Contre-attaque russe sur désinformations et provocations

Les autorités russes ont enfin compris que le meilleur moyen était de prendre les devant.

 Le MoD Russie
❗️De nouvelles fausses provocations mises en scène pour accuser les forces armées russes d’avoir prétendument abusé de la population ukrainienne sont préparées par le régime de Kiev sous la direction des services de renseignement britanniques dans la région de Soumy.

❗️Des représentants des médias ukrainiens et occidentaux ont été invités dans la ville de Seredina Buda dans la région de Soumy, qui était autrefois sous le contrôle des troupes russes, pour réaliser des séquences vidéo mises en scène. Afin de dissimuler la provocation et d’éviter qu’elle ne soit révélée par de vrais témoins, un couvre-feu a été imposé dans la ville et la population locale a été expulsée de force des lieux où s’est déroulé le tournage.

▫️À Nizhnyaya Syrovatka près de Soumy, des corps sont traînés dans l’un des sous-sols d’immeubles résidentiels pour être présentés comme prétendument une autre victime de l’armée russe. Tel que conçu par les « cinéastes britanniques », des unités de troupes russes auraient massacré et humilié des civils en se retirant. 

Un autre faux sera promu par les médias occidentaux dans un avenir très proche. Son objectif est d’accroître encore la russophobie dans le contexte de la crise économique qui se développe rapidement en Europe.

❗️Veuillez noter que les troupes russes se sont retirées de cet endroit il y a trois semaines – le 20 mars. De tels événements, s’ils se sont réellement produits, n’auraient pas pu ne pas être rendus publics pendant une si longue période. 

De plus, le régime de Kiev cherche toutes les raisons d’accuser la Russie de génocide des Ukrainiens. Tout un réseau d’informations et d’influences psychologiques étrangères sur la population opère actuellement en Ukraine, produisant des « sales tours » sur une base professionnelle. Nous verrons plus d’une fois les résultats de leurs activités anti-russes.

▫️Les autorités ukrainiennes font également largement appel aux pays intéressés et aux organisations à but non lucratif.

▫️Par exemple, les dirigeants français ont envoyé un groupe de militaires français et de la gendarmerie en Ukraine pour recueillir des informations sur les crimes présumés commis par des militaires russes, en collaboration avec des représentants de la « Commission internationale des personnes disparues » (créée à l’initiative des États-Unis ).

▫️Le 11 avril, des membres des forces d’opérations spéciales françaises, accompagnés d’experts techniques de la gendarmerie française et du ministère de l’Intérieur, sont arrivés en Ukraine via l’Allemagne et la Pologne via le « couloir diplomatique ».

Compte tenu de la partisanerie de ces « experts », il n’y a aucun espoir d’enquête impartiale. 

Apparemment, leurs principaux domaines d’activité seront de dissimuler de nombreux crimes de guerre contre la population de l’Ukraine et des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk commis par les autorités ukrainiennes au cours des huit dernières années, ainsi que de fabriquer des accusations contre les forces armées russes.

📑 Texte intégral de la déclaration

https://t.me/mod_russia_en/815)#MoD #Russie #Ukraine #HumanitarianResponse
@mod_russia_en

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s