A lire réaffirmation de la position de la Chine

« 
HEFEI, 20 mars (Xinhua) — Le conseiller d’Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré dimanche que la crise ukrainienne se développe d’une manière qui va au-delà d’elle-même, avec des retombées affectant le monde entier, et à cet égard, la majorité des pays du monde, y compris la Chine et d’autres pays en développement, partagent des préoccupations raisonnables et ont des positions similaires.

Notant que lors des discussions à l’Assemblée générale des Nations unies sur la question ukrainienne, la Chine, l’Algérie et un certain nombre de pays se sont abstenus lors du vote, M. Wang a déclaré que l’abstention était aussi une attitude. 

Il s’agit de donner une chance à la paix et de désapprouver l’utilisation de la guerre et des sanctions pour régler les différends, et c’est une attitude responsable.

« Dans le même temps, nous sommes d’avis que la question de l’Ukraine n’en est pas arrivée là par accident.

C’est le résultat de la confluence de divers facteurs et d’une éruption des tensions qui se sont accumulées au fil des ans », a déclaré Wang, ajoutant que ce qui est au cœur est la question de la sécurité européenne, et que la décision de l’Otan de s’étendre vers l’est sans limite mérite réflexion.

Il a déclaré que dans une perspective à plus long terme, les parties en Europe devraient suivre le principe de sécurité indivisible et, sur la base du respect des préoccupations légitimes de chacun, poursuivre le dialogue et la négociation pour construire une architecture de sécurité régionale équilibrée, efficace et durable.

« Premièrement, il est largement admis que lorsqu’il s’agit de résoudre des problèmes régionaux et internationaux brûlants, la guerre et les sanctions ne sont pas les seules options, et le dialogue et la négociation sont la solution fondamentale », a déclaré M. Wang, ajoutant que les circonstances actuelles rendent plus important de s’en tenir à cette direction.

« Deuxièmement, l’élan de la reprise économique mondiale ne doit pas être perturbé », a déclaré M. Wang, ajoutant que dans le contexte de la pandémie en cours, l’escalade des sanctions unilatérales fracturera les chaînes industrielles et d’approvisionnement mondiales et nuira aux moyens de subsistance des populations de tous les pays, qui n’ont aucune responsabilité de payer pour les conflits géopolitiques et la concurrence des grands pays.

Troisièmement, tous les pays ont le droit de décider indépendamment de leurs politiques extérieures et ne devraient pas être forcés de choisir leur camp, a déclaré M. Wang.

Il a ajouté que lorsqu’il s’agit de questions complexes et de points de vue divergents, il ne faut pas opter pour l’approche simpliste « ami ou ennemi » et « noir ou blanc ». Il est particulièrement important de résister à la mentalité de guerre froide et de s’opposer à la confrontation des blocs.

« Quatrièmement, l’indépendance souveraine et l’intégrité territoriale de tous les pays doivent être respectées à tout moment. Ce principe s’applique à tous les pays et régions. Il ne devrait y avoir aucune exception, encore moins deux poids deux mesures », a déclaré M. Wang.

Au cours de la conférence de presse, M. Wang a également présenté la position de la Chine sur les questions liées à l’Afrique.

Notant la crise ukrainienne en cours, M. Wang a souligné que le monde est très grand et qu’il existe de nombreux problèmes. Le continent africain en particulier ne doit pas être oublié et ne doit plus être marginalisé, encore moins victime.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s