Le système de contrôle des armées ukrainiennes a été intégré à l’OTAN. Cela signifie que le quartier général de l’OTAN peut envoyer des ordres directs aux forces ukrainiennes.

Il est ici tracé un parallèle avec la crise des euromissiles, l’OTAN a deja atteint les frontières de la Russie .

On comprend mieux les décisions de Poutine.

Selon Philippe Grasset Andrew Korybko, est un auteur atypique selon les normes de la communication habituelle, ou si l’on veut selon les normes de la presseSystème, où il est absolument inconnu. Pour notre compte, cet auteur de nationalité américaine vivant à Moscou, Korybko, est un expert remarquable et sérieux, qui travaille sur des faits et des documents qu’ils jugent établis et crédibles, et parvient à nous donner une vision originale et puissante des actuelles conditions conflictuelles du monde

Extrait de l’article de dedefensa

https://www.dedefensa.org/article/une-lecture-schock-awe

Dans le cas qui nous occupe dans cet article, Korybko établit un lien serré et révélateur entre l’“opération spéciale” des Russes en Ukraine et ce qu’il nomme “la crise des missiles” avec le déploiement de batteries de missiles US, antimissiles mais qui se révèlent également offensifs sol-sol selon les modèles, en Pologne, en Roumanie, et peut-être prévue pour l’Ukraine. Cette “crise des missiles”, très lointainement enfantée par la “crise des ‘euromissiles’” de 1977-1987, a trouvé une renaissance chaotique dans l’ère post-9/11, avec divers et innombrables épisodes, paroxysmes, fureurs, apaisements, oublis avant redémarrage. (Pour le souvenir et peut-être quelque édification ou l’autre, quelques références parmi les très nombreuses accolées dans notre site au terme de ‘Euromissiles’, et l’on voit combien la période couverte est large, impliquant une dynamique crisique très spécifique et durable : 15 juillet 200420 avril 20075 juillet 200712 décembre 201423 octobre 2018, etc.)

Mais aujourd’hui, nous montre Korybko, nous sommes au cœur de la “mère de toutes les crises des ‘Euromissiles’” ! (Bien qu’il s’agisse de bien plus que l’Europe.)

L’originalité par adoxale de l’article de Korybko est qu’il appuie son propos sur des déclarations tout à fait publiques, récentes et très récentes de Poutine, les 21 décembre 2021 et 24 février 2022 précisément, dont il donne de très longs extraits.

On découvre ainsi qu’à lire attentivement ces discours on a toute l’explication, du point de vue de Poutine et du point de vue russe, de l’“opération spéciale” lancée jeudi matin.

On peut même envisager, à lire la précision et la technicité de l’argument, que cette “opération spéciale” est depuis longtemps dans l’esprit de Poutine, et qu’elle ne concerne pas que l’Ukraine. La perception des Russes, – qu’elle soit ou non fondée n’est pas ici le débat, non plus de savoir s’il y a effectivement un diable contre des anges de vertu, – est que le sort de la Russie est dans la balance, sans aucune restriction…

• « Au cours des années récentes, des contingents militaires de pays de l’OTAN ont été presque constamment présents sur le territoire ukrainien, sous prétexte d’exercices. Le système de contrôle des armées ukrainiennes a été intégré à l’OTAN. Cela signifie que le quartier général de l’OTAN peut envoyer des ordres directs aux forces armées ukrainiennes, jusqu’à leurs unités et escadrons individuels. […]

• « Par conséquent, l’Alliance et ses infrastructures militaires ont atteint les frontières de la Russie. Il s’agit de l’une des clés de la crise de sécurité européenne… »

• « Les informations dont nous disposons nous donnent de bonnes raisons de penser que l’accession de l’Ukraine à l’OTAN, et le déploiement qui s’ensuivra d’infrastructures de l’OTAN, ont déjà été décidés et ne constituent plus qu’une affaire de temps… »

• « Je [préciserais également] que les documents étasuniens de planification stratégique confirment la possibilité de ce qu’ils appellent une frappe anticipée sur les systèmes de missiles ennemis. Nous savons également qui est l’adversaire principal aux yeux des États-Unis et de l’OTAN. Il s’agit de la Russie. L’OTAN documente officiellement notre pays comme principale menace à la sécurité Euroatlantique. L’Ukraine servira de tête de pont avancée à une telle frappe… »

Nous pensons que ces quatre citations, extraites des discours de Poutine, donnent une bonne idée de cette perception des Russes et de Poutine, et par conséquent de l’extrême gravité de la crise, effectivement “la mère de toutes les crises des ‘Euromissiles’”, et même, sans aucun doute, au-delà de toutes les crises spécifiques, de toutes les ‘subcrises’ qui forment la Grande Crise.

« Il s’agit, écrit Korybko, de la vérité objective et facilement vérifiable de ce qui constitue la crise de sécurité stratégique la pire de l’histoire, au vu du fait que celle-ci est désormais transformée en “guerre chaude”, alors que la précédente avait pu rester au stade de la guerre froide. »

Le texte de Korybko a été repris et traduit (24 février et 25 février 2022) par le ‘Sakerfrancophone’, qui l’accueille régulièrement dans ses colonnes. Le titre original est « La campagne russe ‘stupeur & effroi’ en Ukraine vise à résoudre la crise des missiles européens ». Nous l’avions modifié pour des raisons technico-esthétiques, qu’on nous pardonne.

dedefensa.org

Une réflexion sur “Le système de contrôle des armées ukrainiennes a été intégré à l’OTAN. Cela signifie que le quartier général de l’OTAN peut envoyer des ordres directs aux forces ukrainiennes.

  1. Bonjour ,
    L’ennemi militaire … la Russie
    L’ennemi économique … la Chine
    Le Didon qui va morflé … l’Europe
    Le marionnettiste … les USA , détruire la Russie pour s’attaquer a la Chine
    Le problème … la Chine main dans la main avec la Russie …
    Nous vivons une époque formidable …

    NO FUTUR sauf dans le sang

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s