Le culte du Cargo inversé d’Orloff

Je n’ai pu m’empêcher de remarquer un phénomène très curieux qui s’est récemment emparé de l’Europe occidentale et qui ressemble beaucoup à un culte du cargo, mais à l’envers.

Dans un culte du cargo classique, les tribus indigènes qui se sont habituées à l’indignité des vols réguliers qui leur apportent une aide humanitaire sous la forme, par exemple, de bière et de pizzas, lorsqu’elles sont privées de cet affront à leur dignité, construisent de fausses pistes d’atterrissage avec de fausses tours de contrôle et des feux de joie en guise de feux de piste dans l’espoir d’attirer davantage d’avions de transport chargés de la bière et des pizzas susmentionnées.

Dans le cadre d’un culte du cargo inversé, les tribus indigènes, qui se sont habituées à l’indignité des vols réguliers apportant une aide humanitaire sous la forme, par exemple, de bière et de pizza, ayant soudainement pris conscience de l’effet délétère de la bière et des pizzas sur la santé publique, – le pergélisol arctique ou l’alignement planétaire dans mon analogie, – se mettent à barricader les pistes d’atterrissage et à démonter les tours de contrôle dans l’espoir d’empêcher l’atterrissage d’autres avions de transport chargés de la bière et des pizzas susmentionnées. Les indigènes restent alors affamés et sobres jusqu’à ce que la raison revienne et que le trafic aérien soit rétabli.

C’est ce dernier scénario qui semble se dérouler ces derniers temps dans l’Union européenne, où les tribus indigènes ont déployé des efforts considérables pour limiter leur accès à la bière et à la pizza fournies par les Russes, préférant manger de l’herbe et boire de l’eau du marais – au sens figuré : par “bière et pizzas”, j’entends le gaz naturel et le charbon, et par herbe et eau du marais, les éoliennes et les panneaux solaires. Par “bloquer les pistes d’atterrissage et démonter les tours de contrôle”, je veux dire bloquer ou retarder la construction des gazoducs South Stream et Nord Stream 2, jouer avec leur propre sécurité énergétique en liant le prix des contrats de gaz naturel à long terme à des marchés à terme de type casino, et développer des manigances politiques avec les gazoducs qui traversent la Pologne et l’Ukraine. Enfin, l’effet supposé “délétère de la bière et des pizzas sur la santé publique” est représenté par le pergélisol arctique ou l’alignement planétaire dans leurs effets supposés destructeurs pour la planète des émissions de CO2 provenant de la combustion d’hydrocarbures.

Si vous trouvez ces analogies farfelues, laissez-moi vous expliquer.

la suite sur

https://www.dedefensa.org/article/lue-et-son-culte-inverti-du-cargo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s