Vers une hausse des taux US d’un demi point.

Le rapport de mardi sur les prix americains montre l’accélération de l’inflation à son taux annuel le plus élevé en quatre décennies. Les chiffres  est susceptible de renforcer l’ambition des responsables de la Réserve fédérale de relever rapidement les taux d’intérêt à un « niveau neutre » .

Notez bien l’astuce qui consiste à fixer comme objectif un « niveau neutre » qui bien sur n’existe pas, c’est une bestiole imaginaire qui, en pratique se révélé totalement arbitraire!

Regardez maintenant ci dessous la propagande du NYT qui consiste à imputer l’inflation à des causes extérieures, afin de dédouaner les autorités qui se sont plantées aussi bien sur leurs actions de stimulation de la demande à contretemps que sur leur appréciation de l’ampleur et de la durée de la vague inflationniste.

Les responsables de la banque centrale se sont préparés à une inflation continue et élevée ce printemps en raison des nouvelles fermetures de Covid-19 dans les grandes villes chinoises et du fait que les prix de l’énergie et des matières premières devraient rester élevés en raison de l’invasion de l’Ukraine par la Russie et des sanctions financières de l’Occident contre Moscou.

Ces développements géopolitiques ont bouleversé les espoirs au début de 2022 que les goulots d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement pourraient s’atténuer ce printemps, et ils ont donné aux responsables de la Fed une nouvelle urgence pour se lancer dans ce qui pourrait être l’un des efforts de resserrement politique les plus agressifs de la banque centrale en près de 30 ans.

Les responsables de la Fed ont signalé qu’ils pourraient augmenter les taux d’intérêt d’un demi-point de pourcentage lors de leur réunion des 3 et 4 mai, après avoir relevé les taux d’un quart de point de pourcentage le mois dernier à une fourchette comprise entre 0,25% et 0,5%.

L’inflation atteint un autre sommet. A-t-il atteint un sommet ?

La montée en flèche des coûts de l’ alimentation et de l’énergie, les contraintes d’approvisionnement et la forte demande des consommateurs ont fait grimper les prix de 8,5% en mars par rapport à l’année précédente, a rapporté mardi le département du Travail, contre une augmentation annuelle de 7,9% en février.

Sur une base mensuelle, l’indice des prix à la consommation du département a augmenté à un taux désaisonnalisé de 1,2 % le mois dernier, l’augmentation sur un mois la plus rapide depuis 2005 et en hausse par rapport à sa hausse de 0,8 % en février.

Les prix sous-jacents, qui excluent les produits alimentaires et énergétiques plus volatils, ont augmenté de 6,5 % par rapport à l’année précédente, contre 6,4 % en février. Sur une base mensuelle, les prix de base ont augmenté de 0,3 % désaisonnalisé, la plus faible augmentation au cours des six derniers mois. Les prix des voitures d’occasion, qui ont bondi l’an dernier et contribué à la flambée initiale des prix, ont chuté de 3,8 % en mars.

Le président de la Fed de Chicago, Charles Evans, a déclaré lundi qu’une hausse des taux d’intérêt d’un demi-point de pourcentage lors de la réunion de mai « mérite évidemment d’être prise en considération.

M. Evans a déclaré qu’il pensait qu’un « niveau neutre » pourrait nécessiter une hausse des taux d’intérêt à environ 2,25% ou 2,5% cette année, ce qui impliquerait plusieurs augmentations de taux d’un demi-point.

Une réflexion sur “Vers une hausse des taux US d’un demi point.

  1. Qui accorde encore du crédit à ces guignols ?

    Souvenons nous qu’en 2018 Powell visait un taux neutre entre 2.5 % et 3.5 % et avait été contraint de s’arrêter en bas de la fourchette en raison de la baisse des marchés.

    Il faudra qu’on nous explique pourquoi ce taux se situe aujourd’hui plus bas avec une inflation bien plus élevée.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s