Attention au dollar, c’est du sérieux. Climat un accord bidon, pas Biden.

Je vous invite à lire ce texte sur « le pic de la liquidité mondiale ».

D’abord ile st important pour l’inflation des prix des biens et services et des matières premières

Ensuite il est important pour les indices boursiers

Enfin il est important pour le dollar et la stabilité financiere globale

La restriction, si elle a lieu, des liquidités produit en raison de son caractère différentiel une rareté relative du dollar et c’est ce qui explique sa hausse depuis quelque temps;

on veut du dollar parce qu’il va être plus rare,

on veut du dollar car le risque va monter ailleurs et on cherche des refuges,

on veut du dollar car beaucoup d’émetteurs sont ou vont être à la courette.

La hausse du dollar produit une déstabilisation des débiteurs en dollars et donc des émergents

La hausse du dollar réduit les tendances a utiliser le leverage ce qui renforce les baisses de liquidité.

Pour eviter la hausse du dollar il faudrait une concertation internationale qui coordonnerait le mouvement des liquidités et éviterait les tensions sur la monnaie américaine.

Le facteur risque liée au Taper se manifestera au niveau du dollar, des dettes des périphériques et des difficultés de régulation de gouvernements .

Climat, un accord bidon

Les négociateurs de près de 200 pays sont parvenus à un accord visant à limiter la hausse de la température mondiale à 1,5 degré Celsius. 

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a salué l’accord, affirmant qu’il sonnait le « glas du charbon ». 

Le langage du texte sur le charbon a été édulcoré d’un engagement à « éliminer progressivement » le combustible fossile à un à « réduire progressivement » son utilisation, sous la pression de l’ Inde et de la Chine . 

De manière significative, un accord sur les règles mondiales du commerce du carbone a été conclu qui devrait clarifier un marché qui pourrait valoir jusqu’à 100 milliards de dollars

Attention les indicateurs de confiance sont en chute.

Le marché boursier et le marché du travail sont en plein essor et pourtant, diverses mesures du sentiment des consommateurs s’effondrent. La semaine dernière, l’enquête de l’Université du Michigan a atteint son plus bas niveau en 10 ans, avec une lecture de 66,8.

.

1. La raison simple est l’inflation.  Et les gens n’aiment pas ça. Il ne faut pas etre un spécialiste des fusées ou un doctorat en économie pour s’en rendre compte . Le prix du bœuf est en hausse de 20,1% par rapport à l’année dernière

2. L a seconde raison c’est le clivage politique.. L’économiste Richard Curtin, a en fait noté ce mois-ci à quel point l’ écart de sentiment s’élargit entre les républicains et les démocrates :

Les différences partisanes dans les perceptions ne sont pas mineures, elles sont plus importants que les différences selon le revenu, l’âge et l’éducation; de plus, ces différences partisanes équivalaient presque à la totalité de l’intervalle entre les pics et les creux cycliques.

Si vous regardez les données réelles démocrates contre républicaines, deux choses ressortent.

 La première est que nous ne sommes pas réellement au pic de polarisation. À l’heure actuelle, il existe un écart de 49,8 points entre les démocrates et les républicains, les démocrates se sentant évidemment nettement mieux dans l’économie. Mais à l’été 2018, l’écart était supérieur à 50, les républicains se sentant nettement mieux. C’est assez surprenant, car 2018 n’a pas été une année particulièrement mémorable pour l’économie. Peut-être que les années électorales accentuent les divergences étatiques.

L’autre chose intéressante est que tandis que le sentiment pour tout le monde a baissé ces derniers temps, si vous regardez le sentiment républicain, il est maintenant encore plus bas qu’il ne l’était en mars 2009, la profondeur absolue de la Grande Crise Financière !

C’est absolument incroyable. Aussi difficiles que soient les choses avec les hausses des prix du bœuf et de l’essence (entre autres catégories), cela devrait être considéré comme un autre indicateur de la mesure dans laquelle les gens évaluent l’économie à travers le prisme de la politique partisane.

En général, tout le monde mange et tout le monde consomme de l’essence, donc dans l’ensemble, les gens connaissent la même économie, quelle que soit l’identité du parti. Cependant, cela étant dit, il existe une caractéristique distincte de cette économie qui pourrait frapper les républicains particulièrement plus durement en ce moment et c’est le taux d’abandon de l’emploi . Les gens quittent leur emploi en nombre record ces jours-ci, mais comme le note ce graphique de George Pearkes chez Bespoke , les gens quittent leur emploi dans les petites entreprises à un taux particulièrement élevé.Source : Groupe d’investissement sur mesure Source : Groupe d’investissement sur mesure

Les propriétaires de petites entreprises sont nettement plus républicains selon diverses enquêtes , donc la flambée des taux d’abandon parmi les petites entreprises est probablement un autre facteur expliquant pourquoi le sentiment républicain est si négatif . Pourquoi tant de gens quittent leur emploi, et si les propriétaires d’entreprises (de différentes tailles) pourraient faire plus pour retenir les travailleurs, est une question distincte. Mais le fait est que cela se produit et il n’est pas difficile de comprendre, que cela est vu comme une mauvaise chose.

Ainsi, dans l’ensemble, la chute du sentiment peut probablement s’expliquer par la hausse de l’inflation, une polarisation politique extrême et des conditions rares sur le marché du travail qui affectent particulièrement les propriétaires de petites entreprises.

Suivez Joe Weisenthal de Bloomberg sur Twitter  @TheStalwart 

[Reuters] Asia shares inch higher ahead of China data

[Reuters] Dollar near 16-month high as clues on Fed policy awaited

[Yahoo/Bloomberg] Oil Declines as Biden Faces Mounting Calls to Release SPR Crude

[Reuters] China Oct new home prices fell the most since Feb 2015

[Yahoo/Bloomberg] China’s Cash Operation, Stronger Data Damp Broad Easing Bets

[Yahoo/Bloomberg] Sunac China Gets $953 Million From Share Sale: Evergrande Update

[Reuters] Signs of stagflation in China’s economy caused by short-term factors, official says

[Reuters] Japan’s economy shrinks more than expected as supply shortages hit

[Bloomberg] China Home Market Woes Deepen as Prices, Sales Fall Further

[Bloomberg] Global Wealth Surges as China Overtakes U.S. to Grab Top Spot

[NYT] Crunch at Ports May Mean Crisis for American Farms

[WSJ] What’s Driving Xi Jinping’s Economic Revamp? China’s Social Mobility Has Stalled

[FT] Biden and Xi to tackle Taiwan and nuclear build-up

[FT] China’s nuclear build-up: ‘one of the largest shifts in geostrategic power ever’

3 réflexions sur “Attention au dollar, c’est du sérieux. Climat un accord bidon, pas Biden.

  1. Mort des petites entreprises au profit des entreprises cotées.Il vaut mieux un starbucks coté en bourse que plusieurs petits cafés indépendants.Cela amène de l’argent en bourse.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s