a présenté les données cliniques d’un vaste essai mené aux Etats-Unis, au Chili et au Pérou suscite des interrogations, a estimé mardi Anthony Fauci, principal expert américain en maladies infectieuses.

« C’est probablement un très bon vaccin », a déclaré sur la chaîne ABC News le directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID, également conseiller du président américain Joe Biden.

Selon le NIAID, AstraZeneca pourrait avoir fourni des données incomplètes sur l’efficacité de son vaccin dans le cadre de l’essai clinique de phase III mené sur plus de 32.000 volontaires dans ces trois pays.

Lundi, le laboratoire anglo-suédois a indiqué que son vaccin était efficace à 79% dans la prévention des symptômes du COVID-19, un résultat meilleur que prévu. Il a ajouté qu’un comité de sécurité indépendant, le DSMB, s’était penché spécifiquement sur les caillots sanguins et la thrombose veineuse cérébrale (TVC) dans l’ensemble des données de l’essai américain et n’avait trouvé aucun risque accru.

Le NIAID note cependant que le DSMB a « exprimé sa crainte qu’AstraZeneca n’ait inclus des informations obsolètes dans le cadre de l’essai américain, ce qui pourrait avoir fourni une vue incomplète des données d’efficacité ».

« Nous exhortons le laboratoire à travailler avec le DSMB pour examiner les données d’efficacité et s’assurer que les données d’efficacité les plus précises et à jour soient rendues publiques le plus rapidement possible », écrit le NIAID, qui dépend de l’Institut national américain de la santé (NIH).

Cet avis du NIAID jette un doute sur une éventuelle homologation aux Etats-Unis du vaccin d’AstraZeneca, déjà soupçonné en Europe de provoquer de graves effets secondaires, même si l’Organisation mondiale de la Santé et l’Agence européenne des médicaments ont recommandé son utilisation après sa suspension dans plusieurs pays.

En réponse aux doutes exprimés par le NIAID, le laboratoire a annoncé que les données présentées lundi étaient basées sur une analyse dont la date limite était le 17 février, ajoutant qu’il avait examiné l’évaluation préliminaire de l’analyse primaire et l’avait jugée cohérente avec le rapport intérimaire.

« Nous nous mettrons immédiatement en relation avec le comité indépendant de surveillance de la sécurité des données (DSMB) (…) Nous avons l’intention de publier les résultats de l’analyse primaire dans les 48 heures », a déclaré AstraZeneca.

Selon Anthony Fauci, la Food and Drug Administration (FDA), chargée d’homologuer les médicaments aux Etats-Unis, va examiner de manière indépendante les données d’AstraZeneca et ne se fiera pas uniquement aux informations du laboratoire.

Selon le NYT

Les responsables fédéraux de la santé ont déclaré tôt mardi que les résultats d’un essai américain du vaccin Covid-19 d’AstraZeneca pouvaient s’appuyer sur des «informations obsolètes» qui «auraient pu fournir une vue incomplète des données d’efficacité», mettant en doute une annonce de lundi.

Cette annonce avait été considérée comme une bonne nouvelle pour l’entreprise anglo-suédoise ainsi que pour la campagne mondiale de vaccination.

Dans une déclaration très inhabituelle publiée après minuit, l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses a déclaré que le comité de surveillance des données et de la sécurité, un groupe d’experts médicaux indépendants relevant des National Institutes of Health qui a aidé à superviser l’essai américain d’AstraZeneca, avait notifié les agences gouvernementales et AstraZeneca lundi soir qu’il était «préoccupé» par les informations que la société avait publiées ce matin-là.

L’institut a exhorté AstraZeneca à travailler avec le comité de surveillance «pour examiner les données d’efficacité et veiller à ce que les données d’efficacité les plus précises et à jour soient rendues publiques le plus rapidement possible».

AstraZeneca n’a pas immédiatement renvoyé une demande de commentaire tôt mardi.

Dans un communiqué de presse publié lundi annonçant les résultats de l’essai américain, la société a déclaré que le vaccin qu’elle a développé avec l’Université d’Oxford était efficace à 79% contre Covid-19, plus élevé que celui observé dans les essais précédents. .

 Ces résultats attendus depuis longtemps ont été considérés comme encourageant la confiance mondiale dans le vaccin, qui a été ébranlée ce mois-ci lorsque plus d’une douzaine de pays, principalement en Europe, ont suspendu temporairement l’utilisation du vaccin en raison de préoccupations concernant d’éventuels effets secondaires rares.

Ces derniers jours, l’analyse du conseil de surveillance a été retardée à plusieurs reprises car le conseil a dû demander des rapports révisés à ceux qui traitaient les données d’essais au nom de l’entreprise, selon une personne proche du dossier qui n’était pas autorisée à en discuter publiquement.

Une réflexion sur “Astra Zeneca aurait mal informé, voire triché selon le NYT

  1. Oui mais d’après les ZoZorités, le Cata Zeneca est meilleur que le russe qui est mauvais par principe.. quelle bande de nazes, bref, des élus franchouillards bien plus létaux que le covid.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s