Le Pfizergate: fautes, négligences, dissimulations, menaces , tout y est!

Ventavia Research Group a exploité plusieurs sites d’essai à l’automne 2020.

Brook Jackson a travaillé pour l’entreprise pendant cette période. 

Elle a déclaré au British Medical Journal (BMJ) que les essais essai étaient truffé de problèmes, notamment la falsification des données .

Jackson a déclaré qu’elle avait alerté la Food and Drug Administration (FDA) des problèmes dont elle avait été témoin et qu’elle avait été licenciée quelques heures après.

Ventavia a confirmé à Epoch Times qu’elle avait employé Jackson pendant deux semaines l’année dernière.

Lauren Foreman, directrice du développement commercial et des communications, a déclaré dans un e-mail que Ventavia enquêtait sur les allégations de Jackson.

« Ventavia prend très au sérieux la conformité de la recherche, l’intégrité des données et la sécurité des participants et soutient le développement de vaccins vitaux et mène son enquête en conséquence », a-t-elle déclaré.

La FDA a semblé confirmer qu’elle était au courant de l’affaire.

« Bien que l’agence ne puisse pas commenter davantage pour le moment sur cette affaire en cours, la FDA a pleinement confiance dans les données qui ont été utilisées pour soutenir l’autorisation du vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 et l’approbation de Comirnaty », a déclaré une porte-parole à Epoch Times dans un communiqué. e-mail.

Ventavia a travaillé sur l’essai qui a conduit à l’autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) pour le jab de Pfizer. La FDA a ensuite approuvé les injections . La plupart ou la totalité des doses administrées aux États-Unis sont de  la version EUA.

Pfizer n’a pas i répondu à une demande de commentaire.

Jackson, qui a travaillé sur des essais cliniques pendant plus de 15 ans, a déclaré au BMJ qu’elle avait à plusieurs reprises fait part de ses préoccupations à ses supérieurs au sujet de ce dont elle était témoin, y compris des problèmes de sécurité des patients . 

Elle s’est apercçu que ses rapports étaient ignorés et elle a commencé à prendre des photos avec son téléphone. Une photographie montrait apparemment que les aiguilles étaient jetées dans un sac en plastique au lieu d’une boîte, tandis qu’une autre aurait montré des matériaux d’emballage révélant les numéros d’identification des participants à l’essai, signalant qu’ils avaient peut-être été levés.

Jackson a énuméré les 12 préoccupations qu’elle avait dans un message du 25 septembre à la FDA, notamment les participants qui ne sont pas surveillés après avoir reçu une injection et les vaccins qui ne sont pas conservés à des températures appropriées. Elle a également allégué que les membres du personnel de Ventavia étaient devenus les cibles des supérieurs pour avoir signalé des problèmes.

Jackson a déclaré que la FDA lui avait envoyé un courrier électronique accusant réception de la liste et qu’elle avait reçu un appel d’un inspecteur de la FDA, mais qu’elle n’avait plus de nouvelles de l’agence depuis lors.

Epoch Times a soumis une demande en vertu de la Freedom of Information Act concernant l’e-mail de Jackson à la FDA et les communications internes de l’agence concernant le message.

La FDA a déclaré en août avoir inspecté neuf des 153 sites de l’essai. Aucun des sites de Ventavia n’a été inspecté.

Les inspections étaient limitées « parce que l’étude était en cours et que les données nécessaires à la vérification et à la comparaison n’étaient pas encore disponibles pour l’IND [nouveau médicament expérimental] », a écrit un agent de la FDA dans un résumé des inspections.

Certaines sociétés pharmaceutiques ont vu des inspections annulées ou des responsables de la FDA ont décidé d’effectuer une inspection à distance, a déclaré Philip Crooker, vice-président technique de Paraexel, lors d’un forum en décembre 2020. Les inspections de sites nationaux sont passées de 13 001 en 2019 à 6 574 en 2020, selon la FDA.

2 réflexions sur “Le Pfizergate: fautes, négligences, dissimulations, menaces , tout y est!

  1. Bonsoir M. Bertez
    Il fut un temps où les labos pharmaceutiques procédaient eux-même aux essais de nouveaux produits .
    L’apparition de ces entreprises spécialisées indépendantes pourrait être perçue comme une externalisation des risques judiciaires, en raison des milliards de dollars investis dans le marketing et la com ,comme quoi ils ne se soucieraient que de notre bien être et de notre santé.
    Je m’en vais de ce pas écrire au pape François pour le prier de placer cette industrie sous la protection de Saint Vincent de Paul….

    Cordialement

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s