Semaine d’escarpolette, le vaccin est efficace, mais …

1 juillet – Bloomberg « Le retour imminent du débat sur le plafond de la dette américaine provoque à nouveau l’angoisse des traders du marché monétaire. Bien que le risque que l’Oncle Sam fasse défaut en manquant un paiement sur une ou deux factures soit minime, les investisseurs s’inquiètent de l’impact que tout mouvement pourrait avoir sur les marchés de financement à court terme, qui sous-tendent une grande partie de l’architecture financière mondiale. Le département du Trésor a indiqué qu’il réduirait son solde de trésorerie à 450 milliards de dollars d’ici le 31 juillet, lorsque la suspension du plafond de la dette prendra fin.

L’escarpolette a encore fonctionné!

Apres la chute de la semaine dernière , vite, le rebond.

Et un rebond spectaculaire si on en juge par les chiffres. Manifestement, il y avait du vendeur a découvert.

l’appétit pour le risque est très concentré, ce qui produit de nombreuses divergences; la moitie des titres du S&P500 sont en baisse de 10%

Le S&P500 a gagné 2,0% (en hausse de 17,5% en glissement annuel), et le Dow a augmenté de 1,1% (en hausse de 14,6%). 

Les services publics ont baissé de 0,8% (en hausse de 4,5%). 

Les banques ont glissé de 0,3% (en hausse de 23,7%), tandis que les courtiers ont ajouté 0,9% (en hausse de 21,3%). 

Les Transports progressent de 1,8% (+18,0%). 

Le S&P 400 des Midcaps a bondi de 2,1% (+15,9%) et les small cap du Russell 2000 a bondi de 2,1% (+11,9%). 

Le Nasdaq100 a progressé de 2,9% (+17,3%). 

Les Semi-conducteurs ont bondi de 4,3% (+17,3%). 

Les Biotechs ont rebondi de 1,6% (+0,2%). 

Avec un lingot en baisse de 10 $, l’indice des mines d’or HUI a chuté de 2,3% (en baisse de 13,6%).

Les taux des bons du Trésor à trois mois ont terminé la semaine à 0,0425 %. 

Les rendements des fonds d d’État à deux ans ont glissé de deux points de base à 0,20% (en hausse de 8 points de base en glissement annuel). 

Les rendements des bons du Trésor à cinq ans ont chuté de six points de base à 0,71 % (en hausse de 35 points de base). 

Les rendements des bons du Trésor à dix ans ont baissé d’un point de base à 1,28% (+36bps). 

Les rendements des obligations longues sont restés inchangés à 1,92 % (en hausse de 27 pb). 

Les rendements de l’indice de référence Fannie Mae MBS ont baissé de trois points de base à 1,72% (en hausse de 38 points de base).

Les rendements du Bund allemand ont chuté de sept points de base à -0,42% (+ 15 points de base). Les taux français ont baissé de 7 pb à – 0,09 % (+ 25 pb). Le spread obligataire français-allemand à 10 ans a peu varié à 33 pb

Les rendements grecs à 10 ans ont baissé de deux points de base à 0,65% (en hausse de 3 points de base en glissement annuel). Les rendements portugais à dix ans ont baissé de sept points de base à 0,19% (en hausse de 16 points de base). Les taux italiens à 10 ans ont baissé de neuf points de base à 0,62% (en hausse de 8 points de base). Les rendements à 10 ans espagnols ont glissé de deux points de base à 0,27% (en hausse de 22 points de base). 

Les rendements des gilts britanniques à 10 ans ont baissé de quatre points de base à 0,58 % (en hausse de 39 points de base). L’indice boursier britannique FTSE a ajouté 0,3% (en hausse de 8,8% en glissement annuel).

L’indice Nikkei Equities du Japon a chuté de 1,6% (en hausse de 0,4% en glissement annuel). Les rendements japonais à 10 ans « JGB » ont baissé de moins d’un point de base à 0,02 % (inchangé en glissement annuel). 

Le CAC40 français a progressé de 1,7% (+18,3%). L’indice des actions allemandes DAX a augmenté de 0,8% (+14,2%). 

L’indice espagnol des actions IBEX 35 a bondi de 2,5% (+8,0%). 

L’indice italien FTSE MIB a progressé de 1,3% (+13,0%). 

Les actions des marchés émergents étaient mitigées.

 L’indice Bovespa du Brésil a baissé de 0,7% (en hausse de 5,1%), tandis que le Bolsa du Mexique a augmenté de 0,2% (en hausse de 14,1%).

 L’indice Kospi de la Corée du Sud a chuté de 0,7% (en hausse de 13,3%).

 L’indice des actions indiennes Sensex a baissé de 0,3% (en hausse de 10,9%). 

La bourse chinoise de Shanghai a augmenté de 0,3% (en hausse de 2,2%). 

L’indice turc Borsa Istanbul National 100 a perdu 0,9% (-8,5%). 

L’indice des actions russes MICEX a baissé de 0,9% (hausse de 13,5%).

Les fonds d’obligations de qualité ont enregistré des sorties de 1,198 milliard de dollars, et les fonds de junk bonds ont enregistré des flux négatifs de 742 millions de dollars (de Lipper).

Le crédit de la Réserve fédérale a bondi de 97,5 milliards de dollars la semaine dernière pour atteindre un record de 8,174 trillions . Au cours des 97 dernières semaines, le Fed Credit a augmenté de 4,448 trillions , soit 119 %. 

Fed Credit a gonflé 5 363 milliards de dollars, ou 191 %, au cours des 454 dernières semaines. 

Ailleurs, les avoirs de la Fed pour le compte des propriétaires étrangers de dette du Trésor et de la dette des agences ont chuté la semaine dernière de 12,0 milliards de dollars à 3,526 trillions . 

Les actifs totaux des fonds du marché monétaire ont gagné 7,2 milliards de dollars à 4,487 trillions . Le total des fonds monétaires a diminué de 102 milliards de dollars en glissement annuel, ou 2,2%.

Les taux hypothécaires fixes de Freddie Mac à 30 ans ont chuté de 10 pb à un plus bas de cinq mois à 2,78 % (en baisse de 23 pb en glissement annuel). 

Les taux à 15 ans ont baissé de 10 pb à 2,12% (-42 pb). Les taux ARM hybrides à cinq ans ont augmenté de deux points de base à 2,49% (en baisse de 60 points de base).

 L’enquête de Bankrate sur les coûts des emprunts hypothécaires jumbo avait des taux fixes à 30 ans glissant d’un point de base à 3,03 % (en baisse de 15 pb).

Sur les devises :

Pour la semaine, l’indice DXY du dollar américain a gagné 0,2% à 92,91 (en hausse de 3,3% en glissement annuel). 

Pour la semaine à la hausse, le dollar canadien a augmenté de 0,4 %. 

A la baisse, le rand sud-africain a baissé de 2,8%, le real brésilien de 1,6%, le won sud-coréen de 0,9%, le peso mexicain de 0,9%, le dollar australien de 0,5%, le yen japonais de 0,4%, le dollar néo-zélandais de 0,4%, l’euro 0,3%, le dollar de Singapour 0,3%, la couronne norvégienne 0,2%, la livre sterling 0,1% et la couronne suédoise 0,1%. Le renminbi chinois a glissé de 0,03% par rapport au dollar cette semaine (en hausse de 0,71% en glissement annuel).

Sur les matières premières :

L’indice Bloomberg Commodities a gagné 1,3% (en hausse de 22,6% en glissement annuel). 

L’or au comptant a glissé de 0,5% à 1 802 $ (en baisse de 5,1%). 

L’argent a chuté de 1,9% à 25,18 $ (en baisse de 4,6%).

 Le brut WTI a récupéré 26 cents à 72,07 $ (en hausse de 49%). L’essence a bondi de 1,7 % (hausse de 63 %) et le gaz naturel de 10,5 % (hausse de 60 %). 

Le cuivre a augmenté de 1,8 % (en hausse de 25 %). 

Le blé a reculé de 1,2 % (+ 7 %). Le maïs a baissé de 1,6 % (+ 12 %).

19 juillet – CNBC «Le prix du bitcoin est tombé en dessous de 30 000 $ tard lundi soir pour la première fois depuis le 22 juin, entraînant avec lui d’autres pièces numériques plus bas… À un moment donné tôt mardi, environ 89 milliards de dollars ont été effacés du l’ensemble du marché des crypto-monnaies sur une période de 24 heures. Depuis le sommet historique du bitcoin de près de 65 000 $ à la mi-avril, son prix a plongé de plus de 50 %.

19 juillet – Bloomberg « Le bitcoin est connu depuis longtemps pour ses violentes fluctuations de prix. Mais la volatilité n’est pas seulement due aux tweets d’Elon Musk ou aux avertissements des régulateurs chinois : elle est également alimentée par une industrie massive des dérivés qui a explosé grâce à une demande vorace d’outils de levier et de spéculation sur les marchés des crypto-monnaies.  Par exemple, lorsque Bitcoin a plongé jusqu’à 30% en une journée en mai, les positions à effet de levier sur les contrats à terme et les options ont été anéanties… Au cours d’une période de 24 heures se terminant le 19 juillet, par exemple, Binance, le plus grand échange de crypto, a enregistré 42 milliards de dollars de volume de produits dérivés.

 Bitcoin a augmenté de 2 522 $ cette semaine à 33 786 $ (en hausse de 16,2 %).

Enfin en Chine le feuilleton Evergrande

22 juillet – Bloomberg : « La pression monte sur le fondateur milliardaire du groupe China Evergrande alors que les craintes d’un défaut de paiement du développeur le plus endetté au monde chassent les banques et font chuter les obligations de l’entreprise. Le dernier coup porté à l’empire immobilier de Hui Ka Yan est survenu mercredi, lorsqu’au moins quatre des plus grands prêteurs de Hong Kong ont cessé de fournir des prêts hypothécaires aux acheteurs des appartements inachevés d’Evergrande dans la ville. Cela fait suite à une série de rapports ces dernières semaines sur la méfiance des banques et les paiements en retard aux fournisseurs. Les obligations en dollars d’Evergrande ont chuté à des niveaux record jeudi matin, avant de se rétablir après que l’on a appris que la société avait résolu un différend avec une banque chinoise concernant le remboursement d’un prêt de 132 millions de yuans (20 millions de dollars).

Yahoo/Bloomberg] OPEC+ Decision, Earnings Drive Mideast Market Gains: Inside EM 

[Yahoo/Bloomberg] White House Shifts Messaging on Inflation as Republicans Attack

[Yahoo/Bloomberg] Fed’s MBS Buying High on Agenda as Officials Begin Taper Talk

[Yahoo/Bloomberg] Bitcoin’s Corporate Diehards Face Earnings Reckoning After Slump

[AP] California’s largest fire torches homes as blazes lash West

[WSJ] Phoenix Homes on Track to Break Record This Week as Housing Market Booms

[FT] Will the Fed give any clues on its timeline for slowing bond purchases?

[FT] Wall Street doubles down on lending ‘cheap money’ to the rich

[FT] China is defying US pressure to change its behaviour

[FT] South Africa counts the cost of its worst unrest since apartheid

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s