David Rosenberg: la Fed ne peut pas remonter les taux au dessus de … 1%

L’économie Americaine est dopée au crédit quasi gratuit , elle est extrêmement sensible et vulnerable, la Fed n’a qu’une très faible marge de manœuvre.

Résumé du rapport spécial de Rosenberg

  • Alors que la Fed se prépare à mettre fin à l’assouplissement quantitatif et signale son intention de commencer à relever les taux d’intérêt peu de temps après, les implications de ce changement seront massives sur une économie et un marché financier entièrement dépendants des mesures de relance.
  • Dans cet article, nous soulignons statistiquement le nombre de hausses de taux nécessaires pour commencer à générer soit une récession de croissance, soit une contraction pure et simple – la réponse est quatre au maximum.
  • Tout ce qui dépasse un taux de plus de 1 % au cours du prochain cycle, s’il se produit, fera basculer l’économie et provoquera une correction importante ou un marché baissier dans n’importe quelle classe d’actifs avec une étiquette cyclique qui lui est attachée
  • Alors que les attentes du marché commencent à apprécier à quel point l’économie ultra-sensible au crédit est sensible à des changements même modestes dans la politique de la Fed, nous pourrions voir le rendement des bons du Trésor à 10 ans chuter à 1,3% ou peut-être même plus bas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s