Editorial: ils sont terrorisés par la perspective de salaires en hausse!

« Il semble que les économistes sont les seules personnes terrorisées par la perspective de salaires en hausse ».

Ce constat est juste.

Il mérite commentaire.

Les économistes sont du coté des pouvoirs en place, ils en adoptent l’idéologie et les théories.

Le pouvoir en place a pendant plus de 10 ans justifié ses politiques monétaires par sa volonté de produire une inflation de 2% .

Il a pour cela créé des trillions de monnaie tombée du ciel, il a monétisé les dettes des gouvernements, il a fait exploser les marchés boursiers, il a créé un monde de spéculation, il a creusé les inégalités, il a créé le populisme.

Maintenant que l’inflation arrive au rendez vous, les décideurs veulent la limiter; d’abord ils la minorent, puis ils disent qu’elle ne vas pas durer, puis ils se décident à lutter contre elle.

L’inflation cesse d’etre souhaitable quand elle gagne les salaires!

Pourquoi ont ils peur de l’inflation qu’ils ont tant chérie? Parce que les salaires ont commencé à monter et que les salariés commencent a récupérer un pouvoir de négociation après 30 ans de faiblesse. Après 30 ans ou la part du capital dans la valeur ajoutée a progressé, 30 ans ou les salaires ont stagné et 30 ans ou les gains de productivité ont été confisqués! Pour survivre les salariés ont du s’endetter et se surendetter.

L’échelle de perroquet des salaires et des prix se met en branle et les autorités ont peur.

Elles ont peur car ce qu’elles veulent, bien sur, ce n’est pas l’inflation; depuis 30 ans ce qu’elles veulent c’est la hausse des prix des biens et des services vendus par les entreprises ; elles veulent que les prix montent mais que les salaires eux ne bougent pas; Macron préfère donner un chèque de 100 euros plutôt que voir les salaires monter!

Cela signifie que ce qu’elles veulent depuis 30 ans c’est la baisse du pouvoir d’achat de la classe salariée.

Elles veulent la baisse relative du pouvoir d’achat des salaires, la réduction des couts salariaux et donc la hausse des profits.

Ils veulent continuer comme avant avec des taux d’intérêt bas qui permettent de ne pas rémunérer votre épargne et de déprécier votre retraite, ils veulent que les cours de la Bourse restent très élevés, et que les gouvernements puissent continuer de s’endetter gratuitement.

Leur objectif n’est pas la bonne gestion pour tous mais la bonne gestion pour une élite.

Ils veulent une croissance lente ou quasi nulle, la croissance Goldilock qui leur permet de continuer de contrôler le système et ses tensions.

Une réflexion sur “Editorial: ils sont terrorisés par la perspective de salaires en hausse!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s