Le Capital s’auto-détruit en s’auto-engrossant.

Les ravages de la financiarisation : elle détruit la légitimité de nos systèmes.

Le capitalisme d’arbitrage à l’anglo-saxonne est un fossoyeur, il mine le système de l’intérieur .

Le détour par la production, c’est trop fatigant, trop compliqué autant aller à l’essentiel, la mise en valeur de l’argent .. par lui même.

Pourquoi faire le circuit Pognon-Production- Pognon? Autant simplifier et faire le circuit simplifié Pognon-pognon!

La séparation entre d’un coté le capital monétaire, le papier, c’est à dire les contrevaleurs du capital que sont les actions et obligations et le capital productif autorise toutes les perversités.

On achète et rachète en bourse, on fait tourner le papier, on ne s’équipe pas.

On ne prépare pas l’avenir, on n’augmente pas le potentiel de création de richesses réelles, on se comporte en prédateur, on augmente sa part..

Les autorités stimulent le premier, le capital financier, les achats et la spéculation sur le papier et ceci décourage les investissements en équipements productifs. La performance et l’enrichissement sont plus grands et plus rapides en jouant en bourse qu’en prenant les risques de la création de vraies richesses sous formes de biens et services.

Les rachats d’action c’est dire la décapitalisation des entreprises et la grève du capital ont doublé au troisième trimestre atteignant ainsi un record historique.

Si ce n’est pas de la perversité cela y ressemble.

Pendant ce temps les dépenses sous formes d’équipements productifs ont chuté de 3%

Ah les braves gens!

Le fictif concurrence le réel c ‘est le monde dans lequel nous vivons.

[Bloomberg] Les rachats d’actions aux États-Unis atteignent un record alors que les dépenses d’investissement sont à la traîne par rapport au niveau d’avant la crise

Une réflexion sur “Le Capital s’auto-détruit en s’auto-engrossant.

  1. Le fictif concurrence le réel c ‘est le monde dans lequel nous vivons.

    Et ça ne vaut pas qu’en bourse. Dans un monde où le mensonge gouverne la vérité est un délit.

    Les gens sont conditionnés pour s’interdire de croire ce qu’ils voient car croire ce qu’on voit c’est déjà du complotisme.

    C’est vrai pour l’insécurité qui serait un sentiment, le grand remplacement qui serait un fantasme, c’est vrai aussi pour l’efficacité du vaccin qu’il ne faut surtout pas discuter…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s