En économie les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

L’économiste néoclassique Robert Mundell, vient de mourir à l’âge de 88 ans. 

Mundell a remporté un prix Nobel en économie pour son extension de la théorie de l’équilibre général de Keynes aux économies ouvertes, c’est à dire aux économies immergées dans le commerce international et les flux de capitaux).

Né au Canada, Mundell a également remporté son prix Nobel pour sa théorie optimale de l’union monétaire. 

Cette théorie prétendait analyser les conditions nécessaires pour assurer l’ union monétaire stable de plusieurs États. Il pensait qu’il était possible d’obtenir la convergence des niveaux de productivité et de revenus par habitant au sein d’une union monétaire. 

Mundel était un défenseur de l’euro, qui, selon lui, avec des «marchés libres» et un «travail flexible» parallèlement à la libre circulation des capitaux, devait apporter properité et stabilité.

Il s’est lourdement trompé.

Les économies de la zone euro n’ont jamais tendu ni vers la convergence ni vers l’équilibre. 

voir! Robert Mundell et les Fondements Théoriques de l’Union Monétaire Européenne*

https://www.imf.org/fr/News/Articles/2015/09/28/04/54/vc121399

La théorie de l’union monétaire optimale de Mundell ne s’est pas du tout révélée optimale! Au lieu d’économies convergeant vers l’équilibre avec des revenus par habitant plus élevés, le système européen a fonctionné et fonctionne cahin caha , de manière inégale. Il est fragile et tend spontanément au déséquilibre et à la divergence. 

Il dresse les peuples les uns contre les autres, il aboutit à faire rejeter la construction européenne. il faut le corset de la création monétaire et des achats de titres de la BCE pour le faire durer. Il est institutionnellement dans une impasse.

Dans la zone euro depuis 1999, les niveaux de productivité entre le nord et la périphérie sud se sont élargis et non réduits. Les faibles deviennent de plus en plus faibles.

L’Europe: des gagnants et des perdants.

Les théories de l’équilibre de Mundell ont prouvé le contraire de ses attentes. 

La théorie de l’équilibre est une idéologie contraire à l’évidence: le monde est en perpétuel mouvement ce qui contredit l’hypothèse de l’équilibre! Si le monde était régit par les lois de l’équilibre il serait immobile, c’est le BA Ba de la dialectique.

Il est des mythes qui ont la vie dure .. parce qu’ils sont utiles aux gouvernements et aux élites; il en va de même des fameux autres mythes, celui des anticipations rationnelles et celui des marchés efficaces.

Le système mondial est un système fondé sur l’accumulation et le développement inégal, ce qui interdit l’équilibre.

Une réflexion sur “En économie les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s