Editorial. Vaccination, du noble mensonge à la folie égoiste des élites.

Pourquoi les autorités sanitaires refusent-elles de reconnaître la possibilité d’effets secondaires graves de la vaccination ?

Voici la réponse probable : elles croient, pour les moins pourries, à ce que l’on appelle le noble mensonge.

Je précise pour « les moins pourris » car au sommet de la pyramide mondiale, ceux qui influencent les stratégies ne sont pas dupes, elles voient à long terme, pour elles, la crise sanitaire s’inscrit dans un cheminement, dans un processus de bouleversement de nos sociétés qu’elles savent inéluctable.

Et ce processus, ce cheminement même si elles ne le maitrisent pas, elles l’infléchissent, elles lui donnent une courbure.

Nos sociétés ont buté, elles ont rencontré leurs limites.

Elles ont connu une période de développement assez harmonieux entre 1945 et 1965, à la faveur du nouvel ordre américain et du dollar. The World America Made. Puis les conditions devenant moins favorables, la production de richesses et la reproduction du système sont devenues plus difficiles et il a fallu recourir au dopage , ce fut le temps de la mutation vers une monnaie des-ancrée, libérée des règles de bonne gestion, puis de l’inflation sans limite du crédit de plus en plus gratuit qui enrichit de façon scandaleuse ceux qui étaient déjà riches et donc solvables.

Puis est venue la sanction de cette débauche, c’est à dire la crise financière de 2008. Le système n’a échappé à la faillite et à la révulsion que par une création colossale de fausse monnaie et de dette des gouvernements financées par la planche à billets. Il a fallu que les couples Trésor Public-Banque Centrales absorbent toute la pourriture pour sauver l’ordre social, ce qui s’est encore traduit par un nouvel enrichissement nominal des grandes fortunes. Elles ont compris qu’elles pouvaient y aller et se sont lancé dans une folie spéculative.

Nous étions déjà au bord d’un nouveau gouffre en 2019 lorsque la crise sanitaire a été entrevue.

Elle a été entrevue non comme une malédiction par les élites et leurs conseillers, mais comme une formidable opportunité de sauver une nouvelle fois l’ordre social qui leur convenait si bien ou mieux une triple opportunité:

-1 ) créer une quantité incroyable de nouvelle monnaie et de crédit -des dizaines de trillions-en tirant prétexte de la crise, ces trillions ont évité l’effondrement qui se préparait en 2019

-2 ) mettre en place des mesures de contrôle, des lois, des dispositifs, des concepts, des façons de penser, destinées bien sur à maitriser la crise sanitaire mais en réalité destinés à imposer un nouveau mode de vie aux populations, en un mot à sortir du cadre pseudo démocratique pour pénétrer dans un cadre pseudo dictatorial de gouvernance à justification militaire. « Nous sommes en guerre » se sont écriés beaucoup de chefs de gouvernement, pas seulement Macron. On a décrété en quelque sort l’état de guerre, la fin de la contestation des pouvoirs en place au nom d’un soi disant intérêt supérieur dont eux seuls d’ailleurs étaient détenteurs et bien sur seuls juges. Ce que l’on a appelé le contrôle des comportements des masses.

-3 ) poser les jalons , tracer le cadre dans lequel le scénario de crise futur va se dérouler: définition des états d’urgence, états de guerre, réduction des libertés individuelles, renforcement et militarisation de la police, tribunaux pilotés, médias aux ordres. Bref on crée des précédents.

En secret, surtout, on s’active dans des directions que le public pressent à peine; la création d’une monnaie de secours, monnaie serve qui supprime l’anonymat et donne au gouvernement toute latitude pour alimenter les comptes, les saisir, les pénaliser, les pister; il ne faut pas qu’une organisation rebelle puisse voir le jour et prospérer. Donc il faut comme cela é été réussi en matière de terrorisme frapper à la caisse, pister les mouvements d’argent.

Les préparatifs visent plusieurs domaines, le sanitaire, le règlementaire, les pouvoirs de l’état, les pleins pouvoirs des exécutifs décentralisés , les libertés, la censure , vous m’avez compris. A l’occasion de ces préparatifs, les alliances se nouent entre les différents types de pouvoir, le pouvoir du pognon, celui des politiciens, des hauts fonctionnaires de caste, celui des firmes de Bjg Tech, etc etc

Ceux qui pensent l’ordre du monde ne le conduisent pas, non ils prennent appui sur des tendances nécessaires, pour surfer dessus et les infléchir dans un seul sens: celui du maintien de la hiérarchie sociale; l’ordre du monde est nécessairement en train de changer, mais à la marge il est possible de l’infléchir, de le courber de telle manière que s’agissant de l’ordre social interne, ceux qui tiennent le haut du pavé continuent de le tenir. C’est pour cela que les mega riches maintenant se montrent et existent vis à vis des opinion publiques, les Bezos, les Gates sont maintenant dans la danse, all in.

Sur le pont du Titanic, on ne peut stopper le naufrage, le navire va couler, la catastrophe est inévitable mais vous pouvez toujours choisir qui va être sauvé, qui va s’en sortir, qui va conserver ses biens et son rang . Il y a une marge à l’intérieur des nécessités systémiques, il faut que vous compreniez cela.

Par exemple il est évident que la prédation qui est actuellment exercée sur tous les actifs mondiaux, sur l’immobilier , sur les terres agricoles, sur les cryptos , sur l’art, sur tout ce qui est rare et précieux, cette prédation fait partie des préparatifs.

Et surtout ne croyez pas que tous ceux qui le font savent pourquoi ils le font, non la plupart sont des moutons, des suivieurs . Notre époque est celle de la grande, de la colossale prédation par les riches; pourquoi? Parce que eux seuls ont accès au Graal , au crédit gratuit et aux véhicules spécialisés qui raflent la Propriété mondiale . Le crédit n’est gratuit que pour eux, , essayer de vous endetter sur votre salaire.

Le système mute , est en cours de mutation sous différents aspects: sanitaire bien sur , mais financier, économique monétaire, militaire, climatique. La capacité de synthèse des conseillers des élites est considérable, je le sais directement, pas de seconde main. Et pour les Français, je dois dire que vous n’en voyez qu’un médiocre exemple avec le fou du roi, Jacques Attali, qui prétends être un Think Tank à lui tout seul! Mais Attali est intéressant, car il est tellement prétentieux que d’une part il plagie donc révèle des travaux qui sinon demeureraient inconnus et d’autre part, il parade sur les médias! Les Français ont de la chance d ‘avoir un Attali qui ne peut s’empêcher de vendre certaines mèches, et qui se prostitue , ils n’en tirent pas assez profit.

Passons au « noble mensonge ». Celui qui baise les bien-pensants et sert aux élites manipuler les idiots utiles.

Nous nous appuierons sur les travaux et informations du Dr Malone.

Les vaccins COVID-19 ne sont probablement pas aussi sûrs que le prétendent les autorités sanitaires.

Les jabbings/piqures ont probablement causé des milliers de décès – peut-être des dizaines de milliers – et au moins des centaines de milliers d’autres « événements indésirables ».

Les chiffres peuvent sembler insignifiants par rapport aux millions et aux millions de vaccinations sans incident. La plupart peuvent ne pas être entièrement affectés. Il serait stupide de prétendre le contraire.

Pourtant, les listes de victimes sont loin d’être négligeables.

Ces vaccins ont probablement fait plus de victimes que tous les autres vaccins au cours des 30 dernières années – combinés.

Pourtant, les autorités continuent de nous rabattre les oreilles avec de jolis jingles. Ils roucoulent, ils chantonnent, que ces vaccins sont presque sûrs à 100 %.

Encore une fois, pourquoi ?

C’est le « noble mensonge », affirme le Dr Robert Malone. Ecoutons-le.

Dr. Malone est un scientifique aux titres irréprochables. Il a aidé à mettre au point la technologie du vaccin à ARNm sur laquelle sont basés les vaccins Pfizer et Moderna.

Ce n’est pas un « anti-vaccin ». Bien au contraire. Il a consacré sa carrière au développement de vaccins.

Il croit en eux.

Ses pieds sont fermement ancrés dans le terrain de la science.

Pourtant, il nourrit et ose exposer de sérieuses réserves quant à la sécurité de ces vaccins particuliers.

Ses craintes se concentrent sur les « protéines de pointe » que produisent ces vaccins.

His fears center on the “spike proteins” these vaccines yield. The vaccines employ messengerRNA.

This mRNA programs cells to switch production lines. The cellular equipment proceeds to roll these spike proteins off the assembly line.

The immune system then produces antibodies against them. This is the golden key to immunization…

Les autorités affirment que ces protéines de pointe sont inoffensives et inertes. C’est faux soutient le Dr Malone.

Il pense que ces apprentis sorciers jouent avec le diable de la biologie :

Chaque médicament ou vaccin est toxique à un certain niveau chez un certain pourcentage de personnes, et il existe des preuves assez claires que la protéine de pointe exprimée par les vaccins provoque une toxicité chez un petit sous-ensemble de patients. La question est de savoir quelle est la taille de ce sous-ensemble et quelle est l’étendue et la gravité de ces toxicités ? La vérité honnête est que nous ne savons pas. Et en plus, il y a beaucoup de signes que cette information nous est cachée.

Les autorités affirment en outre que le matériel introduit reste retenu au site d’injection, au muscle deltoïde et aux ganglions lymphatiques locaux. Ils y restent

Est -ce vrai ? Les preuves vont dans l’autre sens, soutient le chercheur canadien sur les vaccins, le Dr Byram Bridle.

Dans au moins certains cas, les protéines de pointe brisent leurs chaînes… se sont détachées dans la population générale

Ce chercheur est immunologiste viral et professeur agrégé à l’Université de Guelph, en Ontario.

« Nous avons fait une grosse erreur », dit-t-il haut et fort

« Nous avons fait une grosse erreur »

Nous avons fait une grosse erreur. On ne s’en rendait pas compte jusqu’à maintenant. Nous pensions que la protéine de pointe était un excellent antigène cible, nous n’avons jamais su que la protéine de pointe elle-même était une toxine et était une protéine pathogène. Ainsi, en vaccinant les gens, nous leur inoculons par inadvertance une toxine.

C’est la toute première fois que des scientifiques découvrent où vont ces vaccins à ARN messager [ARNm] après la vaccination. Est-ce une supposition sûre qu’il reste dans le muscle de l’épaule ? La réponse en un mot est : absolument pas.

Les vaccins que nous utilisons permettent aux cellules de notre corps de fabriquer cette protéine. Si nous pouvons mettre en place une réponse immunitaire contre cette protéine, en théorie, nous pourrions empêcher ce virus d’infecter le corps. C’est la théorie derrière le vaccin.

Cependant, lors de l’étude du COVID-19 sévère, […] des problèmes cardiaques, de nombreux problèmes du système cardiovasculaire, des saignements et des caillots sont tous associés au COVID-19. Ce qui a été découvert par la communauté scientifique, c’est que la protéine de pointe à elle seule est presque entièrement responsable des dommages au système cardiovasculaire, si elle entre dans la circulation.

Maintenant, nous avons des preuves claires que les vaccins qui fabriquent les cellules de nos muscles deltoïdes fabriquent cette protéine et que le vaccin lui-même, plus la protéine – pénètre dans la circulation sanguine.

Tous les professionnels de la santé ne sont pas convaincus…

« Jusqu’à présent », affirment les experts du Meedan Digital Health Lab, « il n’y a aucune preuve scientifique disponible qui suggère que les protéines de pointe créées dans notre corps à partir des vaccins COVID-19 sont toxiques ou dommageables pour nos organes. »

Pourtant, nous nous posons des questions : pourquoi tant de morts ? Pourquoi tant d’effets secondaires graves ? Qu’est-ce qui les explique ? Pourquoi ces protéines de pointe ont-elles été découvertes dans les organes éloignés ?

Ces protéines de pointe qui circulent expliquent les multiples effets secondaires des vaccins.

Au moins, c’est-à-dire si les listes de victimes sont exactes à un degré raisonnable.

Entre le 14 décembre 2020 et le 16 juillet 2021, 518 870 « événements indésirables » ont été signalés. Parmi ceux-ci :

65 216 interventions d’urgence ont été nécessaires. 40 873 ont été admis dans des hôpitaux pour des soins moins intenses.

12 808 ont enduré une invalidité permanente… Entre-temps, 11 940 des vaccinés se sont retrouvés morts sur l’autel mensonges

Des études ont conclu que seulement 1 à 10 % de tous les décès liés au vaccin sont signalés au VAERS (Vaccine Adverse Event Reporting System).

Un lanceur d’alerte, un expert en données de santé ayant accès aux bases de données gouvernementales, a récemment déposé une déclaration sous serment sous peine de parjure.

Sur la base de ses détectives, elle a affirmé que le véritable nombre de morts vaccinales approche les 50 000.

Nous ne connaissons pas le véritable nombre de morts. Supposons qu’il se situe entre 11 900 et 50 000.

Par rapport aux 165 millions d’Américains vaccinés, c’est une fraction . C’est vrai.

Pourtant, 11 900 à 50 000 Américains pensaient qu’ils recevaient aient une inoculation vitale contre le virus.

Tous les vaccins, y compris les vaccins les plus surs , blessent ou tuent un petit nombre de personnes injectées.

Ces milliers de citoyens ne s’attendent pas à ce que le vaccin préservant la vie prenne la leur.

Les autorités sanitaires n’osent pas évoquer des risques potentiels alarmants parce qu’elles croient que la vaccination universelle c’est la voie royale vers « l’immunité collective ».

Le Noble Mensonge

S’ils disent la vérité s ur les risques , ils pensent que cela effraiera les populations . Beaucoup fuiront la vaccination de manière irrationnelle vous diront les autorités qui n’ont aucune idée de ce qu’est la rationalité pour un individu: c’est se maintenir en vie..

Selon les autorites vous devez renoncer a cette rationalité personnelle pour accepter la rationalité de groupe et donc accepter le sacrifice.

D’où le Noble Mensonge. Le susdit Dr. Malone :

J’ai des collègues au gouvernement qui sont pleinement conscients et savent des mois , bien avant que la cardiotoxicité ait été divulguée, que la cardiotoxicité était un problème.

on sait de plusieurs sources, que les individus fortunés achètent l’accès à la base de données Medicare/Medicaid et paient pour que des bio-statisticiens les évaluent de manière indépendante.

Ce qu’ils découvrent, c’est que le CDC sous-déclare largement ces événements indésirables clés [qui sont disponibles] dans les données produites par le gouvernement américain, [données] qui sont facilement disponibles pour le CDC. Et mes collègues, collègues seniors de la FDA, savent que c’est le cas depuis des mois et ils en sont très frustrés.

C’est « classique Noble Lie Logic », affirme le Dr Malone.

Il existe de nombreux exemples où le CDC modifier des données pour servir le « noble mensonge ». Rappelez-vous ce que dit la thèse de base – elle est dans le Federal Register – la thèse de base est que toute information qui provoquerait une hésitation à la vaccination doit être supprimée. C’est ce qui se passe. Et ils croient que c’est bien de le faire parce que c’est dans le meilleur intérêt du public. C’est la logique du mensonge noble.

Pourtant, les agences gouvernementales sont alliées avec Big Tech et les médias pour défendre le Noble Mensonge jusqu’au dernier homme :

Ce qui est différent maintenant, c’est qu’ils disposent de mécanismes extrêmement puissants pour contrôler les informations mécanismes qu’ils n’avaient jamais auparavant. Et c’est cette intersection des nouveaux médias, des anciens médias et de la grande technologie qui produit la situation scandalesue actuelle . Ils n’avaient jamais eu ce niveau de puissance dans leurs outils auparavant.

Le Noble Mensonge contient-il un mensonge encore plus grand ? Les vaccins pourraient-ils réellement aggraver et accélérer l’épidémie virale ? Les experts pourraient-ils se tromper?

11 réflexions sur “Editorial. Vaccination, du noble mensonge à la folie égoiste des élites.

  1. Bonsoir M. Bertez
    « Jusqu’à présent », affirment les experts du Meedan Digital Health Lab, « il n’y a aucune preuve scientifique disponible qui suggère que les protéines de pointe créées dans notre corps à partir des vaccins COVID-19 sont toxiques ou dommageables pour nos organes. »

    Affirmation ambigüe s’il en est! Cela suggèrerait que les protéines S créées à partir des vaccins sont assez différentes de celles qui ont servi à démontrer la toxicité de la protéine S dans l’étude peer reviewed du Jonas Salk Institute publiée le 30 avril dans Ciculation Research. Des preuves de ces différences substantielles et nécessaires svp? Allô Meedan? Mayday!
    Ah! Cachez ce Salk que je ne saurais voir!

    Cordialement

    J'aime

  2. Monsieur Bertez, je vous lis depuis (seulement) deux ans. Merci pour votre travail passionnant. Cette synthèse est très accessible et expose remarquablement ce que je me tue à expliquer à mon entourage. Je vis en Finlande depuis 20 ans et je souhaiterais faire découvrir votre article aux sceptiques. Mais je ne suis pas capable de vous traduire. Auriez-vous également publié ceci en anglais? Cordialement. Frederic Baduel

    J'aime

    1. Question importante.

      Vous avez remarqué que je travaille beaucoup, 11 heures par jour .
      Fidèle à ma conception je mets en pratique l’affirmation : « il n’est de vérité que du tout ».

      Ceci me force à collecter, analyser, critiquer une masse considérable d’informations et de données. Plus les contacts directs.

      En même temps il faut continuer à approfondir c’est à dire à chercher des outils intellectuels pour disséquer le réel.

      Il faut continuellement re-investir dans la Théorie et dans l’Histoire.

      Tout ceci pour dire que, même si je travaille en partie en anglais , je n’ai pas le temps d ‘écrire directement en anglais, je pense en Français.

      J’écris en journaliste sur l’actualité mais je traite l’actualité en continu, comme un livre dont les chapitres se suivent et à la limite, pour acquérir la conviction de l’intérêt de ce que j’écris, il faut avoir suivi ce que je développe depuis des décennies.

      Je mets un point d’honneur méthodologique et déontologique a assurer la continuité. Mon ou mes cadres analytiques se complètent mais je ne fais pas de sauts. pas de pirouette.

      Ce que j’écris n’est pas un produit de consommation, n’est pas jetable, c’est un investissement personnel. De temps à autre je prends la peine de faire des sortes de rappel des chapitres précédents. Ou si vous préférez des synthèses pour bien faire ressortir la continuité.

      Le back ground pour assimiler ce que j’écris est, vous vous en doutez considérable, et à ma connaissance personne sauf mon fils ne serait capable de faire le travail de transcription en Anglais . Heureusement, j’allais dire hélas, il a son propre travail dans un domaine lui aussi vaste et complexe.

      Vous pouvez tenter des traductions Google, il n’y en a pas de bonnes mais il y en a des passables!

      Désolé, vous mettez le doigt sur un des grands regrets de ma vie .

      J'aime

      1. Merci. Je ferai de mon mieux pour faire connaître votre précieux travail ici et ailleurs.
        Encore merci pour la disponibilité de vos analyses.
        Cordiales salutations du nord. FB

        J'aime

  3. Je mentirais en disant que je le suis à 100%
    Par contre, j’ai le même regard que le scientifique qu’il cite en fin de post (Dr Malone)
    Et il y a beaucoup de choses tout à fait intéressantes dans son propos à lui (BB )
    .
    Tu remarqueras que la question de l’environnement n’est pas abordée
    Il (BB) n’est pas à l’aise avec
    Sa version est qu’il s’agit d’une autre façon de générer de la taxe, de l’impôt et que pour l’essentiel il s’agit de discours et de greenwashing
    Pour beaucoup de pays, dont l’europe, c’est assez clair
    C’est particulièrement vrai (et démontré par la Loi Climat) en France
    Et je suis convaincu que ce climato-scepticisme mondial sera ce qui va tout anéantir.

    ________________________________
    De : brunobertez
    Envoyé : vendredi 6 août 2021 13:14
    À : philippe.landon@hotmail.fr
    Objet : [New post] Editorial. Vaccination, du noble mensonge à la folie égoiste des élites.

    brunobertezautresmondes posted:  » Pourquoi les autorités sanitaires refusent-elles de reconnaître la possibilité d’effets secondaires graves de la vaccination ? Voici la réponse probable : elles croient, pour les moins pourries, à ce que l’on appelle le noble mensonge. Je pré »

    J'aime

  4. Ce soir, Live de Pierre sur son blog « Décoder l’éco »; thème : Efficacité de la vaccination : Il manque plus de la moitié des décès !

    Pierre, statisticien, collecte et analyse notamment les statistiques officielles de la mortalité toutes causes de la France et de nombreux autres pays , depuis le début de la crise sanitaire.

    « Crise Covid-19 » : les vraies causes de mortalité

    J'aime

      1. Je vous en prie.

        Nous subissons une propagande et/ou désinformation quotidienne et la confrontation des informations et des sources est devenu une obligation pour se forger un avis éclairé.

        Aussi pour « les chercheurs de vérité », il est essentiel de fouiller, sélectionner et partager les liens vers les sites/blogs de haute qualité informationnelle; sites/blogs dont le vôtre fait, pour ma part, partie depuis plusieurs années.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s