Scott Ritter

Plus Scott Ritter :

Scott Ritter

@RealScottRitter

Ancien inspecteur des armes aux Nations Unies, ancien officier du renseignement du Corps des Marines, auteur, analyste.

New York, États-Unis

Quelques notes : les lanceurs « défensifs » en Pologne et en Roumanie sont des systèmes Aegis réutilisés, conçus à l’origine pour les navires.

Ils sont doublement capables de lancer à la fois des missiles de croisière Tomahawk (à la Iraq 2003) et le SM-3 – un missile air-air.

Ils ont depuis été mis à niveau pour gérer également le SM-6 – qui a une capacité air-sol.

1 mois après l’installation des systèmes, il y a eu un test où un Tomahawk a été tiré à partir d’un tel système Aegis au sol – donc la double utilisation n’est pas seulement une théorie.

Notez que c’est avant l’installation des missiles hypersoniques « Dark Eagle » qui sont censés arriver en 2023.

L’armée russe est entrée en douceur en Ukraine – pas de préparation d’artillerie, pas de masses de chars. 

Négocier avec les maires et les conseils municipaux : laissez-nous passer et nous vous laisserons gouverner, arborer le drapeau ukrainien, etc.

Taux de mortalité militaire russe : 1:6

L’armée russe avance plus vite que la guerre éclair nazie au début de l’attaque contre la Russie.

La Russie commence maintenant à déployer son artillerie.

La plupart des armes promises par l’Occident n’ont même pas encore été achetées. Celles qui ont été achetés sont bloquées à la frontière car il est trop dangereux d’essayer de les transporter en Ukraine.

Les troupes américaines et britanniques en Pologne sont temporairement déployées. Cela coûterait plusieurs milliards de dollars pour les garder là-bas – et les États-Unis et le Royaume-Uni ne peuvent pas se le permettre et aucun arrangement n’a été pris jusqu’à présent.

Une réflexion sur “Scott Ritter

  1. D’une manière générale, les avis des vrais militaires (pas ceux de cour) sont toujours à écouter attentivement: ils travaillent dans le réel, contrairement aux politicards fonctionnaires de palais, dont on mesure à peine aujourd’hui l’étendue interstéllaire du fiasco. J’imagine que ces derniers sont représentatifs d’une bonne part du troupeau qui veut être tranquille, quel qu’en soit le prix. C’est probablement un trait humain et certainement un marqueur national désormais.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s