À quoi ressemblerait la Troisième Guerre mondiale ?

‘ Dans les 3 premières minutes d’un conflit nucléaire, 2600 armes nucléaires « d’alerte élevée » sont lancées. Ils ont atteint des cibles en Russie, aux États-Unis et en Europe. Ils ciblent les villes, les centrales nucléaires, les zones industrielles, les raffineries de pétrole, les hubs de transport. Dans les heures qui suivent, jusqu’à 7600 autres armes nucléaires sont lancées. 

Alors que le récit « covid » commence à s’effondrer, notre élite milliardaire, psychotique et satanique (habilement soutenue par leurs politiciens et médias entièrement détenus) a trouvé une nouvelle idée pour nous conduire tous dans le désespoir, la famine et le servage – ils vont déclencher une guerre avec la Russie ! 

Excellente idée, les gars… qu’est-ce qui pourrait mal tourner !

 Malheureusement, notre élite dirigeante est une «kakistocratie» – ils ne sont pas en position de pouvoir parce qu’ils sont intelligents mais parce qu’ils sont bien dotés et brutaux, ils ne voient que leurs propres désirs, ne cherchent qu’à satisfaire leur cupidité perverse et sont aveugles aux risques de leurs actions. 

Dans ce cas, le plan serait un conflit « limité » avec la Russie, mais c’est un scénario à risque extrêmement élevé qui pourrait si facilement devenir incontrôlable et si c’était le cas, nous nous retrouverions dans une guerre nucléaire… à quoi cela ressemblerait-il ?

Dans les 3 premières minutes d’un conflit nucléaire, 2 600 armes nucléaires « d’alerte élevée » sont lancées. Ils ont atteint des cibles en Russie, aux États-Unis et en Europe. Ils ciblent les villes, les centrales nucléaires, les zones industrielles, les raffineries de pétrole, les hubs de transport. Dans les heures qui suivent, jusqu’à 7600 autres armes nucléaires sont lancées.

À la fin de la journée, 600 millions de personnes sont mortes. Ils sont les chanceux.

Dans les jours suivants, les survivants malchanceux tombent malades – empoisonnés par les radiations des armes nucléaires elles-mêmes et ont bombardé des centrales nucléaires, ou ils s’étouffent à mort avec des nuages ​​​​de gaz toxique libérés par des usines détruites, des usines chimiques et des raffineries de pétrole. Il n’y a pas d’aide médicale, pas de médecins, pas d’infirmières, pas de police, pas d’électricité, pas d’égouts, pas d’eau, pas de téléphone, pas d’internet. 

Rien. La société a implosé.

Au-dessus de la terre, dans la stratosphère, des millions et des millions de tonnes de poussière et de fumée, projetées vers le haut par la puissance presque incalculable des armes nucléaires, forment une couche dense, bloquant la lumière du soleil. Partout dans le monde, les plantes meurent lorsque les températures chutent. La récolte de riz échoue. La récolte de blé échoue. La production alimentaire échoue. En un mois, 3 milliards de personnes supplémentaires meurent de faim ; c’est-à-dire s’ils ne sont pas déjà morts de soif car, bien sûr, toutes les eaux douces de surface du monde sont radioactives et/ou polluées par des produits chimiques industriels

Au fur et à mesure que l’homme meurt, les animaux et les insectes meurent, des écosystèmes entiers s’effondrent. Il n’y a pas de retour en arrière maintenant. L’extinction s’annonce.

Après deux mois, plus de 90% de l’humanité est morte. Ceux qui vivent encore ne vivront pas longtemps – leur monde est maintenant un cendrier mort et radioactif en proie à un hiver nucléaire profond et sombre, rien ne pousse, rien ne vit.

Tout est mort.

2 réflexions sur “À quoi ressemblerait la Troisième Guerre mondiale ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s