Médecins de plateaux, députés, ministres, journalistes etc : vous paierez !

UN NOUVEAU GROUPE SOCIAL EST EN TRAIN DE N’AVOIR PLUS RIEN A PERDRE ET CE NE SONT PAS DES PROLETAIRES AU SENS DU SIECLE DERNIER. LES PROLOS FOURVOYES PAR LES « GUIDES JAUNES » ACCEPTENT QUASI TOUT; ILS NE SONT PLUS LES FERS DE LAnCE. AU CONTRAIRE.

Lisez

Depuis des mois, nous sommes cinq millions de non vaccinés à subir vos injures.

Depuis des mois, nous sommes cinq millions de non vaccinés à refuser de courber l’échine malgré vos menaces, vos intimidations, vos chantages et vos stigmatisations.

Depuis des mois, nous sommes cinq millions de non vaccinés qui ne manifestent aucune peur, ni de vous, ni de votre pandémie.

Depuis des mois, nous sommes cinq millions de non vaccinés qui préfèrent subir discriminations ignobles et infâmes privations plutôt que d’accepter l’arbitraire. 

Depuis des mois, nous sommes cinq millions de non vaccinés qui peuvent regarder votre tyrannie dans les yeux sans baisser ni le regard ni le pantalon. 

Depuis des mois, nous sommes cinq millions de non vaccinés à résister. A vous résister !

Mesurez-vous bien notre détermination ? 

Comprenez-vous bien la force morale qui nous anime ?

Etes-vous conscients que des gens qui sacrifient aujourd’hui leur travail et qui demain sacrifieront de la même manière leur maison et tout ce qu’ils possèdent, jusqu’à leur liberté s’il vous plaisait d’emprisonner leur corps, non seulement vous sont infiniment supérieurs, mais ont une volonté dont vous n’avez même pas idée ?

Et croyez-vous que ces cinq millions de non vaccinés que vous opprimez aujourd’hui, vous laisseront tranquille demain, lorsque cette mauvaise farce aura pris fin ?

Croyez-vous qu’ils oublieront que pour promouvoir vos injections vous avez écarté tout traitement et laissé mourir leurs proches faute de soins ? Croyez-vous vraiment qu’ils pardonneront le mal que vous avez fait ? Le mal que vous leur avez fait !

Croyez-vous vraiment qu’ils vous oublieront, qu’ils ne vous demanderont pas des comptes, qu’ils ne réclameront pas justice ?

Pensez-vous que la détermination dont ils font preuve aujourd’hui ne sera pas mise demain à vous poursuivre, à vous débusquer et à vous faire juger dans un procès digne du procès de Nuremberg ?

Préparez bien le jour d’après : que vous soyez médecin, journaliste, député, ministre ou président, vous devrez rendre des comptes pour vos mensonges, pour vos crimes, pour la vie gâchée des enfants, pour celle des adultes que vous brisez, pour les divisions que vous engendrez et pour toute l’iniquité que vous répandez.

Nous pèserons et soupèserons tout. Nous irons vous chercher au bout du monde s’il le faut. Vous n’aurez aucun refuge, car nous sommes partout.

Vous répondrez de vos actes, au pénal, à hauteur de vos responsabilités, pour ce massacre vaccinal planifié. Nous ne changerons aucune loi : le Droit a déjà prévu le crime de génocide !

Les cinq millions de non vaccinés, comptez sur eux, n’oublieront rien !

Jamais !

Tout cela vous fait rire ? Vous aimeriez répondre, peut-être encore insulter, ou menacer toujours de votre pouvoir dérisoire ?

Garder votre énergie, vous en aurez besoin !

Vous avez des justifications à faire valoir ? Gardez-les pour vos juges !

Vous vous pensez innocent ? On verra ça, au cas par cas.

Pour le moment, trouvez-vous plutôt de bons avocats, préparez votre défense.

Le vent tourne…

On arrive !

Antonin Campana

4 réflexions sur “Médecins de plateaux, députés, ministres, journalistes etc : vous paierez !

  1. Ecoutez le Professeur Caume nous dire entre les lignes que ces vaccins sont des grosses merdes et que le pass vaccinal n’en est que plus scélérat.

    Encore un médecin qui sent le vent tourner et vire sa cutie à la manière d’un Blachier. On sera indulgent avec ceux là…

    https://www.lindependant.fr/2022/01/05/covid-decu-par-la-faible-efficacite-des-vaccins-le-pr-caumes-se-dit-oppose-au-pass-vaccinal-regression-sanitaire-10028118.php

    J’aime

  2. Je cite: « Souviens-toi, O homme, que pour tout ce que tu auras fait, tu seras mis en jugement » Je vous laisse le soin de trouver la référence, mais moi, j’y crois, à cette justice immanente, qui ne laissera rien, absolument rien passer, il suffit d’attendre un peu.

    Je suis un non-vacciné, dialysé, le seul dans le centre de soins, âgé de 78 ans, qui ne soit pas vacciné, je suis le mouton noir.

    Je pense que d’ici peu, on va me dire: Pas de vaccin, pas de soin, j’aurai environ dix jours de survie, mais je mourrai dans la dignité!

    Que Dieu vous garde
    Michell56

    J’aime

  3. Et nous parlons pour les vivants que l’on veut faire taire mais aussi pour tous les morts faute de prise en charge appropriée dès le début, par refus de soins, pour laisser la place aux « vaccins ».

    Et nous parlons pour tous les endeuillés qui ont pas pu dire adieu à leurs proches confinés.

    Et nous parlons pour les morts à venir, pour les mutilés, pour les désespérés.

    Cordialement

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s