Perdus, sans carte, sans boussole, pas d’importance car personne ne sait ou on va!

Rédigé par 

Bruno Bertez 27 septembre 2021

Avec la fin des aides à l’emploi, les Etats-Unis pourraient enregistrer jusqu’à 300 000 créations de postes supplémentaires par mois au cours du reste de l’année, comme nous l’avons vu vendredi. Cela représenterait alors près d’un million de nouveaux emplois par mois d’ici la fin de l’année – avec un taux de chômage qui tomberait alors au-dessous des 5%.

Comment pensez-vous que les marchés d’actions et d’obligations réagiraient à cette nouvelle ? Comment pensez-vous que Powell et compagnie réagiraient ?

Bien entendu, il se pourrait aussi que les allocations de chômage étendues n’aient eu aucun impact comportemental sur ceux qui les ont reçues. 

Nous avons vu un certain nombre de notes de recherche qui prétendent que les Etats qui ont mis fin aux prestations plus tôt n’ont vu aucun changement dans leur taux d’emploi.

Qui a tort, qui a raison ? Quel est l’état réel du marché du travail, quelle est la « réserve » réelle ?

Personne ne le sait et personne ne peut le deviner car ceci reste à construire. Le marché du travail futur dépendra des conditions futures de l’économie ! Tout est en interaction, en boucle.

Pic d’exubérance

Indépendamment de ce qui va se passer dans l’économie au cours du reste de l’année, je pense que le marché financier peut avoir sa logique propre selon la croyance qui va s’installer.

Les événements chinois sont clairement déflationnistes au plan économique, mais on entend ici et là des voix pas trop stupides qui nous disent que cela fera comme en 2015 et 2016 : le monde sera obligé de refaire un round de reflation pour éviter la dislocation.

Nous approchons du pic d’exubérance financière. La rotation des liquidités vers les actions et les obligations est alarmante. Les entrées de fonds dans les actions mondiales cette année dépassent 1 000 Mds$ – c’est plus que toutes les 20 dernières années combinées.

Les afflux ont tendance, historiquement, à se produire après la hausse maximum des actions ; en revanche, les sorties s’accélèrent après les baisses. Le volume massif des entrées récentes de capitaux sur les marchés est une donnée importante mais il est difficile d’en deviner l’incidence future.

La plupart des gens craignent qu’un ralentissement de l’économie ne soit le déclencheur d’une liquidation boursière, mais je pense que ce n’est peut-être pas évident : tout dépendra de la croyance du moment.

Quelle correction attendre ?

Les liquidités peuvent être désirables ou non, selon l’humeur spéculative. Tout est réversible. En en particulier, les spéculateurs peuvent se dire qu’un ralentissement garantit le remplissage du légendaire bol de punch et la poursuite de la validité du scénario « Boucles d’or », Goldilocks.

Les corrections peuvent être déclenchées par à peu près n’importe quoi, sauf par les valorisations ; un marché ne corrige jamais parce qu’il est trop cher.

Une accélération de l’économie serait peut-être plus redoutable qu’un ralentissement. Qui sait ? Elle signifierait peut-être une accélération du calendrier de réduction des achats de la Fed ? Je ne pense pas que les actions aimeraient cela…

Ce serait une nouvelle occasion pour Powell de se tromper !

A force de tout détraquer, il n’y a plus d’indicateurs fiables, plus d’anticipations qui marchent ; il n’y a qu’une succession d’errements qui nous mènent… on ne sait plus où.

C’est l’aventure !

[NDLR : Retrouvez toutes les analyses de Bruno Bertez sur son blog en cliquant ici.]

Recevez la Chronique Agora directement dans votre boîte mail

S’INSCRIRE J’accepte de recevoir une sélection exclusive d’offres de la part de partenaires de La Chronique Agora

*En cliquant sur le bouton ci-dessus, j’accepte que mon e-mail saisi soit utilisé, traité et exploité pour que je reçoive la newsletter gratuite de La Chronique Agora et mon Guide Spécial. A tout moment, vous pourrez vous désinscrire de de La Chronique Agora. Voir notre Politique de confidentialité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s