Les nouvelles. On endort les marchés et le public.

Les États-Unis et l’OTAN ont déclaré que la Russie continuait à constituer des troupes autour de l’Ukraine malgré l’insistance de Moscou à affirmer qu’il se retire. Les affirmations de l’OTAN remettent en question la volonté déclarée du président Vladimir Poutine de négocier une solution à la crise .

En Ukraine, où les gens ont hissé des drapeaux et joué l’hymne national pour montrer leur unité contre les craintes d’une invasion mercredi, le gouvernement a déclaré qu’une cyberattaque qui a frappé le ministère de la Défense était la pire du genre que le pays ait connue. Il a pointé du doigt la Russie, qui a nié toute implication.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que ses forces – faisant partie d’un énorme renforcement qui s’est accompagné de demandes à l’Occident pour de vastes garanties de sécurité – se retiraient après des exercices dans les districts militaires du sud et de l’ouest près de l’Ukraine.

Ne vous y laissez pas prendre la baisse des marchés financiers est surdéterminée avec comme détermination principale le pivot monétaire et la panique des banquiers centraux face à l’inflation.

La question de l’Ukraine n’est pas une détermination c’est un pretexte, une construction parallèle dont l’utilité est double:

-escamoter la vraie raison de la baisse et les responsabilités attachées

-permettre de créer une attente de la part des marchés, cette attente constituera un ressort qui se détendra dès la clarification de la question ukrainienne, quel que soit le contenu de cette clarification,

Si les marchés avaient peut de l’Ukraine ils seraient en chute de 15% !

Le veritable point important de la situation présent, celui qui occupe les conseillers des élites c’est comment gérer sans clash social la sortie de la grande manipulation pandémique alors que les prix galopent, les inégalités sont extrêmes, les pays sont détraqués et dysfonctionnent, les popularité de tous les gouvernements, je dis bien tous , sont au plus bas et que la confiance des peuples nulle.

Par ailleurs une récession après la reprise artificielle post covid devient probable , et les élites se demandent comment pourront-nous y faire face alors que tous les amortisseurs sont usés et sur-usés.

 nytimes.comLe New York Times 
La Russie a expulsé l’ambassadeur adjoint des États-Unis, a déclaré le département d’État, dans ce que les responsables américains ont appelé une « étape d’escalade »
.L’envoyé américain en chef en Russie, l’ambassadeur John J. Sullivan, reste à Moscou.

[Yahoo/Bloomberg] Stocks Fall, Havens Rise on Ukraine Risk: Markets Wrap

[Yahoo/Bloomberg] Oil Curves Show One of the Tightest Markets Ever as Prices Swing

[Yahoo/Bloomberg] European Gas Surges After U.S. Rejects Russia Claims of Pullback

[Yahoo Finance] Jobless claims: Another 248,000 Americans filed new claims last week

[Reuters] U.S. weekly jobless claims rise; housing starts fall

[Reuters] Kyiv, West fear ‘pretexts for invasion’ after shelling in east Ukraine

[AP] NATO: Russia misleads world on troop movements near Ukraine

[Yahoo/Bloomberg] U.S. Renews Warning of ‘Imminent’ Attack Risk: Ukraine Update

[Reuters] U.S. says Russia inching troops closer to Ukraine, stocking up on blood supplies

[Reuters] What could drive the Fed to a ‘Plan B’ for balance sheet reduction

[Yahoo/Bloomberg] Times China Downgraded; Shimao Eyes Extension: Evergrande Update

[AP] China rejects US trade complaint, criticizes Washington

[Reuters] Hong Kong’s COVID fight intensifies as cases multiply by 60 times

[CNN] US says Russia has added 7,000 troops along Ukraine border, despite claims of pullback

[Yahoo/Bloomberg] Pimco Sours on Chinese Sovereign Debt as Policy Deviates

[Yahoo/Bloomberg] Turkey Keeps Key Rate Unchanged as Inflation Backlash Builds

[Yahoo/Bloomberg] These Bonds Risk Crashing If Central Banks Hike Rates

[FT] Can Jay Powell build consensus at a divided Federal Reserve?

[FT] White House says Russian troop withdrawal claims are ‘false’4D

2 réflexions sur “Les nouvelles. On endort les marchés et le public.

  1. La Russie a gagne cet episode de guerre avec l Otan. Face a 150 000 soldats disciplines et bien equipes sur le terrain, l Otan n alligne que des declaration steriles. Les choses sont claires j espere pour les pauvres ukraineens et les europeens encore credules et endettes, ( vis a vis de qui ?!? ) en train de regarder la tele sur leur confortables canapes.

    J’aime

  2. Comme toute construction parallèle elle détourne l’attention des vrais problèmes et en l’occurrence elle a 2 autres avantages ;

    – Elle entretient un stress et un flight to quality qui permettent d’éviter que la situation ne soit plus grave sur l’obligataire.

    – Elle permettra d’appuyer un rebond lorsque l’hypothèque sera levée.

    En tout cas on voit bien qu’elle est entretenue puisque ce sont les américains qui soufflent sans cesse le froid en répétant que l’attaque des russes est imminente. On en vient à se demander s’ils ne la souhaitent pas.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s