Le marché boursier mondial a changé de régime en février dernier.

J’attache vous le savez, beaucoup d’importances aux divergences.

Lorsqu’un marché est vraiment haussier, toutes ses composantes ont tendance à y participer. Si il n’y a pas unanimité, cela signifie que les opérateurs chipotent, font la fine bouche et donc ils considèrent que la hausse n’est plus aussi assurée ou aussi solide.

Ils concentrent leurs interventions, ils ne misent plus que sur les meilleurs chevaux. Ils se focalisent sur le premier choix.

L’inverse de l’unanimité en matière boursière c’est la selectivité ; on choisit les meilleurs chevaux pour leurs qualités propres supposées, on croit moins au miracle de la Tendance qui va faire s’élever le niveau de tous les cours.

Depuis février, les marchés mondiaux se sont désunis, j’ entends par là qu’ils ne marchent plus comme un seul homme, il y a des segments qui marchent encore, d’autres qui oscillent, d’autres qui font la pause, on voit des rotations etc vous m’avez compris.

Beaucoup d’investisseurs suivent de près ce phénomène d’unanimité car il ont compris que lorsque cette unanimité se brise, les bourses deviennent vulnérables, fragiles, des trappes s’ouvrent.


Cependant la plupart sont nationalistes, j’entends par là qu’il ne sont pas mondialistes et ne considèrent pas la Bourse comme un seul et même Marché Mondial, alors que moi je le fais; il y a un marché mondial des capitaux, ils circulent librement et ils vont là ou cela marche le mieux, ils suivent les lignes de plus grande pente du profit facile.

Donc ces opérateurs nationalistes ne s’intéressent qu’aux divergences à l’intérieur des pays et des places et oublient de regarder ailleurs,

J’affirme que ce concept d’unanimité doit être considéré mondialement, globalement et que par consequent lorsqu’une divergence majeure se manifeste, il faut faire attention.

C’est le cas maintenant ; on diverge à l’interieur des places et on diverge entre les places entre elles

L’indice ci dessous a clairement changé d’allure depuis février; « il n’y en a plus assez pour tout le monde, voila le message des marchés. »

Observez ce message, gardez le présent à l’esprit; il veut dire quelque chose, il cherche a pointer dans un direction. Manque de « dollars » , perspectives de croissance et de profits détériorées, illusion de sortie de crise ?

Les marchés boursiers chinois sont entrés les premiers dans un marché baissier, avec l’indice FTSE China A50, des 50 plus grandes sociétés d’actions A par capitalisation boursière, en baisse de 24% par rapport au pic de février.

Le credit impulse chinois a été l’un des premies chuter je l’ai signalé en son temps.

La situation chinoise a cassé le bull market qui se construisait sur les matières premieres

Le secteur financier est en dificulté comme le montre la situation du géant Evergrande.

Le parti communiste a décidé de mettre au pas les géants de la technologie qui menaçaient de constituer des contre pouvoirs.

Une répression inattendue des entreprises privées d’enseignement a été la dernière intervention sur le marché des régulateurs chinois..

L’ingérence du gouvernement n’est pas seulement une mauvaise nouvelle pour les actions chinoises.

La Chine a un poids d’environ 40 % dans l’indice MSCI des marchés émergents, qui a baissé de plus de 12 % depuis le pic de février et a effacé tous les gains de cette année.

Déjà, les perspectives pour les marchés émergents étaient moins favorables par rapport aux actions des marchés développés.

Moins de mesures de relance budgétaire, un nombre croissant de banques centrales durcissant leur politique monétaire, un dollar américain plus fort et, enfin, une vaccination lente constituent des vents contraires importants.

J’ai tendance a considérer que la Chine est un précurseur dans tous les domaines, hélas. Peua peu elle se substitue aux USA. C’est a la foisl a locomotive qui peu a peu supplante les Etats unis, mais c’est aussi le modele implicité de nos sociétés.

Au lieu de considerer le cas chinois et les émergenst comme des cas particuliers je vous prosent de les considérer comme partie integrante de l’ensemble global et même au dela, comme des poissons pilotes dans la mauvaise passe actuelle.

En clair, pour les gens qui spéculent : prudence et vigilance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s