Tanguage majeur en Chine, éclatement partiel de la mega bulle, attention à la contagion.

Bien sur vous n’entendrez rien de tout cela sur vos médias, surtout pas les télés, ils passent à côté de tout, faute de compétence. Ils n’ont personne pour traiter tout cela! Mais croyez moi cela merite la « UNE » mondiale. Macron a Brégançon c’est cela qui compte!

Le fonds de la situation que personne n’entrevoit, c’est que Pékin a décidé de remettre de l’ordre dans sa maison; XI a decide d’assainir et de détruire la pourriture si nécessaire. Pekin sait que la finance est son point faible et qu’avec un point faible et la perspective ineluctable d’une confrontation militaire avec les USA voire l’OTAN, mieux vaut etre sur de ses arrières, c’est dire sur de ce qui se passe dans son pays.

Pékin essaie de lutter contre la pourriture et de se muscler.

L’indice composite de Shanghai a chuté de 4,3% cette semaine.

Il était en baisse à 6,7% au plus bas intrajournalier de mercredi. 

L’indice Hang Seng China Financials était en baisse de 5,7% au plus bas de mercredi, avant de clôturer la semaine en baisse de 3,8%. 

L’indice financier chinois a clôturé vendredi en baisse de 8,4% en glissement annuel. 

L’indice Hang Seng de Hong Kong a chuté de 5% cette semaine (-9,3% au plus bas de mercredi), s’échangeant à son plus bas niveau depuis novembre.

27 juillet – Bloomberg

« La douleur causée par la répression réglementaire en Chine commence à se propager à certains des coins les plus sûrs du crédit asiatique, s’ajoutant aux signes croissants de retombées sur les marchés financiers de la région. 

Les primes de rendement sur les obligations en dollars asiatiques ont augmenté jusqu’à 3 points de base mardi, ont déclaré les traders. Cela les laisse prêts pour la plus grande expansion en plus de 3 mois et pour un troisième jour consécutif d’élargissement, selon un indice Bloomberg Barclays. 

Ces mouvements marquent un changement après que ces titres mieux notés se soient mieux comportés récemment, alors même que les obligations de pacotille de la région ont été affectées par les inquiétudes croissantes concernant les défauts de paiement chinois. Les prix de certaines obligations asiatiques à haut rendement en dollars ont également chuté mardi, prolongeant les pertes après avoir récemment atteint leur plus bas niveau en près de neuf mois. »

28 juillet – Bloomberg :

«Après une campagne de plusieurs années pour dompter les prix de l’immobilier, la Chine augmente la mise pour briser un cycle tenace de gains qui rend les logements de plus en plus inabordables. 

Ces derniers jours, la Chine a augmenté les taux hypothécaires dans une grande ville, s’est engagée à accélérer le développement de logements locatifs subventionnés par le gouvernement et a intensifié son contrôle sur tout, du financement des promoteurs et des prix des logements nouvellement cotés aux transferts de titres. 

Faisant écho aux mots célèbres de Xi Jinping selon lesquels « le logement est pour y vivre et non pour la spéculation », le vice-Premier ministre Han Zheng a ajouté que le secteur ne devrait pas être utilisé comme un outil à court terme pour stimuler l’économie. 

L’accent accru mis sur l’immobilier – une industrie qui était déjà sous le scanner – reflète des mesures de répression plus larges contre des entreprises telles que l’éducation qui sont considérées comme aggravant les inégalités sociales. « 

27 juillet – Bloomberg

« Une vente massive des actions chinoises s’est propagée aux marchés obligataires et des devises mardi alors que des rumeurs non vérifiées circulaient selon lesquelles les fonds américains se déchargent de leurs actifs de Chine et de Hong Kong. 

La spéculation… a déclenché une vague de ventes en fin d’après-midi en Asie . … L’indice Hang Seng Tech a plongé jusqu’à 10% à Hong Kong, le yuan est tombé à son plus bas depuis avril face au dollar et les obligations chinoises se sont ont effondrées . 

Les mesures spectaculaires du gouvernement ont souligné à quel point la confiance des investisseurs est devenue fragile après une attaque réglementaire de plusieurs mois par Pékin qui semble ne faire qu’empirer. »

30 juillet – Bloomberg

« Les obligations chinoises en dollars les plus risquées, autrefois appréciées des investisseurs mondiaux pour leurs rendements juteux, pèsent désormais sur les rendements.des portefeuilles  Les obligations notées B unique ont perdu 17,5% cette année, provoquant une retraite de 7,3% dans l’univers plus large de la dette indésirable…

De nouvelles restrictions immobilières et les problèmes de trésorerie du groupe China Evergrande ont mis cette semaine sous pression certaines obligations de promoteurs nouvellement émises, … « Ce sentiment fragile envers l’immobilier HY persisterait probablement à court terme », selon une note des analystes d’ICBC International dirigée par Angus To. « 

Quelle est l’ampleur de la speculation avec effet de levier dans le sytsème chinois ?

 L’argent a afflué dans les actions et les obligations chinoises tout au long de ces dernières années ? La Chine a été la source marginale du crédit mondial. Je n’ai cessé de souligner que le « credit impulse » chinois était à la racine des embellies économiques et boursières dans le monde.

Je soupçonne que la spéculation à effet de levier sur les obligations chinoises est colossale .

La Chine est partiellment responsable de l’excès de liquidité mondial. 

Les obligations chinoises à haut rendement se négociaient comme si la quasi-totalité du secteur était en train de faire faillite. La vulnérabilité du renminbi est révélée. 

La contagion mondiale est double, d’abord par l’Asie et les Emergents plus généralement et ensuite par la finance et les interconnexions de la communauté spéculative globale. Je ne cesse là aussi de me répéter; le monde spéculatif mondial , c’est un seul monde, ce sont des vases communicants.

Et les simplets des banques centrales qui ne comprennent pas que si les emprunst d ‘etat sont recherchés et les rendements plein sud, ce n’est pas parce qu’ils croient au mythe de l’inflation temporaire, non c’est parce le Smart Money cherche refuge contre le risque, le grand risque, le risque chinois, le risque des émergents. Le monde a besoin de fuir le risque, de rechercher la sécurité et il s’empare de tous les collatéraux surs et de qualité dont… les emprunts d’état.

28 juillet – Bloomberg (Ye Xie et Christopher Anstey) : « Vous êtes en bonne compagnie si vous ne pouvez pas comprendre pourquoi les rendements du Trésor américain chutent. Jerome Powell n’est pas sûr non plus. Les obligations se sont redressées sans relâche pendant des mois, alors même que l’inflation atteint des sommets de 13 ans. Les manuels et les traditions de Wall Street disent que les rendements devraient monter au lieu de plonger face à pareille situation . 

Le président de la Réserve fédérale a étalé son ignorance lorsqu’on l’a interrogé à ce sujet mercredi. « Nous avons vu les rendements à long terme baisser de manière significative », a déclaré Powell lors d’une conférence de presse… « Je ne pense pas qu’il y ait un réel consensus sur ce qui explique les mouvements entre la dernière réunion et la réunion présent. »

Pourquoi les rendements des bons du Trésor et des obligations mondiales se sont-ils effondrés face à la flambée de l’inflation ? A cause de la bulle chinoise qui fait un bruit sinistre, un sifflement terrible!

Les Bulles mondiales sont fragiles !

Les marchés

La bulle mondiale + 28 trillions depuis le debut de l’année!

Image

Le S&P500 a baissé de 0,4% (en hausse de 17,0% en glissement annuel), et le Dow a glissé de 0,4% (en hausse de 14,1%). 

Les services publics ont ajouté 0,4% (en hausse de 4,9%). 

Les banques ont gagné 0,8% (en hausse de 24,7%) et les courtiersont monté de 1,0% (en hausse de 22,5%). 

Les Transports reculent de 2,0% (+15,6%). 

Le S&P 400 des Midcaps a bondi de 1,2% (+17,2%) et les small capdu Russell 2000 de 0,8% (+12,8%). 

Le Nasdaq100 a baissé de 1,0% (en hausse de 16,1%). 

Les Semi-conducteurs ont progressé de 2,3% (+20,1%). 

Les Biotechs ont peu évolué (+0,1%). 

Avec un lingot gagnant 12 $, l’indice des mines d’ or HUI a augmenté de 5,7% (en baisse de 8,7%).

Les taux des bons du Trésor à trois mois ont terminé la semaine à 0,04 %. 

Les rendements des obligations d’État à deux ans ont glissé d’un point de base à 0,19% (en hausse de 6 pb en glissement annuel).

 Les rendements des bons du Trésor à cinq ans ont baissé de deux points de base à 0,69% (en hausse de 33 points de base). 

Les rendements des bons du Trésor à dix ans ont baissé de cinq points de base à 1,22% (en hausse de 31 points de base). 

Les rendements des obligations longues ont baissé de deux points de base à 1,89 % (en hausse de 25 points de base). 

Les rendements des MBS de référence Fannie Mae ont chuté de cinq points de base à 1,68% (en hausse de 33 points de base).

 Les rendements du Bund allemand ont baissé de quatre points de base à – 0,46% (en hausse de 11 points de base). Les taux français ont baissé de deux points de base à – 0,11% (en hausse de 23 points de base). L’écart entre les obligations françaises et allemandes à 10 ans s’est élargi de 2 à 35 pb. 

Les rendements grecs à 10 ans ont baissé de cinq points de base à 0,60% (en baisse de 2 points de base en glissement annuel). 

Les rendements portugais à dix ans ont glissé de deux points de base à 0,17% (en hausse de 14 points de base). 

Les taux italiens à 10 ans sont restés inchangés à 0,62% (+8pb). 

Les taux à 10 ans espagnols sont restés inchangés à 0,27% (en hausse de 22 pb). 

Les rendements des gilts britanniques à 10 ans ont baissé de deux points de base à 0,57% (en hausse de 37 points de base). L’indice des actions britanniques FTSE a peu changé (hausse de 8,9% en glissement annuel).

L’indice Nikkei Equities du Japon a chuté de 1,0% (-0,6% en glissement annuel). Les rendements japonais à 10 ans « JGB » sont restés inchangés à 0,02% (inchangé en glissement annuel). 

Le CAC40 français a gagné 0,7% (+19,1%). 

L’indice des actions allemandes DAX a baissé de 0,8% (en hausse de 13,3%). 

L’indice des actions espagnoles IBEX 35 a baissé de 0,5% (+7,5%). 

L’indice italien FTSE MIB a gagné 0,9% (+14,1%). 

Les actions des marchés émergents étaient mitigées. 

L’indice Bovespa du Brésil a chuté de 2,6 % (en hausse de 2,3 %), tandis que le Bolsa du Mexique a gagné 1,2 % (en hausse de 15,4 %). 

L’indice Kospi de la Corée du Sud a perdu 1,6% (en hausse de 11,4%).

 L’indice des actions indiennes Sensex a baissé de 0,7% (en hausse de 10,1%). 

La bourse chinoise de Shanghai a chuté de 4,3 % (en baisse de 2,2 %). 

L’indice turc Borsa Istanbul National 100 a bondi de 3,1% (en baisse de 5,7%

L’indice des actions russes MICEX a progressé de 1,0 % (+ 14,7 %).

Les fonds d’obligations de qualité ont enregistré des entrées de 294 millions de dollars, et les fonds d’obligations de pacotille ont affiché des flux positifs de 996 millions de dollars (de Lipper).

Le crédit de la Réserve fédérale a augmenté la semaine dernière de 25,2 milliards de dollars pour atteindre un record de 8,199 trillions. Au cours des 98 dernières semaines, le Fed Credit a augmenté de 4,473 trillions , soit 120%.

Le bilan de la Fed,

Image

Ailleurs, les avoirs de la Fed pour compte des propriétaires étrangers du Trésor et de la dette des agences ont chuté la semaine dernière de 12,1 milliards de dollars pour atteindre un creux de 3,514 trillions en six mois. Les « avoirs en dépôt » ont augmenté de 107 milliards de dollars, soit 3,1%, en glissement annuel.

Les actifs totaux des fonds du marché monétaire ont augmenté de 14,9 milliards de dollars pour atteindre 4 502 trillions . Le total des fonds monétaires a diminué de 68 milliards de dollars en glissement annuel, ou 1,5%.

Les taux hypothécaires fixes à 30 ans de Freddie Mac ont augmenté de deux points de base à 2,80 % (en baisse de 19 points de base en glissement annuel). Les taux à 15 ans ont baissé de deux points de base à 2,10 % (-41 points de base). Les taux ARM hybrides à cinq ans ont baissé de quatre points de base à 2,45% (en baisse de 49 points de base). L’enquête de Bankrate sur les coûts des emprunts hypothécaires jumbo avait des taux fixes à 30 ans en baisse d’un point de base à 3,02 % (en baisse de 10 points de base).

Sur les devises :

Sur la semaine, l’indice du dollar américain a baissé de 0,8% à 92,17 (en hausse de 2,5% en glissement annuel). 

Pour la semaine à la hausse, le rand sud-africain a augmenté de 1,7%, le franc suisse de 1,5%, la couronne suédoise de 1,1%, la livre sterling de 1,1%, le peso mexicain de 1,0%, l’euro de 0,8%, le yen japonais de 0,8%, le dollar canadien 0,7%, la couronne norvégienne 0,6%, le dollar singapourien 0,5% et le sud-coréen a gagné 0,1%. 

A la baisse, le dollar australien a baissé de 0,3% et le real brésilien de 0,2%. Le renminbi chinois a augmenté de 0,31% par rapport au dollar au cours d’une semaine de négociation volatile (en hausse de 1,02% en glissement annuel).

Sur les matières premières :

29 juillet – Bloomberg

« Les champs de blé de printemps américains ensoleillés ont été si gravement touchés par la sécheresse cette année que certains agriculteurs s’attendent à récolter ce qu’ils appellent une » demi-récolte …  » Tout compte fait, les conditions feront chuter les rendements du blé de printemps dans l’État à 29,1 boisseaux l’acre cette année, selon… les estimations à la suite de la tournée des cultures du Wheat Quality Council. Bien que ce soit légèrement supérieur à l’estimation la plus récente du département américain de l’Agriculture, cela signifierait tout de même une baisse de 41% par rapport à la récolte de l’année dernière.

L’indice Bloomberg Commodities a ajouté 0,6% (en hausse de 23,3% en glissement annuel). 

L’or au comptant a augmenté de 0,7% à 1 814 $ (en baisse de 4,4%). L’argent a récupéré 1,9% à 25,49 $ (en baisse de 3,5%). 

Le brut WTI a augmenté de 1,88 $ à 73,95 $ (en hausse de 52 %). L’essence a augmenté de 1,9 % (hausse de 66 %), tandis que le gaz naturel a baissé de 3,6 % (hausse de 54 %). 

Le cuivre a gagné 1,9% (+27%). 

Le blé a bondi de 2,9 % (+ 10 %). Le maïs a ajouté 0,4 % (en hausse de 13 %). 

Bitcoin a augmenté de 7 799 $ cette semaine à 41 584 $ (en hausse de 43 %).

Sur le coronavirus :

26 juillet – Bloomberg

« La variante Delta est la version la plus rapide, la plus adaptée et la plus redoutable que le monde ait rencontré, et elle bouleverse même les hypothèses sur la maladie. alors que les nations assouplissent les restrictions et ouvrent leurs économies, selon les virologues et les épidémiologistes. …

Mais les preuves s’accumulent que la variante Delta, identifiée pour la première fois en Inde, est capable d’infecter les personnes entièrement vaccinées à un taux plus élevé que les versions précédentes, et des inquiétudes ont été exprimées quant à la propagation du virus, ont déclaré ces experts. »

26 juillet – Reuters

« Les anticorps déclenchés par le vaccin COVID-19 de Sinovac Biotech sont tombés en dessous d’un seuil clé d’environ six mois après une deuxième dose pour la plupart des receveurs, mais une troisième injection a eu un fort effet de rappel, a montré une étude en laboratoire. 

Des chercheurs chinois ont rapporté les résultats d’une étude d’échantillons de sang d’adultes en bonne santé âgés de 18 à 59 ans dans un article… Parmi les participants qui ont reçu deux doses… seulement 16,9 % et 35,2 % respectivement avaient encore des anticorps neutralisants au-dessus de ce que les chercheurs considèrent comme un seuil détectable six mois après la deuxième injection… »

28 juillet – Wall Street Journal

« La variante Delta du virus qui cause le Covid-19 est souvent décrite comme hautement transmissible. Alors, qu’est-ce que cela signifie réellement? Les scientifiques qui étudient Covid-19 disent que la contagiosité accrue de Delta signifie que nous devons mettre à jour notre réflexion sur les risques d’exposition. Parce que les personnes infectées par Delta portent des niveaux de virus plus élevés qu’avec les souches antérieures, les anciennes règles empiriques ne s’appliquent plus, disent-ils, y compris la sagesse conventionnelle selon laquelle il faut 15 minutes de contact étroit avec quelqu’un pour être infecté. Delta a déjà modifié les conseils de santé publique sur le masquage. 

Les Centers for Disease Control and Prevention ont recommandé mardi que les personnes vaccinées reprennent le masquage à l’intérieur dans certaines parties du pays. Et les autorités locales ont commencé à rétablir les mandats de masque,

28 juillet – Bloomberg (Anna Edney) : « Le début de l’année scolaire est imminent, les chefs d’établissement font face à des pressions complexes avec des millions d’élèves qui se préparent à rentrer. La souche delta du coronavirus est hautement contagieuse, bien qu’il semble toujours que les enfants s’en sortent généralement mieux avec le virus que leurs aînés. Mais ils peuvent ramener des infections mortelles à la maison. »

26 juillet – Wall Street Journal

« Près d’un an et demi après le début de la pandémie, les chercheurs ont toujours du mal à trouver des médicaments efficaces et faciles à utiliser pour traiter le Covid-19. Dix médicaments ont été autorisés ou recommandés aux États-Unis. Deux d’entre eux ont vu plus tard leurs autorisations annulées après avoir échoué . 

Le gouvernement a récemment suspendu les livraisons d’un tiers parce qu’il n’était pas efficace contre les nouvelles variantes. 

Les meilleurs médicaments pour un traitement précoce sont difficiles à administrer, et les médicaments pour les personnes hospitalisées ne peuvent pas faire grand-chose pour les patients qui sont déjà gravement malades. « Pour être honnête, nous sommes vraiment limités », déclare Daniel Griffin, chef des maladies infectieuses au réseau de prestataires de soins de santé ProHealth New York.  »

 

2 réflexions sur “Tanguage majeur en Chine, éclatement partiel de la mega bulle, attention à la contagion.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s