UBS « l’optimisme du marché des actions est justifié ».

L’UBS a fait sienne ma grande devise boursière; « il ne faut pas pisser contre le vent, cela mouille les chaussures » ; ou « encore il ne faut pas aller conrte la volonté des banques centrales car on se fait mal voir ».

Vous noterez que l’argument de l’UBS pour justifier sa position très haussière et non nuancée c’est l’anchoring;

on a monté « en n-1 », en « n » cela va continuer d’aller bien donc on montera encore « en n+1 ».

Et c’est l’anchoring primaire , facial pas question de se poser une question sophistiquée dans le genre est ce que tout en allant encore bien cela ne va aller un peu moins bien qu »avant ?

Pas question de se poser la question des valorisations à savoir est ce que les cours n’intègrent pas deja toutes les perspectives optimistes des 10 ou 12 prochaines années..

L’UBS devrait lire ma dernière note didactique:

Comment le marché a-t-il évolué ?

Le S&P 500 a augmenté de 1,8% la semaine dernière, sa meilleure progression hebdomadaire depuis juillet, reflétant un bon début de saison des résultats du troisième trimestre et des données économiques positives. Le rallye a été le plus convaincant jeudi, lorsque 479 des 500 sociétés de l’indice ont monté. 

Les rendements du Trésor américain à 10 ans ont baissé de 4 points de base sur la semaine. La courbe des taux américains à 2 ans/10 ans s’est aplatie de 12 points de base, les investisseurs ayant avancé leurs attentes quant au calendrier de la première hausse des taux de la Réserve fédérale. 

Les craintes de stagflation restent en arrière-plan, les prix des matières premières réalisant de nouveaux gains.

Qu’est-ce qui a motivé les mouvements du marché ?

  1. Un bon début de saison des résultats aux États-Unis au troisième trimestre met en perspective les inquiétudes concernant les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et les pénuries d’énergie. Comme toujours, la période de référence a commencé avec les données financières, avec huit des neuf entreprises déclarant avoir dépassé les attentes.
  2. La baisse des rendements a aidé les actions dans tous les domaines, en particulier les actions de croissance. La hausse rapide des rendements à partir de septembre semble ralentir. La modération du rythme de la hausse des rendements aide à expliquer pourquoi les 24 groupes industriels du S&P 500 de l’indice ont augmenté jeudi.
  3. Les marchés obligataires semblent se concentrer davantage sur le risque d’un resserrement anticipé de la Fed. Les récentes pressions à la baisse sur le rendement à 10 ans ont été provoquées par la baisse des taux réels, qui sont tombés en dessous de moins 1 %. Parallèlement à l’aplatissement de la courbe des taux, cela suggère que les marchés des titres à revenu fixe craignent que la Fed ne se resserre plus tôt que prévu, ce qui pourrait avoir un impact sur la croissance à long terme.

Quel est notre point de vue sur ces moteurs du marché ?

Le bon début des bénéfices du 3T rappelle que bon nombre des plus grands secteurs de l’indice ne sont pas significativement exposés aux préoccupations récentes concernant les chaînes d’approvisionnement, notamment les finances, Internet, les logiciels et les soins de santé. Dans l’ensemble, nous prévoyons un ralentissement du bénéfice par action dû aux problèmes de chaîne d’approvisionnement de seulement 1% pour 2021, un impact modeste par rapport à notre projection d’une croissance des bénéfices de 45% pour l’année.

Nous continuons de croire que la Fed examinera le pic actuel de l’inflation. La Fed a changé sa façon de penser l’inflation avec l’introduction de l’approche de ciblage de l’inflation moyenne (AIT), qui lie la politique monétaire aux taux d’inflation moyens sur une période précédente, plutôt que de se concentrer uniquement sur des mesures ponctuelles. 

Et les données d’inflation moyenne aux États-Unis suggèrent que la Fed n’a pas besoin d’agir : sur des moyennes mobiles sur deux, trois et cinq ans, l’inflation de base du PCE reste bien inférieure à 2 %. Alors que le marché du travail continue de se redresser, nous prévoyons que les rendements augmenteront à 1,8 % cette année, une augmentation graduelle qui a toujours été compatible avec la hausse des actions.

Qu’est-ce que cela signifie pour les investisseurs?

Compte tenu des signaux contradictoires envoyés par les mouvements du marché des actions par rapport aux obligations, nous sommes plus convaincus par la position positive des investisseurs en actions. 

Les perspectives de croissance robustes ont été soulignées par des données positives sur l’emploi jeudi, avec des inscriptions hebdomadaires au chômage initiales et des inscriptions continues tombant toutes deux à des creux postpandémiques. 

Nous nous attendons à ce que la demande soit également soutenue par des dépenses de consommation solides, les Américains ayant accumulé environ 2 400 milliards de dollars d’économies pendant les blocages pandémiques, qui devraient être dépensés à mesure que la dernière vague de COVID-19 s’atténue. 

Bien que la saison des résultats du troisième trimestre ne corresponde pas à la deuxième, nous prévoyons toujours une croissance des bénéfices d’environ 30 % au troisième trimestre, ce qui représente un dépassement de 5 % des attentes du consensus. Dans notre scénario de base, nous continuons de voir une hausse des actions et nous recommandons d’acheter les gagnants de la croissance mondiale , y compris l’énergie et la finance.

Mark Haefele

UBS SA

En bout de ligne

Une reprise de soulagement des actions mondiales, après un début solide de la saison des résultats aux États-Unis et des données économiques positives, a contrasté avec une humeur plus sombre sur les marchés des titres à revenu fixe. Nous pensons toujours que l’optimisme sur les marchés boursiers est justifié, étant donné la croissance économique et les bénéfices robustes.

2 réflexions sur “UBS « l’optimisme du marché des actions est justifié ».

  1. Toujours la même croyance sous jacente. Si c’est bon c’est bon et si c’est pas bon le put des BC sera là. Le problème des croyances c’est qu’elles peuvent fanatiser et rendre aveugle.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s