Vous êtes prévénus, la sécurité en échange de la liberté, c’est pour toujours!

L’objectif de la propagande internationale est clair: faire en sorte que nous vivions dans la terreur de la mort, de la maladie, de la crise et que par conséquent nous acceptions tout; je dis bien tout , y compris la servitude.

Project Syndicate est l’un des medias les plus prestigieux chargé de véhiculer les idées de l’élite mondiale , Keynesienne, plutot Fabienne, c’est à dire favorable à une société à deux vitesses au dela du capitalisme, de type Soros.

Si mes souvenirs sont bons, Project Syndicate a d’ailleurs des sociétés de Soros parmi ses bailleurs de fonds. On y trouve les signatures les plus prestigieuses..Elles y vont à la soupe.

Voila comment Project Syndicate se présente, beaucoup de journalistes y trouvent « leurs idées » sans bien sur l’avouer. Project syndicate est un faiseur occulte d’opinions.

Comment Project Syndicate se présente:

« Depuis plus de 25 ans, Project Syndicate est guidé par un credo simple : tout le monde mérite d’avoir accès à un large éventail de points de vue des plus grands leaders et penseurs du monde sur les problèmes, les événements et les forces qui façonnent leur vie. À une époque d’incertitude sans précédent, cette mission est plus importante que jamais – et nous restons déterminés à la remplir. »

Et voila ce que Project Syndicate met en exergue de cet article de William Haseltine.

« The brutal second waves of COVID-19 that have swept through India and other countries ought to remind us that the pandemic is far from over. In fact, writes William A. Haseltine, Chair and President of ACCESS Health International, all the signs point to the virus remaining with us indefinitely.« 

« Les deuxièmes vagues brutales de COVID-19 qui ont balayé l’Inde et d’autres pays devraient nous rappeler que la pandémie est loin d’être terminée. En fait, écrit William A. Haseltine, président et président d’ACCESS Health International, tous les signes indiquent que le virus est là pour rester avec nous indéfiniment ».

L’émergence de nouvelles variantes dangereuses de coronavirus menace les progrès que nous avons réalisés avec l’aide des vaccins COVID-19. Il est désormais clair que nos efforts de recherche pharmaceutique et nos interventions de santé publique devront être redoublés – et sans aucune clause d’extinction.

Can We End the Pandemic?

CAMBRIDGE – Au début de l’année, il y avait des raisons d’espérer que nous commencions à voir la fin de la pandémie de COVID-19. Aux États-Unis, le taux quotidien de nouveaux cas dus à la flambée des vacances a commencé à baisser rapidement et le déploiement du vaccin s’est accéléré peu de temps après. 

Bien que l’Europe ait pris du retard dans les premiers mois de 2020, là aussi, le vent a commencé à tourner en avril, alors que le rythme de la vaccination s’est enfin accéléré.

Mais maintenant que l’été approche à grands pas, le vent a encore tourné, et pas en notre faveur. 

Les nouvelles infections sont montées en flèche en Amérique du Sud, des pays comme l’Argentine, le Brésil et la Colombie approchant des niveaux record de nouvelles infections au cours de la semaine dernière. 

L’Inde a franchi son propre record le mois dernier avec plus de 400 000 nouvelles infections en une seule journée – une augmentation presque inimaginable qui a submergé les hôpitaux et laissé les familles se démener pour tout type de soins, d’oxygène ou de médicaments qu’elles pouvaient trouver. 

Même ici aux États-Unis, des États comme le Michigan et l’Oregon ont été aux prises avec des pics récents.

Ces résurgences devraient nous rappeler que même avec des millions de vaccins administrés dans certains pays, la pandémie est loin d’être terminée. Nous ne sommes certainement pas revenus au point de départ, mais nous ne pouvons pas non plus ignorer les défis qui nous attendent.

3 réflexions sur “Vous êtes prévénus, la sécurité en échange de la liberté, c’est pour toujours!

  1. Propagande vaccinale , beurk .
    Tout est expliquer ici et même plus https://youtu.be/WUkcsSnVzl0 . Il y à de pelotons d »exécutions qui se perdent croyez mo je n’ai pas peur de le dire et je ne comprends pas pourquoi des citoyens des intellectuelles ne ce sont pas encore regroupé pour porter ces affaires en justice ,
    Bien cordialement ,

    J'aime

  2. « Que vaut-il mieux : une fin terrifiante ou alors une terreur sans fin? » Jerry Milan « El Ultimo »/Seigneur de Blackwood

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s