Pourquoi donner à une sous-classe sociale le droit de s’endetter sans payer, sans rembourser ? Pourquoi leur donner le droit avec cet argent de nous dominer et de nous asservir?

On parle peu de la dette des gouvernements, il semble acquis que l’on accepte une sorte de MMT, de Modern Monetary Theory à condition de ne pas la nommer. il n’y a plus de Cassandre sur ce sujet..

Ceux qui en parlent encore ne le font que par la bande comme la BRI, au lieu de se poser la question de l’accumulation des dettes ils se posent la question subsidiaire de savoir quelles sont les marges de manœuvre pour lutter contre la prochaine crise, la prochaine pandémie, la prochaine récession, la prochaine crise financière etc. Et ils concluent que l’arsenal est vide.

Moi même je en m’en inquiète pas ou plus, mais c’est pour une raison très différente de celle des autres commentateurs; je ne pars plus de l’idée que la dette est une contrainte, une limite et que la question de son remboursement ou de sa solvabilité se posent, non je pars maintenant de l’idée qu’il est admis implicitement que la dette sera détruite. C’est le sous jacent théorique qui est à la base des politiques de coûte que cote actuelles.

Et je ne suis pas loin de penser que si cette hypothèse de la destruction de la dette est implicite c’est par ce que l’autre hypothèse de base c’est que la monnaie telle que nous la connaissons, la monnaie de crédit sera elle aussi détruite.

Si on détruit la dette on détruit la monnaie puisque la monnaie c’est de la dette et que la dette c’est de la monnaie; Il y a unification totale maintenant du champ monnaie/dette. Unification, par le pont, le bridge de la « monnaieitude », qui n’est autre que le caractère monétaire de toute actif financier dans la mesure ou il donne droit, grâce à la liquidité, de passer de l’actif à maturité différée à l’actif à maturité instantanée..

Dans l’esprit des élites et des autorités on est passé de l’autre coté, on cesse de considérer les questions de solvabilité et on ne considère que celle de soutenabilité; qui se pose de la façon suivante ; de combien de temps disposons nous avant l’Armagedon, avant la Grande Révulsion qui marquera la fin du grand cycle de la dette de 75 ans environ?.

Non seulement la dette est devenue monnaie et la monnaie est devenue dette, mais la dette est devenue monnaie de base et pierre angulaire de tout le système.

L’idée que les « marchés » exigeraient à un moment donné des intérêts plus élevés sur les obligations américaines est dépassé au point d’être absurde .

C’est une idée qui ne parvient pas à comprendre certains faits importants du système monétaire. A notre époque dans le système , les agents ne détiennent pas les obligations américaines avec un état d’esprit « investisseur ». Les obligations américaines sont utilisées comme monnaie de réserve mondiale et elles constituent la liquidité vitale du système monétaire international. on le voit clairement par exemple sur les marchés des euro-obligations. 

La plupart des agents demandent des obligations américaines pour des tonnes de raisons raisons, sauf pour l’investissement. A ce titre, ils sont peu sensibles au niveau des taux d’intérêt ou au niveau de la masse de dette américaine globale. En bref, c’est la vraie raison pour laquelle le dollar américain conserve la crédibilité d’être la monnaie de réserve mondiale, la dette américaine peut croître « en toute sécurité ». Le dollar conçu ainsi n’est à la limite pas une monnaie, c’est un opérateur du système.

La croissance de la dette américaine est un symptôme qui accompagne la financiarisation et la rentification du système, ce n’est pas la cause, de la décomposition . C’est l’évolution économique normale de fin de cycle .

Pour en revenir à la dette, à la MMT ,  si le gouvernement n’a pas à rembourser ses dettes, pourquoi nous, citoyens, devrions nous rembourser les notres? Le gouvernement, l’état , tout cela n’est rien d ‘autre que le nom , le mot que l’on colle sur un groupe d ‘hommes, sur des bandes mafieuses, sur des sous-classes sociales pour faire oublier qu’il n’il y a pas de réalité qui correspond à l’état et au gouvernement; pas de réalité autre que les hommes qui se cachent derrière.

Cela vous heurte , mais l’état, le gouvernement, les gouvernants ce sont des bandes, et a notre époque cela se voit .

Etat , gouvernement, sont des réifications qui masquent des groupes d ‘hommes , on le voit très clairement en ce moment ou les gouvernements se donnent à voir pour ce qu’ils sont, ce sont bel et bien des cliques cyniques d’intérêts particuliers.

Pourquoi donner à une sous classe sociale le droit de s’endetter sans payer, sans rembourser ? Pourquoi leur donner le droit avec cet a argent de nous dominer et de nous asservir? La clique actuelle qui est au pouvoir donne la démonstration du bien fondé de ce que j’explique: elle se sert sans vergogne de la dette soi disant de l’état pour acheter les élections de 2022. Et c’est vrai partout dans le monde pensez y .

Pour ceux qui reflechissent encore-c’est rare- sur la question de la dette des gouvernements :

Ne manquez pas :

La Banque centrale irlandaise augmente ses réserves d’or de 33%, inquiète par l’inflation

La Banque centrale d’Irlande refuse de commenter, affirmant que les transactions d’achat d’or sont « commercialement sensibles ».

Le membre de l’exécutif de la BCE, Schnabel prévient que le QE gonfle les prix des actifs. Ce sont les découvertes de Nanette Vitamine, on attendait Schnabel pour le savoir! 

[Yahoo/Bloomberg] Most Asian Stocks Climb; Dollar, Crude Advance: Markets Wrap

[Yahoo/Bloomberg] China Signals its Discomfort Over Yuan Rally With Daily Fixing

[Reuters] China’s sky-high factory inflation slows amid price crackdown

[CNBC] China’s vegetable prices surge 30.6% in November as food costs soar

[Yahoo/Bloomberg] Evergrande Restructuring Leaves Bondholders at Mercy of Beijing

[Yahoo/Bloomberg] Kaisa Moves Closer to Financing Discussions: Evergrande Update

[Bloomberg] RBA’s Harper Sees Economy Running Hot Without Runaway Inflation

[Bloomberg] Omicron Four Times More Transmissible Than Delta in New Study

[FT] Emerging markets hit by abrupt slowdown in new foreign investment

[FT] Why Nord Stream 2 is at heart of US warnings to Putin over Ukrain

Une réflexion sur “Pourquoi donner à une sous-classe sociale le droit de s’endetter sans payer, sans rembourser ? Pourquoi leur donner le droit avec cet argent de nous dominer et de nous asservir?

  1. Brillant.
    Merci monsieur Bertez d’avoir en quelques lignes expliqué la mutation explosive et à une rapidité vertigineuse du système financier devenu principalement un outil de captation de la richesse mondiale avec les moyens les plus frauduleux et opaques sans aucun controle , ni loi et off balance sheet au service et pour la clique des oligarques avides de pouvoir totalitaire.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s