Editorial: un jour viendra ou la croyance se révèlera fausse…

Étant donné que les prix des actions et des obligations ne baissent plus jamais, quels que soient les bouleversements géopolitiques, politiques, les incendies, les inondations, les pandémies,  et plus encore, il ne vaut plus la peine d’être pessimiste ou simplement prudent.

 Sauf qu’une fois tous les 10 ou 20 ans cela importe vraiment .

Le moment où il est le plus lucratif d’être noir comme l’encre, c’est généralement celui où absolument personne d’autre ne l’est.

L’un de ces moments était en 2007.  . 

Le marché des junk-bonds est revenu presque 14 ans en arrière : il n’y a plus de rendement et plus de prime de risque. Idem sur els actions bien sur.

Bien sûr, beaucoup de choses ont changé depuis 2007: nous vivons maintenant à une époque de soutien sans fin de la banque centrale et ceci est su et accepté. Les marchés n’ont plus besoin d’être considérés comme étant à leur prix pour léviter, on accepte de considérer que le soutien monétaire suffit à tout expliquer et tout justifier.

On est passé de l’autre côté de la ligne rouge des valorisations: elles cessent d ‘être un critère. Le critère , c’est la politique monétaire, mieux c’est la dérivée de la politique monétaire c’est à dire la guidance des autorités sur cette politique .

Cette guidance est déclinées sous les triples aspects, prix de l’argent , quantité et risque. Taux, QE et Volatilité.

Les décideurs de la politique monétaire et financière du monde entier ont pleinement intégré le fait que les marchés ne doivent jamais, jamais, être autorisés à voir les choses en noir , et même simplement à douter .

Le pire est que le public maintenant a adopté le même point de vue, ce qui fait qu’il n’y a plus vraiment de marché, il n’y a plus qu’un sens, puisqu’il n’y a plus de débat contradictoire.

Personnellement je ne fais pas de prévision, ou plus exactement je ne fais pas de prévisions qui comportent un calendrier. Je prévois l’effondrement quasi total des marchés et des prix des actifs-papier, tout simplement.

Je considère que c’est écrit ; mais en même temps je répète inlassablement que les apprentis sorciers-démiurges-Prométhée ont encore beaucoup de moyens de retarder les échéances. Comme ils ont encore beaucoup de moyens de retarder les échéances, ils ont encore beaucoup de capacité de nuisance, ils ont encore la possibilité de détruire plus, d’avilir plus et ils le feront. Ce sera bien pire que le coute que coute: ils iront jusqu’au bout de notre, de votre ruine!

Donc je ne fixe pas d’échéance ou de calendreir : je ne fixe qu’une ampleur: Tout! Ils détruiront Tout.

Et de même je ne vois aucun endroit ou se protéger, « no place to hide » puisque tous les prix et toutes les valeurs des actifs-papiers ont le même sous jacent c’est à dire qu’ils sont soutenus par la création monétaire, les taux bradés, les QE et les promesses que cela va continuer.

L‘argent gratuit, le QE et la prise en charge du risque par les banques centrales.

Tout sera corrélé dans le grand reflux à venir, dans le grand reflux qui fera que tous les opérateurs demanderont de la monnaie de base, exigeront de sortir des papiers à valeur incertaine et frivole contre des espèces ou des dépôts en banque.

Quand ce sera le grand « run » sur les papiers on ne demandera dans un premier temps qu’une seule chose: du cash.

Les gens ont pris conscience dans le passé que les banques étaient vulnérables à des « runs » , ils vont apprendre que les marchés eux aussi sont comme des banques gigantesques et qu’elle font du « fractionnal », du « fractionnel » et quand ceci parviendra aux consciences alors la demande de cash, la demande de monnaie de base sera incroyablement forte.

Les autorités bluffent, en réalité elles n’ont pas les moyens de soutenir éternellement les prix des actifs, elles n’en ont les moyens que grâce à une croyance: toujours les détenteurs de capitaux préfèreront acheter des actifs plutôt que de garder la monnaie. Toujours posséder des actifs qui rapportent un peu et performent sera préférable à garder du cash qui ne rapporte rien et subit l’érosion de l’inflation.

Et cela c’est le mythe , c’est l’invariant qui est à la base de la croyance en l’efficacité et aux pouvoirs des banques centrales. C’est un mythe , il y a des moments, souvent terribles dans l’historie ou le cash est préférable, ou l’attrait du cash devient irrésistible.

Cette croyance que le cash n’est pas désirable est une croyance fausse et cette fausseté un jour se révèlera , brutalement. Après les premiers 20% de baisse des marchés, les idiots reviendront acheter « the dip », mais pour une fois, ils auront tort, ils se feront « tarter » et ceci sera le grand signal. .. le signal qu’il vaut mieux ne rien gagner sur son cash mais ne pas perdre son capital ; ce sera le signal que le temps ou tout était désirable sauf le cash est révolu.

2 réflexions sur “Editorial: un jour viendra ou la croyance se révèlera fausse…

  1. Bonjour monsieur Bertez,
    J’ai le sentiment, probablement imaginaire,
    que depuis treize ans le temps file de plus en plus vite,
    il ne suspend pas son vol, malheureusement.
    Depuis quelques semaines, je sens que le temps monte en régime,
    un régime subsonique… on ne l’entend pas encore…
    Je vous lis tout les jours, depuis presque deux ans,
    le plus souvent directement de ma boite E-mail.
    J’ai beaucoup appris même si je n’ai pas tout compris,
    mais quand j’entend un avertissement de votre part,
    j’écoute… aujourd’hui je suis toute ouïe.
    Merci à vous.

    J'aime

  2. Vous avez raison l’éternel retour du concret aura lieu mais ça peut durer encore. Pour l’instant c’est tout sauf le cash et ça traduit à bas bruit un début de fuite devant la monnaie

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s