« ILS » sont obligés de mettre en oeuvre leurs scélératesses prématurément.

Regardez cette nouvelle vidéo de Lucien Cerise.

Elle traine un peu au début mais tenez bon, cela vaut la peine d’être patient.

Pour bien assimiler, il faut écouter plusieurs fois et revenir sur certains passages

Ce sont des choses difficiles à expliquer mais Lucien y réussit fort bien. ce n’est pas de la science fiction , et le crise sanitaire vous donne l’occasion de découvrir ces réalités aux quelles vous avez du mal a croire.

La pandemie est une aubaine parce qu’elle dévoile, elle force à caricaturer .

« ILS », le grand « ILS » auraient bien aimé que cela soit plus soft pour mieux vous contrôler furtivement.

« ILS » sont obligés de mettre en oeuvre leurs scélératesses prématurément.

5 réflexions sur “« ILS » sont obligés de mettre en oeuvre leurs scélératesses prématurément.

  1. Cher Monsieur,

    Lucien Cerise évoque la notion de « cible » des techniques d’ingénierie sociale, c.à.d. en gros, le public, la population à mettre en confiance.

    Or quelle n’est pas ma surprise en lisant la phrase suivante dans un doc du ministère de la santé
    « Mesdames, Messieurs,
    Veuillez trouver ci-dessous un rappel des différentes catégories de publics cibles et des vaccins qui sont à leur disposition. …. ».

    Je retrouve également ce terme de cible pour définir les populations, dans d’autres documents de la HAS, et aussi repris dans les média msm.

    Je pensais, naïvement sans doute, que la cible d’un vaccin était un virus ou une bactérie, pas un individu.
    Pour ma part, je ne suis pas une cible.

    Catherine Laurent

    J'aime

    1. Vous mettez le doigt sur une réalité , la propagation du
      mal n’est pas seulement le fait pouvoir central, l’administration véhiculent l’ingénierie sociale, les médias, votre voisin, votre consommation inclut l’ingénierie sociale etc.

      Comme je ne cesse de le répéter le système fabrique les sujets /objets dont il a besoin pour se reproduire.

      La vie quotidienne véhicule la nouvelle aliénation et la dépendance furtive.

      Le système ne se borne plus à modifier les comportements, il prend le controle des êtres et, pour ceux qui sont dualistes, des âmes.

      Ce qui pose à la fois le problème du type de lutte à mener et la question de « la fuite » dont parle Laborit.

      Le travail de Lucien qui rejoint le mien sous différents aspects permet de comprendre l’ennemi, mais, sauf à croire en un monde magique , la compréhension, tout en étant une étape necessaire ne suffit pas.

      J'aime

  2. Excellent, cela rejoint les sujets qui enrichissent ma réflexion sur l état du monde, son devenir possible mais aussi, à travers sa trajectoire historique, ce qui fait sens pour l’être. Ce qui fait sens à la trame des phénomènes est révélé par ses articulations, ses conjugaisons entre soi et ses intimes et la réalité telle qu’elle s’offre à nous pour développer de l’entendement. C ‘est à partir de la ce jeu en miroir que nous signifions des identités d’ objet par lesquels nous nous identifions nous mêmes et c’est ainsi que nous suivons à travers le fil conducteur proprioperceptif un signifié qui tente d’eluder qui et par quoi nous sommes et pour quelles fins. C’est par cette voie singulière que la connaissance acquise prend corps dans l’agir et nous eloigne du centre gravitationnel qu’exerce le néant pathologique sise dans nos passions et notre façon pathogène d’engendrer et d’alimenter cette puissance d’aveuglement qui nous conduit aux états serviles et indignes pour des enjeux mortiferes dont l’issue n’est pas le transhumanisme mais le posthumanisme. Ce dernier stade de l’humanité élude la question chaude de la spiritualité humaine, de la liberté et de la transcendance pour la glace figée d’une mécanique systémique qui aura deréalise l’Etre pour en faire un automate infeode à une matrice cybernétique fictionnelle et rabaissé au rang de synapse réticulee au Système… Ce qui constituait nos intimes constitueraient en retour d’influence réciproque une puissance motrice du Système car les données que nous fournissons en masse sont traitées, archivées, sequencees pour développer un univers ubiquitaires qui s’appuie sur l’univers sensible pour en faire une simulation tel qu’un reflet vivant mais simulacre puis en seconde étape le monde sensible de fond dans cet univers parallèle par le moyen de l’hyperconnexion technologique si bien que l’intrication entre Sujet Objet devient totalisante et conditionne l’être pour l’étant du non être qui est la nature Système.

    Quand vous affirmez que le Système est autonome et que l’élite est tout autant dans la bouteille que nous tous, cela se justifie par le fait que les conditions d’operabilite sont rendues d’autant plus efficaces que le directoire de nos raisonnements est déterminé par l’inconscient et on peut affirmer que le Système intervient comme un parasite/virus au niveau inconscient, cela est rendu d’autant plus aise que nous serions réglé en coupe par les forces aveugles et passionnelles qui nous animent dans nos désirs, nos choix, nos constructions mentales et ce par quoi se fonde une partie de nos croyances pour décider de notre trajectoire existentielle. Ce que produit aussi le Système c’est une deconstruction culturelle, un effacement de la diversité pour produire de l’homogénéité comportementale et mentale infeode aux nécessités « organiques » du Système ceci afin de mener dans un insondable coral les Êtres vers une convergence, un apex de la valeur véhiculé par la technologie qui fasse symbiose logistique, fonctionnelle et organique pour sa propre survie.

    J'aime

  3. Bonsoir.
    Je me trouve moins seul avec mon « Eloge de la fuite  » de Henry Laborit sous mon oreiller. J’ai aussi été fasciné par cet ouvrage et aprés par le parcours et la personnalité de Laborit . Détesté par la structure scientifique française pour sa formation iconoclaste , il fut un des rares chercheurs libre de conflicts d’intérets avec un indépendance financiére totale.
    Un anti Alexandre en tout.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s