Régulation: ré-instiller une dose de peur. Casser l’humeur, briser le moral.

Il y a une gigantesque intox des autorités et de leurs médias pour faire croire que ça y est on change d ‘époque: on tourne la page, on abandonne l’ère de l’argent gratuit et du dopage.

J’ai analysé cette idée en fin de semaine dernière, elle consiste à brandir un gros bâton hawkish mais à ne rien faire tout en disant que l’on fera … mais que l’on va rester souple et agile.

Bref c’est une tromperie destinée à créer une atmosphère en particulier pour les médias grand public ; on sait que ce qui gène les autorités c’est la participation du public à l’euphorie boursière et à l’humeur de jeu. Les autorités doivent lutter contre cette humeur, les gens ne veulent plus travailler, ils spéculent, ils jouent tout comme les riches. Rendez vous compte.

Les autorités veulent faire décrocher; elles veulent décramponner les mains faibles. Elles veulent instiller un peu de peur . Instiller de la frilosité limitée; c’est un jeu subtil.

Pour le plaisir lisez la lettre de The Economist, le phare mondial des élites:

« Février apportera-t-il de la joie après un mois pourri pour les marchés ? 

Ne pariez pas dessus. 

Nous assistons à la fin d’une ère d’argent facile  , alors que les banques centrales deviennent bellicistes et que les taux d’intérêt réels à long terme augmentent. 

Cela a effrayé les investisseurs qui s’inquiètent déjà de la vigueur de l’économie mondiale, de l’inflation et du risque de guerre en Europe. 

Nous avons écrit que les marchés entrent dans une nouvelle phase cette année

Cette semaine, la Banque d’Angleterre devrait relever ses taux d’intérêt. La compression est en cours. 

Et en Amérique, un marché du travail tendu oblige les entreprises à faire preuve de créativité 

La menace géopolitique, quant à elle, ne s’est pas atténuée du tout. 

À moins que vous ne puissiez regarder dans le cerveau de Vladimir Poutine, vous ne pouvez pas savoir s’il a vraiment l’intention de déclencher une guerre désastreuse. Mais il se comporte comme s’il en voulait une, peut-être bientôt. 

Le grand chiffre à noter : la Russie a massé plus de 100 000 soldats près de la frontière ukrainienne. Cela représente la plus grande concentration de puissance de feu en Europe depuis la guerre froide. « 

Bloomberg enfonce le clou avec l’aide de Goldman

Les investisseurs et les économistes sont encore en train de digérer les déclarations de la Réserve fédérale de la semaine dernière , Goldman Sachs Group Inc. rejoignant ses pairs de Wall Street en prévoyant 5 hausses de taux cette année . 

Les perspectives mises à jour de la banque sont intervenues après que l’indice du coût de l’emploi de vendredi ait augmenté le plus en deux décennies . 

Le président de la Fed d’Atlanta, Raphael Bostic, qui ne vote pas sur les taux cette année, a déclaré que la Fed pourrait opter pour une hausse de 50 points de base en mars si une approche plus agressive était nécessaire. 

Les traders donnent environ une chance sur cinq que la banque centrale lance le cycle de resserrement avec une hausse d’un demi-point.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s