New York Times: 93 millions de non vaccinés.

Un segment de personnes qui ont évité les piqures s’oppose avec véhémence à l’idée. Mais il y a un deuxième groupe, suggèrent les sondages, qui est encore indécis ou en train de décider.

Alors que les cas de coronavirus augmentent aux États-Unis, la lutte contre la pandémie se concentre sur environ 93 millions de personnes éligibles aux vaccins mais qui ont choisi de ne pas les recevoir. 

Il s’avère, cependant, qu’il ne s’agit pas d’un seul groupe d’Américains, mais à bien des égards deux.

Dans un groupe se trouvent ceux qui se disent catégoriques dans leur refus des vaccins contre le coronavirus ; ils comprennent un mélange de personnes mais ont tendance à être disproportionnellement blancs, ruraux, chrétiens évangéliques et politiquement conservateurs, selon les sondages.

Dans l’autre, il y a ceux qui se disent ouverts à l’idée de se faire piquer mais qui l’ont repoussé ou qui veulent attendre et voir avant de prendre une décision ; il s’agit d’un large éventail de personnes, mais tendent à être un groupe plus diversifié et urbain, comprenant de nombreux jeunes, des Noirs, des Latino-Américains et des démocrates.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s