ESSAI. La Bourse américaine n’est pas aussi forte qu’on le croit. On fait la fine bouche

La concentration est la marque de l’année boursière 2021; cela modifie toutes les analyses que l’on peut faire sur le marché.

Le marché américain est en consolidation, voire pour certains segments il est baissier.

La breadth, ne ment pas. l’appétit a beaucoup baissé, on chipote, on mange du bout de la fourchette on fait la fine bouche .

Aussi bien les analyses en terme de cherté, de multiples cours bénéfices, de rentabilité future que l’on peut attendre tout est sans valeur informative ; cela invalide les analyses techniques globales indicielles..

Tout ce qui est macro, global est faux avec pareilles divergences.

Toutes les conclusions concernent des abstractions non représentatives de la réalité, des bestioles qui n’existent pas; la réalité c’est la diversité masquée par le poids de quelques géants dont la rentabilité ou les perspectives de croissance sont non-représentatives de l’économie américaine .

Et si des entités géantes pèsent aussi lourd c’est parce que la rentabilité, la croissance du reste de la population boursière sont insuffisantes.

Peut être également que cette dichotomie en dit long sur la conjoncture qui attend les Etats Unis en 2022, les prévisions actuelles sont peut être trop généreuses. C’est peut-être un avertissement.

C’est parce que l’ensemble de l’économie n’est pas attrayant que l’argent en excès se loge dans un refuge, dans un quinteron de véhicules exceptionnels.

La concentration en dit aussi long sur la mauvaise santé de l’économie américaine que la performance des 5 vedettes, elle est victime du développement inégal, de la rentification et des inégalités! Un jour peut être on considèrera la santé insolente des APPLE et autres comme des handicaps qui pompent, draient, préemptent le surproduit du pays .. qui sait?

5 sociétés représentent 32,6% de la performance du S&P 500 et 25 sociétés représentent 55,1%.

Image

Evolution de la concentration:

Image

2021

Une réflexion sur “ESSAI. La Bourse américaine n’est pas aussi forte qu’on le croit. On fait la fine bouche

  1. « Un jour peut être on considèrera la santé insolente des APPLE et autres comme des handicaps qui pompent… »

    Monsieur Bertez,

    Bourse et psychologie des profondeurs vous parlent : la performance de APPLE et consorts n’est elle pas la conséquence ou l’image symbolique de la névrose des peuples ayant rompu tout contact avec la contingence du corps quand il est confronté à la Nature ?

    Virtuel, dettes, porno, drogues… Le 3ème millénaire sera décadent ou ne sera pas ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s