La destruction de la confiance

Les marchés financiers s’effondrent, à Paris on a perdu 5% après déjà une lourde chute la veille; tout est illiquide, sans contrepartie.

Le réel n’a pas changé en quelques jours et si les marchés avaient été autorisés à capitaliser une prime risque correspondant à la situation réelle, ils n’auraient pas eu besoin de s’effondrer autant. c’est parce qu’on les empêche de capitaliser les risques et les incertitudes, parce qu’on les a empêché d’anticiper qu’ils chutent maintenant, ils rattrapent leur retard.

Ce qui s ‘effondre en fait c’est la confiance; on le voit également sur l’euro passé sous les 1,09 contre dollar.

La confiance ce n’est pas de l’AI, des algos ou même googlisable, c’est un mythe, une croyance enracinée dans l’âme humaine qui fait que nous sommes des hommes et que nous pouvons vivre en société.

La confiance c’est le ciment, la loi cachée de toute société, la loi de toute la condition humaine.

Les dictateurs règnent par la force et la tromperie ce faisant ils détruisent la confiance; le populisme c’est la manifestation de la destruction de la confiance c’est un desordre, tout comme l’est le chaos des marchés.

Rédigé par 

Bruno Bertez 

3 mars 2022

Comment réagir quand votre monnaie et votre économie s’effondrent autour de vous ?

Zoltan Pozsar, analyste de Credit Suisse, expliquait en mars 2020, au tout début de la crise du Covid, que « les chaînes d’approvisionnement sont des chaînes de paiement à l’envers ».

Dit autrement : « Détruire les chaînes de paiement, c’est détruire les chaînes d’approvisionnement. »

Les détenteurs de capitaux se font du cash, ils réduisent leur exposition, diminuent leur recours à la dette et au levier. Le cash redevient plus désirable parce que la performance des actifs financiers n’est plus d’actualité.

Pas d’appétit pour le jeu… ou pour l’investissement

L’argent reste abondant et pourtant les multiples cours bénéfices se sont bien dégonflés, mais – et on revient aux sources – l’appétit pour le jeu a disparu, tandis que l’attrait de l’investissement lui, n’est pas encore apparu.

Au passage, ceci démontre bien la validité de mon opinion, à savoir qu’en Bourse, la seule chose qui compte, c’est le désir d’achat, avec l’illusion ou l’espoir que l’on va gagner de l’argent. Tout le reste, les PER et autres attrape-nigauds, sont des balivernes bien-pensantes.

Les apprentis sorciers de la monnaie et du pognon en général jouent avec le feu. Ils prennent des décisions risquées dans un monde qui non seulement est opaque et interconnecté, mais surtout dans un monde qui n’a jamais été testé.

Un monde où l’on ne dispose d’aucune expérience ou référence historique.

Leur raisonnement est qu’ils s’en sortiront toujours, car ils disposent de la planche à billets, la lance à éteindre tous les incendies.

C’est bien sur une illusion car la planche à billets ne fonctionne que tant que la demande de monnaie émise reste forte, tant que la confiance existe !

Or la confiance, c’est comme le mercure : insaisissable.

Ci-dessous, un second graphique pour aujourd’hui : le taux directeur de la banque centrale russe.

C’est le résultat de la mesure russe prise pour essayer de maintenir la confiance. Le taux d’intérêt change alors de nature, il devient le sacrifice que la banque centrale est obligée de faire pour que l’on conserve la monnaie qu’elle a émise et éviter la fuite.

[NDLR : Retrouvez toutes les analyses de Bruno Bertez sur son blog en cliquant ici.]

Recevez la Chronique Agora directement dans votre boîte mail

S’INSCRIRE J’accepte de recevoir une sélection exclusive d’offres de la part de partenaires de La Chronique Agora

*En cliquant sur le bouton ci-dessus, j’accepte que mon e-mail saisi soit utilisé, traité et exploité pour que je reçoive la newsletter gratuite de La Chronique Agora et mon Guide Spécial. A tout moment, vous pourrez vous désinscrire de de La Chronique Agora. Voir notre Politique de confidentialité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s