Le dollar est à suivre; c’est un indicateur et une cause de mise en risk-off.

L’indice du dollar américain pondéré en fonction des échanges a connu une tendance à la hausse récemment, montant jusqu’à 4 % depuis la fin mai.

La Réserve fédérale s’oriente vers un resserrement progressif en raison d’ une croissance du PIB relativement forte et d’une inflation plus élevée que prévue.

Cependant, d’autres grandes banques centrales, comme la BCE et la BoJ, restent attachées à leur politique extrêmement souple.

Et pas plus tard que la semaine dernière, le gouvernement chinois et la banque centrale ont signalé la fin du resserrement ciblé.

Ce différentiel dans les politiques suivies provoque la hausse du dollar index.

La plupart du temps, les mouvements de change s’expliquent dans une large mesure par des variations relatives des rendements obligataires. Mais avec la chute des rendements du Trésor américain, l’écart de taux d’intérêt avec d’autres parties du monde a diminué.

Par conséquent, la force du dollar américain pourrait également signaler un revirement du sentiment des investisseurs, augmentant l’appétit pour les actifs USD « sûrs ».

Dans tous les cas, une hausse du dollar a tendance à être négative pour les actions hors États-Unis, les marchés émergents en particulier, et les prix des matières premières. De plus, avec l’indice du dollar américain proche de son pic de Covid, une nouvelle augmentation pourrait signaler des temps plus difficiles à venir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s